Alors que l’on pouvait s’attendre à ce que, après leur beau succès de samedi à Roulers, les Limbourgeois abordent le second round de ce Final 2 avec un esprit aussi dominateur que dégagé, c’est exactement le contraire qui s’est produit ce mercredi. En effet, ce sont les Flandriens qui, avec un Desmet aligné d’entrée de jeu (tiens tiens), se sont immédiatement montrés les plus détendus et, surtout, les mieux inspirés dans tous les domaines du jeu. Plus forts, plus constants et plus variés au service, plus précis en réception et à la distribution(un tout grand match de D’Hulst), plus efficaces également en attaque et au bloc, Tuerlinckx et ses équipiers ont dominé leurs adversaires de la tête et des épaules.

De fait, on put croire à certains moments de la partie que les visités allaient sortir de leur coquille et éliminer ces espèces de boulets qu’ils donnaient l’impression de traîner à leurs pieds mais il n’en fut jamais rien. C’est ainsi que chaque fois qu’ils avaient recollé ou réussi à prendre un point d’avance au marquoir, ils rataient leur service ou ne pouvaient effectuer le point qui leur aurait permis de « décoller » et de prendre, qui sait, le commandement de la partie. Jamais, ils ne furent réellement dans le coup. Pour leur part, les Flandriens firent preuve d’une très grande maîtrise de leurs gestes et réalisèrent même, à plusieurs moments du match, de superbes points comme on en voit que peu de ce genre dans notre championnat. Bref, Knack Roulers s’est montré nettement plus fort que Greenyard Maaseik aujourd’hui et, de la sorte, les Flandriens ont réussi à effacer le bel avantage que les Limbourgeois avaient, en s’imposant samedi dernier en terre flandrienne, pris sur eux dans la course au titre national. Le résultat de ce septième classico de la saison : 21-25/23-25/21-25.

Chez les dames, les deux matches qui étaient les plus suivis par tout qui s’intéresse à la lutte que se mènent Modal Charleroi et Hermes Ostende pour la cinquième place finale du classement ont été remportés en moins de cinq sets par les deux équipes concernées. Les Carolos ont fait mieux même puisque, en livrant une fort belle prestation d’ensemble, elles ont pris le meilleur en trois sets (25-16/25-23/25-21) sur les joueuses de VC Oudegem qui comptent pourtant plus de points qu’elles au classement (28 pour les Flandriennes et 21 pour les Hennuyères). Lise De Valkeneer et ses équipières ont été nettement meilleures que leurs adversaires dans la gestion du filet. A cet égard, il est à espérer pour elles qu’elles pourront rééditer pareil jeu samedi prochain car elles disposeraient alors d’un fameux atout pour s’imposer aux Ostendaises qui, ce mercredi, n’ont été convaincantes contre Saturnus Michelbeke que dans les deux derniers sets de la partie (27-25/18-25/25-18/25-19).

Enfin, pour ce qui concerne les trois équipes qui occupent les trois premières places du classement, il n’y a pas eu photo. Dans le match au sommet entre Asterix AVO Beveren et Jaraco Ladies Limburg, les joueuses de Kris Vansnick ont peiné dans le premier set (27-25) avant de prendre de plus en plus l’ascendant sur les Limbourgeoises : 25-21/25-15. Quant à la formation de VDK Gand, elle a mis la venue des Anversoises d’Interfreight pour s’imposer en trois sets (25-17/26-24/25-17) et porter de la sorte son total final de points au classement à 35 unités. Cela pourrait être suffisant pour terminer la première phase du championnat à la deuxième place mais, dans son dos, Jaraco Ladies Limburg doit encore disputer deux rencontres (à domicile contre Saturnus Michelbeke et à l’extérieur contre Tchalou Volley) et compte à l’heure actuelle 29 points à leur compteur….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s