» Volley non è lo sport più pericoloso « 

Il y a peu, je vous ai rapporté ici les résultats d’une étude menée par l’Université de Turin et le Comité Olympique d’Italie sur la dangerosité des disciplines sportives en matière de propagation du coronavirus. Pour rappel, selon l’information qui avait été diffusée partout dans le monde alors, ce rapport, qui comptait 400 pages, avait analysé le risque de contamination pour chaque sport et avait conclu que le volley-ball pouvait trôner sur la plus haute marche du podium en tant que sport classé comme étant “le plus dangereux dans le contexte corona actuel ».

Ce résultat fit beaucoup de remous dans les milieux du volley-ball et ne manqua pas de susciter bien des réactions de tous côtés. En Italie où le volley-ball fait partie de la famille des grands sports nationaux comme partout ailleurs, et surtout là où ce résultat était évidemment considéré comme pénalisant pour tout qui plaide pour une reprise aussi rapide que possible des activités de volley-ball en salle.

De fait, c’est d’Italie encore qu’est venue la réplique la plus virulente pour contester cette étude qui avait été commanditée par le Ministre italien des Sports, Vincenzo Spadafora, aux fins de voir comment prendre les meilleures mesures possibles en matière de relance des activités et des compétitions sportives en Italie. Parmi cette levée de boucliers figurait l’organe de presse Sport Mediaset/Volley qui avait opportunément mis en avant les points de l’étude qui apparaissaient comme particulièrement critiquables.

https://www.sportmediaset.mediaset.it/volley/giudizio-ribaltato-il-volley-non-lo-sport-pi-pericoloso_17933250-202002a.shtml .

Cela étant, il fut permis d’apprendre assez rapidement que l’étude ainsi incriminée n’était pas terminée et qu’il ne fallait tenir compte ni des résultats qui avaient été publiés ni de l’image « négative » que ceux-ci avaient pu donner du volley-ball. Et, pour cause, puisque le volley-ball ne se trouvait plus affublé de la cote 8 mais bien de la cote 5 sur une échelle allant de 0 à 8 comme ligne servant à mesurer la dangerosité des sports en matière de risques de contamination du coronavirus. La différence est, comme on peut le voir, assez appréciable et, comme on peut l’imaginer, plus qu’appréciée par toutes celles et tous ceux qui avaient été plus que heurtés par cette information-choc.

A ce sujet, la chaîne de télévision flamande « Sporza », qui suit avec belle attention les aventures et tribulations du monde du volley-ball belge, avait interrogé Gert Vande Broek pour connaître l’avis qu’il avait sur ces estimations qui avaient été faites par l’Institut Polytechnique de Turin

L’entraîneur national des Yellow Tigers est aussi, on le sait, professeur à l’Université de la KUL où il fait partie du Centre de Recherche en Activité Physique, Sports et Santé. C’est évidemment en tant que tel qu’il est intéressant de prendre connaissance de son avis sur le sujet de la dangerosité du volley-ball comme véhicule possible de la propagation du coronavirus. Comme vous pourrez l’entendre ou le lire en cliquant sur le lien qui suit, l’avis de Gert Vande Broek est plus nuancé que tranchant.

https://sporza.be/nl/2020/05/08/slotconclusie-italiaans-onderzoek-volleybal-is-toch-niet-de-gevaarlijkste-sport~1588963079741/

En effet, si, comme tout un chacun émanant du monde du volley-ball, il avait été plus que surpris, sinon franchement choqué, de cette première place attribuée à notre sport de prédilection dans le classement établi par la Faculté Polytechnique de l’Université de Turin, il se fait plus analyste que juge d’instruction pour répondre aux questions portant sur la prétendue “dangerosité” du volley. Et pour évoquer immédiatement quelle(s) direction(s) il reviendra(it) aux encadrants de nos équipes de suivre dans le développement de leurs entraînements pour éviter au mieux ces “moments” où les risques de propagation sont plus évidents que d’autres. On retrouve bien là la patte de l’entraîneur qu’il est également.

C’est nuancé et subtil à souhait mais, chacun l’aura compris également, ce ne sont pas là des arguments qui suffiront pour convaincre les Autorités du GEES, le groupe d’experts en charge de l’Exit Stratey (en clair, en charge de proposer aux Autorités du Centre National de Crise les mesures dites de sortie du déconfinement), que le volley-ball serait un sport sans risque de contamination possible.

C’est pourquoi, dans la perspective de cette reprise tant attendue des activités et des compétitions des sports collectifs en salle, il convient à présent d’attendre quelle synthèse les experts du GEES feront des différents plans dits de déconfinement que les fédérations des sports pratiqués en salle ont été appelées à remettre à leurs Autorités respectives, dans les trois Communautés du pays. Et, à partir de cette synthèse, quelle(s) décision(s) prendront les Autorités du Centre National de Crise.

Si, à ces différentes attentes, il faut encore ajouter le temps qu’il faudra également prévoir pour s’assurer de la bonne application des mesures qui seront, peut-être de manière fractionnée, imposées aux fédérations et à leurs clubs comme aux gestionnaires des salles de sport, il est permis de réaliser à cet endroit combien est toujours pleinement actuelle cette expression qui date, paraît-il, du 12ème siècle et qui invite tout un chacun à “prendre son mal en patience”.

Absolut Culture Absolut Friends Absolut Sport Absolut Volley

Après le « déconfinement », quid du sport ?

Quelles seront les couleurs et les nouvelles contraintes de notre vie de tous les jours une fois levée la barrière du “temps du confinement” ? Ou, autrement dit, notre vie de ce moment nouveau sera-telle la même que celle d’avant ce temps où, en l’espace de quelques jours, nous avons été amenés à vivre comme nous n’avions jamais vécu auparavant ? C’est-à-dire tenu(e)s à pratiquer des gestes de prévention sanitaire bien précis et, dans le même temps, à être coupé(e)s physiquement de toutes ces relations humaines qui font que notre vie est tout sauf un enfermement sur soi. Le tout dans un climax où l’absence d’un vaccin contre ce virus fait craindre d’en être atteint et de subir le même sort que celles et ceux qui sont repris chaque jour dans les chiffres des décès liés à ses effets.

Ce que l’on sait déjà, c’est que, comme le disait tout récemment dans le journal “Le Soir” Marius Gilbert qui est cet épidémiologiste que l’on voit assez souvent sur les plateaux de télévision, “on se dirige vers un déconfinement qui sera extrêmement graduel avec, d’abord, des mesures d’assouplissement qui auront le moins d’impact possible sur la transmission du virus (…). L’idée est d’essayer d’améliorer la vie de tout le monde avec un impact minimum sur le risque”. Un risque qui est très loin d’être maîtrisé comme on le sait et qui, s’il n’y était pris garde et s’il devait se manifester avec force à nouveau, ferait encore plus de dégâts qu’il n’en a déjà fait.

Comment se présentera ce “déconfinement”? Il est impossible de le savoir aujourd’hui tant, dans ce processus qui s’échafaude, il y a un grand nombre d’acteurs concernés et de vecteurs à prendre en considération pour trouver très progressivement, par paliers et au prix de nouvelles contraintes certainement, cette balance d’équilibre entre “reprise des activités et barrage à la propagation du virus”, cette clé qui, aussi longtemps que ce dernier circulera au sein de la population sans que la science ait trouvé la parade d’un vaccin, permettra tant au Corps médical dans son ensemble qu’aux Autorités fédérales et régionales d’avoir l’assurance que la situation est quand même sous contrôle.

Pour le plus long terme, d’autres questions viennent à l’esprit. Comment nous comporterons-nous dans ce monde “post-coronavirus” ? Vivrons-nous comme nous le faisions avant d’être mis en confinement? Consommerons-nous la vie ou, plutôt, continuerons-nous à vider la Nature de ses ressources comme nous le faisions sans grand discernement?

Si l’on se donne la peine de réfléchir quelque peu à ce qui nous a conduits à cet état de crise sans précédent depuis la deuxième guerre mondiale, de simples moments de lucidité et des rappels de lecture suffisent pour réaliser que, en vérité, “nous sommes les victimes d’un système économique que nous, les humains, avons créé et qui est fondé sur l’aveuglement face aux limites planétaires et aux conséquences sanitaires de l’obsession du profit et du primat de la quantité sur la qualité”. (Corine Pelluchon in “Le Monde”).

Et comme nul secteur d’activités n’échappe à ce “système” qui est lui-même fondé sur le tropisme de l’accumulation permanente, le sport fait partie de ces causes qui nous mènent vers le néant. Aussi, serait-il sans doute opportun de s’interroger sur ses errements actuels, de se poser des questions sur son devenir, sur sa finalité, sur le bien-fondé de ses valeurs que certains aiment tant mettre en avant sans toujours vérifier si elles sont toujours bien portées, sinon fondées en certains cas.

A titre d’exemple et dans ce contexte, notre sport, le Volley-Ball, a été longtemps présenté comme étant une discipline cultivant les valeurs de la solidarité, de la camaraderie, de l’unité de corps et d’esprit, du collectif, du développement et de l’épanouissement. Si, dans de très nombreux cercles, ces valeurs sont toujours bien de mise aujourd’hui même si elles ne sont plus prônées en tant que devises, force est de reconnaître que, peu à peu au fil de ces cinquante dernières années, le volley- ball est devenu un sport qui, lui aussi, s’est tourné vers ce prisme du “toujours plus”, cette recherche de l’écrasement de l’autre, ce particularisme au sein de la collectivité. Vers cette recherche de notoriété, cette quête de nouveaux transferts, de nouvelles joueuses et de nouveaux joueurs pour se “renforcer” moyennant des offres rendues aussi attrayantes et sonnantes que possible, vers d’autres valeurs qui sont fort éloignées de celles de la simplicité et de la mesure.

Comme il en va de même à tous les niveaux des autres sports, à commencer par celui du Comité Olympique International qui n’a pu décider par lui-même le report des Jeux de Tokyo à l’année prochaine alors que la moitié du monde s’était pourtant déjà mise à l’heure du confinement et d’autres mesures du même genre pour protéger ses populations, il est permis de se demander comment il se fait que celles et ceux qui se trouvent aux postes de direction des mouvements sportifs n’ont d’autre souci que celui de préparer en toute hâte la prochaine saison. Ainsi, dans le monde du volley belge, il se trouve même des “responsables de compétition” qui, alors que tout rassemblement de personnes est interdit jusqu’à la fin du mois d’août par les Autorités publiques, n’hésitent pas à braver le ridicule et à proposer que les compétitions du niveau national soient entamées dès le début du mois de septembre. Comme s’ils trouvaient envisageable le fait que l’on puisse, du jour au lendemain, passer du noir au blanc.

Comme s’ils ne réalisaient pas que ce choc qui nous ébranle avec grande force représente, sinon une espèce de “rappel à l’ordre”, un signal d’alarme pour éveiller nos consciences à d’autres modèles de société, sinon à d’autres formes et d’autres buts d’organisation au sein de celle-ci. Comme si, avec leurs collègues de ces instances desquelles on pourrait attendre de nouvelles lignes directrices après ce temps de confinement, ils ne pouvaient se demander, eux aussi, comment faire pour mieux conduire demain ces deux mondes du sport qui sont plus qu’ entre-mêlés au sein de la Fédération de Volley-ball, celui, réduit mais catalyseur, des joueuses et des joueurs à statut “professionnel” et celui, aussi large que fondamental, des des “amateurs”. Pour faire en sorte que, pour vivre de manière plus en harmonie avec sa raison d’être, la Fédération de Volley-ball découple, mieux qu’elle ne le fait aujourd’hui, les activités réservées au monde des “amateurs” (loisirs, volley pour le “fun”, volley scolaire, volley en plein air, volley pour seniors, …) et celles où l’on retrouve les compétitrices/teurs du week-end et, à l’échelon supérieur, les joueuses et les joueuses du secteur “professionnel”.

Ces dirigeants sont-ils conscients que l’heure est on ne plus propice pour organiser, de manière concertée et bien structurée, cette nécessaire désolidarisation entre la pratique sportive, activité humaine de tous les temps, et le domaine du monde sportif professionnel qui est soumis aux normes de la compétitivité et aux règles des entreprises commerciales? Il faut l’espérer même si, à les voir tant pressés de “relancer la machine” et de mettre en place tous ces “championnats” destinés à créer la trompeuse illusion que chacune et chacun font du sport de haut niveau, les signaux ne sont pas encore au vert à cet égard.

Oui, il faut non seulement l’espérer mais, si rien ne s’annonce rapidement, il faudra alors les encourager à tenir pareille réflexion tant il apparaît qu’une nouvelle hégémonie culturelle pointe à l’horizon, celle qui se tournera vers les notions d’entraide et de proximité et non plus vers celle qui a donné la primauté à la concurrence à tout va et au toujours plus que l’autre.

En effet, il serait dommage que le Sport en général et notre Fédération ne fassent pas partie de cette remise en question qui ne peut être que salutaire quand chacun(e) peut voir aujourd’hui à quel point le sport souffre d’un manque de réelle identité à force de se faire de plus en plus produit marchand pour tenter d’obtenir de plus en plus d’argent aux fins de rester sur le dessus de la vague de ce qui brille.

A nous de nous inscrire donc dans ce courant qui remet en cause ce qui est précisément cause de dévoiements de valeurs et d’utilité sociale. Certes, on sait que la crise que nous vivons pour l’heure prendra fin. Quand ? Nul(le) ne peut le prédire et en donner la date.

Notre “Maison commune” est appelée à s’élever à nouveau. Mais comment croire en sa solidité si elle doit reposer sur les mêmes fondations que celle qui vient de vaciller par la seule faute d’un petit virus ? La confiance que nous avions en notre capacité à maîtriser la conduite de nos existences a pris plus qu’un coup dans l’aile. L’onde de cette angoisse planétaire est grande et a provoqué une telle secousse qu’il est à penser que la conception de l’avenir et les politiques qui auront à lui donner forme vont s’en trouver sens dessus dessous.

Cette forme de révolution nous poussera-t-elle à nous recroqueviller un peu plus encore sur nous-mêmes en pensant ainsi échapper à un prochain désastre ? Ou nous amènera-t-elle à prendre acte de la faillite de nos errements et à prendre une autre direction ?

Poser ces questions, c’est y répondre tant nous ne sommes pas condamnés au chaos. Non, il ne s’agira pas de “réparer” le monde pour qu’il soit comme avant mais, oui, il nous faudra proposer des alternatives et innover. Faisant ainsi nôtre, et ensemble, le propos de Bernanos qui a écrit que “l’espérance, c’est du désespoir surmonté”.

Jean-Pierre Brouhon

Absolut Culture Absolut Famille Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

« Nouveau Temps » pour la formation

Pendant toute cette période durant laquelle les rassemblements ne sont plus autorisés et où, se conformant aux mesures de confinement instaurées par les Autorités fédérales, régionales et locales, chacun(e) est tenu(e) de rester le plus possible à la maison, il s’agit d’occuper au mieux tout ce temps devenu disponible. Du moins pour celles et ceux qui ont vu se réduire ou s’atrophier leurs activités habituelles.

Dans le cadre de ce grand chambardement des habitudes de tous les jours, la Commission de Formation des Entraîneurs de Volley-Ball (CFEVB) de la FVWB se fait plus active que jamais. Ainsi, par l’entremise de Marc Cloes qui en est le responsable, elle vient de diffuser deux newsletters pour faire connaître toutes les initiatives et toutes les activités qui sont de nature à intéresser toutes les personnes qui gravitent dans les milieux francophones de la formation et de l’encadrement de notre “monde du volley-ball”.

Je vous livre la première de ces deux newsletters, étant entendu que, dès demain ou lundi au plus tard, je publierai la seconde. Pour faire durer ainsi le plaisir d’une part et pour vous permettre de digérer tout à votre aise le contenu de ce qui suit d’autre part .

Histoire de réaliser, de manière rendue aussi étalée que concrète, que nous entrons déjà, à petits pas certes mais de façon inéluctable, dans un nouveau Temps de formation.

Belle journée à vous.

———————————————————

Tout d’abord, la CFEVB se joint aux autorités publiques pour encourager tous les coaches à respecter scrupuleusement les consignes sanitaires qui permettront de limiter les effets de l’épidémie de COVID-19 !!! Nous sommes conscients que ce contexte inédit perturbe totalement l’organisation de la vie de chacun d’entre vous, que cela soit sur un plan personnel, professionnel ou sportif. Afin que l’inactivité forcée soit mise à profit, nous proposons ci-dessous une série d’opportunités de formations en espérant qu’un maximum d’entraîneurs saisiront la balle au bond !

Voici donc des informations relatives à des activités organisées dans les prochaines semaines au niveau de la formation des entraîneurs, organisées depuis le 08/03/20. 

Formations initiales

Alors que les activités sur le terrain sont suspendues jusqu’à nouvel ordre, peut-être est-ce le moment d’en profiter pour s’investir dans des activités de formation. En effet, les formateurs de la CFEVB se mobilisent pour proposer des activités de formation à distance. Une opportunité à saisir pour rentabiliser l’arrêt des activités sportives, actualiser ses connaissances, rester en contact avec des collègues, accumuler un maximum de dispenses pour l’obtention d’un brevet supérieur, faire le plein de points de formation (même si cet aspect devrait être secondaire dans un processus de formation !), …

Activités proposées:

Formation ‘Basic’. Pour coacher la première année, les personnes qui n’ont jamais entraîné doivent effectuer une formation en ligne (durée estimée à +/- 4h – y compris la rédaction obligatoire d’une analyse personnelle de l’outil) : le module Basic. Il s’agit des modules CS 111, CS121 et CS 122 intégrés à la formation Animateur, elle-même intégrée à la formation MSIn. Pourquoi ne pas faire valoir le contexte actuel pour inciter un maximum d’affilié.e.s à faire la démarche. Pour rappel, l’attestation Basic permet également d’être dispensé du quart de la formation Animateur ! Cela motivera peut-être certain.e.s de participer à l’une de ces formations qui seront encore organisées d’ici la fin de l’année civile. Inscriptions pour le module Basic : contacter Mme Sepp (coachs@fvwb.be). Une remarque générale : au fil du parcours de formation, les candidats sont invités à noter dans un tableau leurs commentaires sur chaque partie du parcours de formation en ligne. Il importe de le compléter au fur et à mesure !!! La dernière partie de la formation consiste à expliquer, sur base de ce qu’il/elle a appris, quatre actions concrètes que l’entraîneur.e mettra en place dans sa pratique.

* Formations Animateur Volley-Ball. Pour l’instant, la formation Animateur VB de Liège animée par Francis Devos (26/04 à Spa et 03/05 à Marchin) est maintenue. Evidemment, une prolongation de la période de confinement nous amènerait à revoir cette programmation. Les autres formations sont en attente. Veuillez manifester votre intention de participer à ces formations auprès de Mme Alexandra Sepp (coachs@fvwb.be).

* Formation Moniteur Sportif Initiateur Volley-Ball. La formation MSIn VB 2020/1 va être adaptée en fonction de la crise du COVID-19. En fait, la situation actuelle précipite le recours à des activités de formation à distance. Celles-ci seront programmées à partir du mois d’avril. En effet, le confinement devrait permettre à un certain nombre d’entraîneurs de se libérer. Les activités seront planifiées pendant la semaine et le week-end, à des moments qui sont habituellement réservés à des activités d’entraînement ou de compétition. Des solutions seront recherchées pour aider des collègues engagés en première ligne sur le front de la lutte contre le virus !!!

L’horaire n’est pas encore connu. Il dépendra du nombre de personnes qui s’inscriront. En effet, compte tenu des circonstances, nous allons proposer une formule un peu différente : deux types d’activités seront proposés (les informations communiquées ci-dessous restent sujettes à modifications afin de s’adapter aux possibilités !):

1)      Les modules organisés en enseignement à distance (cours synchrones -S- à suivre à un moment donné ; cours asynchrones -A- qu’il est possible de suivre n’importe quand ; travaux à réaliser chez soi -T). Ceci concerne les modules CS 111 (Basic – 0,5hA), CS112 (0,5hT), CS113 (2hA+S), CS121 (Basic – 1hA), CS122 (Basic – 2h30A), CS123 (3x1hS), CS131 (3x1hT+S), CS132 (3x1hT+S), CS134 (3x1hT+S), CS141 (2x1hS), CS151 (2x1hS).

2)      Les modules qui seront organisés en présentiel dès que le confinement sera suspendu (éventuellement en même temps que la formation MSIn 2020/2 organisée à la Toussaint). Ceci concerne tous les modules où des prestations sur le terrain constituent l’assise des activités de formation, à savoir les modules CS124 (6h), CS125 (3h), CS126 (4h, CS127 (2h), CS128 (1,5h), CS129 (3h), CS132 (3h).

Le programme de base de la formation MSIn est disponible en cliquant ICI.

Nous allons distinguer trois types de candidats :

1)      Ceux qui souhaitent s’inscrire à l’ensemble du cours 2020/1, qui vont suivre tous les modules et passer les évaluations ;

2)      Ceux qui veulent capitaliser des modules en vue d’une inscription future à l’ensemble du cours, qui suivront certains modules à distance et passeront les évaluations associées ;

3)      Ceux qui participeront au(x) module(s) à distance de leur choix et renverront une analyse réflexive pour obtenir des points de formation continue.

Les inscriptions seront clôturées début avril, en fonction des décisions du Conseil National de Sécurité. Elles doivent être effectuées en renvoyant le formulaire téléchargeable ICI à Marc.Cloes@skynet.be. Coût : calculé en fonction du nombre de modules choisis (+/-2,5€/h pour les modules à distance ; +/-5€/h pour les modules en présentiel).

* Formation Moniteur Sportif Educateur Volley-Ball. Comme pour les MSIn, la CFEVB a adapté le programme initialement prévu. Les deux types de cours identifiés ci-dessus seront également proposés :

1)      Les modules organisés en enseignement à distance (cours synchrones -S- à suivre à un moment donné ; cours asynchrones -A- qu’il est possible de suivre n’importe quand ; travaux à réaliser chez soi -T). Ceci concerne les modules CS 221 (3x1hS), CS222 (3hT+S), CS223 (3hT+S), CS225 (3hT+S), CS227/1 (4x1hS), CS228 (3hT+S), CS229 (1,5hA), CS231 (1hA), CS232 (3hT+S), CS234 (1,5hS), CS241 (2hA+S), CS251 (1,5hS), CS252 (1,5hS).

2)      Les modules qui seront organisés en présentiel dès que le confinement sera suspendu concernent ceux où des prestations sur le terrain constituent l’assise des activités de formation, à savoir les modules CS224 (3h), CS226 (1,5h), CS227/2 (1,5h, CS233 (3h), CS235 (2h).

Le programme de base de la formation MSEd est disponible en cliquant ICI.

Comme pour la formation précédente, il est possible de s’inscrire en tant que :

1)      Candidat souhaitant s’inscrire à l’ensemble du cours 2020/1, qui vont suivre tous les modules et passer les évaluations ;

2)      Candidat souhaitant capitaliser des modules en vue d’une inscription future à l’ensemble du cours, qui suivront certains modules à distance et passeront les évaluations associées ;

3)      Candidat qui participera au(x) module(s) à distance de son choix et renverra une analyse réflexive pour obtenir des points de formation continue.

La date limite des inscriptions est liée aux décisions du Conseil National de Sécurité. Nous recommandons aux entraîneurs intéressés de renvoyer le plus tôt possible le formulaire téléchargeable ICI à Marc.Cloes@skynet.be. Coût : calculé en fonction du nombre de modules choisis (+/-2,5€/h pour les modules à distance ; +/-5€/h pour les modules en présentiel).

* Formations ‘1ers soins en milieu sportif’. Les formations traditionnelles présentées dans le numéro précédent des VB-Coaches-News sont annulées jusqu’à la modification des consignes de protection sanitaire. Toutefois, Thibault Lycops nous a signalé que Act For Life – Human Pragma Concept asbl (Chaussée de Bruxelles 4 bte 3 à 1470 Baisy-Thy – 02/387.11.21 – support@actforlife.be – www.actforlife.be) propose, pour une partie du cours de base (équivalent de 3 heures de cours) ou les recyclages (équivalent à 2 heures de recyclage), un enseignement à distance via son serious game (qui détient les mêmes reconnaissances que les formations présentielles). Eu égard au contexte, cette formation à distance est proposée gratuitement pendant la durée du confinement. Le complément d’heures, en présentiel, nécessaire pour obtenir le brevet de base ou le recyclage sera à planifier ultérieurement et l’asbl ne manquera pas de recontacter les participants afin de refixer de nouvelles dates dès que la situation le permettra. Les bureaux restent ouverts pour toute information complémentaire.

* Formations cours généraux ADEPS. Les examens du 14/03/20 (2ème session) ont été annulés. Ils sont reportés à une date ultérieure (plus d’infos après la période de confinement prévue jusqu’au 05/04/2020). Par ailleurs, les inscriptions à la prochaine édition d’examens prévus les 09/05/2020 (1ère session) et 20/06/2020 (2ème session) sont temporairement suspendues. Les inscriptions déjà réalisées sont conservées (plus d’infos après la période de confinement prévue jusqu’au 05/04/2020).

Formations continues (ordre chronologique)

* En raison du confinement, les deux clinics proposés dans le numéro précédent des VB-Coaches-News (René Malengreaux – dimanche 29 mars ; Dominique Blairon – samedi 4 avril) sont reportés à une date ultérieure. Les informations seront communiquées dès qu’elles seront disponibles.

* Herman Vleminckx (Directeur technique de la FVWB) animera une vidéoconférence interactive sur le thème « L’entraînement des jeunes : Philosophie, implications pratiques, stratégies ». Cette activité se déroulera un lundi, un mercredi ou un vendredi soir (19h30-21h30). Inscriptions en renvoyant dès que possible le formulaire en ligne accessible en cliquant ICI. Confirmation en fonction du nombre de personnes inscrites.

* Christian Didembourg et Jérôme Cornet (Commission Arbitrage de la FVWB) proposent d’animer deux tables de discussion online, ouvertes chacune à 12 coaches, sur le thème « Ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’arbitrage sans oser le demander ». Cette activité se déroulera un mardi ou un jeudi soir (19h30-21h30). Pour s’inscrire, renvoyer dès que possible le formulaire en ligne accessible en cliquant ICI. Confirmation en fonction du nombre de personnes inscrites.

Informations diverses

* Quatre livres à découvrir :

–           Apprentissage ludique du volley-ball : 1 contre 1 – 35 entrainements pour joueurs débutants ou avancés, un bestseller côté néerlandophone, écrit par Jos Rutten et traduit en français par Francis Devos. Information en cliquant ICI ou en contactant le traducteur (francis@devos.dk). Prix :  42€ + frais de livraison.

–          Volley-ball. Secrets d’entraînement, un livre de Benoit Corroyer, formateur d’entraîneurs de la FFVolley (Fédération Française de Volley) paru il y a quelques mois chez Amphora. Il vise à apporter un support pédagogique concret et accessible à toutes les personnes qui encadrent des joueurs de volley, qu’ils soient débutants ou confirmés. L’ouvrage est vendu au prix de 27,50€. Commande possible en cliquant ICI

–          New functional training for sports, un ouvrage de Michael Boyle, paru en 2016, qui synthétise les principes actuels de la préparation physique. Il est complété par des ressources en ligne. Renseignements en cliquant ICI.

–          Complete conditioning for volleyball, de Steve Oldenburg, est un livre qui passionnera les entraîneurs considérant que le développement des qualités physiques constitue un réel facteur de performance en volley-ball. Le livre est complété par des vidéos accessibles sur le site de la maison d’édition. Pour plus d’information, cliquer ICI.

Absolut Culture Absolut Famille Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

Formation + Formation = Progression

 Vous trouverez ci-après le contenu de la dernière livraison reçue de Marc Cloes en matière de formation des cadres FVWB. Je vous en souhaite bonne lecture et vous signale que vous trouverez également, au bas de cette newsletter les renseignements utiles pour y adresser les commentaires et autres suggestions que vous souhaiteriez lui laire en sa qualité de responsible de la CFEVB (Cellule de Formation des Entraîneurs de Volley-Ball) de la FVWB.

Formations initiales

Formation ‘Basic’. Pour coacher la première année, les personnes qui n’ont jamais entraîné doivent effectuer une formation en ligne (durée estimée à maximum 4h – y compris la rédaction obligatoire d’une analyse personnelle de l’outil) : le module Basic. Nous invitons les secrétaires de clubs à motiver un maximum de leur affilié.e.s à faire la démarche. Pour rappel, l’attestation Basic permet également d’être dispensé du quart de la formation Animateur ! Cela motivera peut-être certain.e.s de participer à l’une de ces formations qui seront encore organisées d’ici la fin de l’année civile. Inscriptions pour le module Basic : contacter Mme Sepp (coachs@fvwb.be). Une remarque générale, au fil du parcours de formation, les candidats sont invités à noter leurs impressions dans un tableau. Il importe de le compléter au fur et à mesure !!! La dernière partie de la formation consiste à expliquer quatre actions concrètes que l’entraîneur mettra en place dans sa pratique.

* Formations Animateur Volley-Ball. Trois formations Animateur VB seront proposées au cours du deuxième trimestre de 2020 : province de Namur (Enzo Di Guasto), province du Brabant wallon (Nicolas Dupont), province de Liège (Francis Devos).  Les programmes sont en phase de finalisation ; il devraient être disponibles cette semaine sur les sites de la FVWB et de ses composantes et sur simple demande au secrétariat de la CFEVB (Mme Alexandra Sepp – coachs@fvwb.be). Les formations prévues dans les provinces du Hainaut et de Luxembourg viendront plus tard.

* Formation Moniteur Sportif Initiateur Volley-Ball. La formation MSIn VB 2020/1 débutera le 28/03. Il s’agit d’une formation ‘étalée’ sur plusieurs semaines (la formation MSIn VB 2020/2 sera organisée lors du congé de la Toussaint et est identifiée comme ‘condensée’). Le programme est en phase de finalisation ; il sera disponible cette semaine sur les sites de la FVWB et de ses composantes et sur simple demande au secrétariat de la CFEVB (Mme Alexandra Sepp – coachs@fvwb.be). Compte tenu des délais, voici un aperçu du planning (provisoire) des activités en présentiel :

–          Sa 28/03 – 09:00-17:45 – Esneux (modules CS 123, CS 126/1, CS 129, CS 151)

–          Sa 11/04 – 09:00-16:00 – Evere (modules CS 124/1, CS 124/2, CS 128)

–          Lu 13/04 – 09:00-18:00 – Farciennes (modules CS 125, CS 132, CS 113/2)

–          Sa 25/04 ou Di 03/05 – 09:00-16:45 – Remouchamps (modules CS 126/1, CS 141

–          Sa 09/05 – 09:00-16:00 – Namur (modules CS 131/1, CS 131/2)

–          Je 21/05 – 09:00-16:00 – Champlon (modules CS 133, CS 134)

–          Sa 20/06 – 09:00-14:00 – Jambes (examen 1ère session)

–          Sa 29/08 – 09:00-12:00 – Beez (examen 2ème session)

* Formation Moniteur Sportif Educateur Volley-Ball. La formation MSEd VB 2020 débutera le 19/04. Il s’agit d’une formation ‘étalée’ sur plusieurs semaines. Le programme est en phase de finalisation ; il sera disponible cette semaine sur les sites de la FVWB et de ses composantes et sur simple demande au secrétariat de la CFEVB (Mme Alexandra Sepp – coachs@fvwb.be). Compte tenu des délais, voici un aperçu du planning (provisoire) des activités en présentiel :

–          Di 19/04 – 09:00-16:00 – Beez (modules CS 221, CS 232/2 – présence obligatoire !)

–          Di 10/05 – 09:00-16:30 – Remouchamps (modules CS 222/2, CS 235/1, CS 251, CS 234)

–          Sa 16/05 – 09:00-16:15 – Yvoir (modules CS 224/2, CS 252, CS 241, CS 235/2)

–          Je 21/05 – 09:00-16:00 – Yvoir (modules CS 227/1, CS 227/2)

–          Lu 01/06 – 09:00-12:15 – Yvoir (modules CS 223/2, CS 228/2 – présence obligatoire !)

–          Lu 01/06 – 13:15-18:15 – Yvoir (modules CS 225/2, CS 233/2, CS 226)

–          Sa 20/06 – 09:00-14:00 – Jambes (examen 1ère session)

–          Sa 29/08 – 09:00-12:00 – Beez (examen 2ème session)

* Formations ‘1ers soins en milieu sportif’. Pour rappel, au-delà d’être indispensable pour obtenir le brevet Moniteur Sportif Initiateur (MSIn) dans n’importe quelle discipline sportive, cette formation d’une journée devrait être suivie par n’importe quel éducateur sportif voire citoyen responsable ! Pour les coaches de la FVWB, la réussite de ce module permet d’obtenir 10 points de formation. Elle peut être suivie via la Ligue Francophone Belge de Sauvetage (dates des formations 2020 disponibles en cliquant ICI) ou l’Association Interfédérale du Sport Francophone (dates des formations 2020 disponibles en cliquant ICI). Ne pas oublier de transmettre l’attestation de réussite à Mme Alexandra Sepp (coachs@fvwb.be)!!!!

* Formations cours généraux ADEPS. Les inscriptions aux examens des cours généraux ADEPS pour l’édition ‘mai-juin’ sont désormais ouvertes et seront clôturées le 30 avril prochain (seulement 500 places è ne pas traîner !). Pour information, les examens se tiendront le Sa 09/05 à 9h00 à Louvain-la-Neuve (1ère session) et le Sa 20/06 à 9h00 à Louvain-la-Neuve (2ème session). Informations et inscriptions en ligne :

–          Cliquer ICI pour le niveau MSIn

–          Cliquer ICI pour le niveau MSEd

Formations continues (ordre chronologique)

Clinic niveau C et D. Le dimanche 29 mars, de 10h00 à 14h45, au centre sportif de Floreffe (rue joseph Hanse 6 à 5150 Floreffe), René Malengreaux animera un clinic pour les coaches C et D sur le thème ‘Coacher une nouvelle équipe !!! Un défi’. Cette formation continue gratuite a pour but d’attirer l’attention des coaches sur les difficultés rencontrées et de leur proposer quelques pistes de solutions. Elle comporte une partie théorique (10-12h) et une partie pratique (12h45-14h45). Inscription auprès de Mme Alexandra Sepp (coachs@fvwb.be). Valorisation : 4 points de formation (+2 si renvoi d’une synthèse réflexive)

Clinic niveau D. Le samedi 4 avril 2020, de 9h30 à 12h30, Dominique Blairon proposera une activité de formation continue dans le cadre de la Fun Cup. Le thème sera : ‘L’entraînement spécifique des 6-8 ans – Partie 4’. Elle se déroulera à la Shape’n Go Arena (rue de Donstiennes, 2b à 6536 Thuillies). Inscriptions auprès de Mme Sepp (coachs@fvwb.be). Formation continue FVWB (niveau D) : 3 points (+2 après validation d’une synthèse réflexive). PAF : 10€ (à payer sur place).

Informations diverses

* De nombreuses propositions de formations continues sont disponibles sur le volley-ball sont disponibles sur le site Voltraweb/clinics : http://www.voltraweb.be/clinics.htm Avant de participer à toute activité, veiller à contacter préalablement la CEFVB (marc.cloes@skynet.be) pour s’assurer qu’elle pourra être validée !!!

* Michel Van Zeveren, coach de Avanti Aalter dames cherche à organiser un stage/gîte + tournoi niveau nationale 3 en Wallonie, le weekend du 7/8 aout. Un club serait-il intéresser de collaborer avec lui ? Contact par email (michelvolley2@gmail.com) ou GSM (0473/53.51.84).

* Les actes du 4ème Colloque Guy Namurois (29/02/20), les power-points et les liens vers les podcasts des activités sont déjà accessibles :

– Actes du colloques et diaporamas des trois conférenciers è cliquer ICI

– Podcast 1 (Mot d’introduction + Frédéric Aubert (FFF) : Les spécificités de la femme sportive, ou comment devenir un meilleur entraîneur + Stéphane Fukazawa-Couckuyt (INSEP) : Capitalisation des connaissances des entraîneurs de haut niveau) è cliquer ICI

– Podcast 2 (Michel Preud’homme (Standard De Liège) : les qualités cachées : le regard du coach + Mario Innaurato (Diables rouges, AC Milan, Séville): les qualités cachées : le regard du préparateur physique) è cliquer ICI

– Podcast 3 (Jean Louis Losfeld (ACFF) : Formation des entraîneurs en football et détection des potentiels dans le football francophone + Dialogue 1 : Basket Ball :  les qualités cachées en basket Ball (Giovanni Bozzi ; Fabienne Georis ; Olivier Frédéric) è cliquer ICI

– Podcast 4 (Dialogue 2 : Volley-Ball : les qualités cachées en volley-ball (Pr Marc Cloes, Sacha Koulberg ; Ugo Blairon) + Dialogue 3 : Alain Gaspoz (ancien joueur pro et entraîneur national du Bénin) : les différences culturelles en foot) è cliquer ICI.

  • « L’intervention dans les pratiques physiques, sportives, et artistiques. Responsabilités et stratégies des acteurs ». Le sport et l’activité physique sont largement reconnus comme porteurs de valeurs positives profitant à l’ensemble des acteurs du monde socioéducatif, sportif et de santé publique.. Préparé par le Prof. François Potdevin, cet ouvrage rend compte des travaux menés lors de la 10ème biennale de l’Association pour la Recherche sur l’intervention en Sport (ARIS) organisée à Lille en 2018. Le livre s’organise en quatre axes qui questionnent les interventions selon la perspective des « stratégies responsables d’éducation ». Pour feuilleter ce livre, cliquer ICI.

Marc CLOES
Responsable de la Cellule de Formation des Entraîneurs de Volley-Ball (CFEVB)
Fédération Volley Wallonie-Bruxelles – FVWB
rue de Méry, 4 / B-4130 Esneux
+32(0)4/380.18.22 / +32(0)496/73.38.58  

Absolut Culture Absolut Friends Absolut Volley

Les nouveaux classements mondiaux et continentaux

Il y a peu, je vous avais laissé entendre que la FIVB allait réformer la méthode par laquelle elle établissait, plus ou moins régulièrement, ses classements pour toutes les 222 équipes nationales concernées par l’organisation de ses propres compétitions et de celles mises sur pied par les Confédérations continentales. C’est aujourd’hui chose faite.

Ainsi, en cliquant sur le lien qui suit, https://www.fivb.com/en/about/news/fivb-launches-advanced-world-ranking-system?id=90455, vous aurez accès non seulement aux nouveaux classements mais également à la manière dont ceux-ci seront dorénavant établis.

Pour faire court, la nouvelle méthode ne reposera plus sur le classement final des équipes dans les grandes compétitions relevant de l’autorité de la FIVB et de ses piliers que sont les Confédérations mais bien sur une fine évaluation, faite par un dispositif technologique, de tous les matches disputés dans le cadre de ces différents championnats.

Comment cela fonctionnera-t-il ? Exemple .En fonction de l’historique des rencontres entre deux équipes appelées à s’affronter, l’algorithme utilisé par la FIVB estimera que cette rencontre, qui sera dotée d’un taux de valorisation variable en fonction de l’importance de la compétition, devrait voir la victoire d’une des deux équipes sur l’autre en quatre sets. Cela signifie que, si le résultat se trouve confirmé par les chiffres, le classement de ces deux équipes ne se trouvera pas affecté tandis que toute différence entre le résultat prévu et le résultat acquis aura une répercussion sur le classement de ces deux équipes. A la hausse pour l’équipe qui aura réalisé un meilleur score que celui prévu (non pas en points mais en sets seulement), à la baisse pour celle qui n’aura pu confirmer le score attendu.

On verra tout cela à l’autopsie mais on ne peut que se réjouir de voir que le mode d’établissement des classements a ainsi fait l’objet d’une profonde révision tant celui qui était utilisé jusqu’à présent était à ce point dépassé que lesdits classements en avaient perdu grande crédibilité.

Cela étant, que nous révèlent les classements aujourd’hui publiés par la FIVB ?

Pour ce qui concerne nos Yellow Tigers, elles se situent à la 14ème place mondiale et à la 7ème européenne tandis que nos Red Dragons occupent le 19ème échelon de la hiérarchie mondiale et le 10ème au plan européen.

Au niveau des catégories d’âge, les Young Yellow Tigers sont, au niveau FIVB s’entend, 50èmes pour les U20 et 49èmes pour les U18. Quant aux Young Red Dragons, les U21 sont 17èmes tandis que les U19 sont 33èmes. Je reviendrai prochainement sur ce point pour expliquer pourquoi il y a ainsi un tel décalage entre les classements de nos seniors et ceux de nos plus jeunes éléments.

Absolut Culture Absolut Sport Absolut Volley

Meilleurs voeux à toutes et tous

L’année 2019 s’apprête à céder le flambeau à 2020, une année qui devrait être pleine de grâce et d’équilibre si l’on s’en réfère à son graphisme.

Puisse cette nouvelle année vous apporter bonheur familial, excellente santé et quantité de joies en tout genre.

Pour illustrer ces voeux, je me sers volontiers du beau visuel réalisé par Volley Bruxelles pour la circonstance tant il dégage bien ces idées de beauté de style, d’égalité des genres, de renouveau et de cohésion qui sont appelées à marquer 2020, une année qui, cerise sur le gâteau, sera bissextile.

Heureuse année 2020 à toutes et tous.

Absolut Culture Absolut Friends Absolut Fun Absolut Sport Absolut Volley

De l’utilité des belles initiatives de fin d’année

La période de fin d’année a toujours été un moment fort prisé par certains clubs pour mettre à profit la pause qui intervient dans le déroulement des compétitions nationales ou provinciales et organiser une activité volleyballistique à caractère événementiel ou de nature foncièrement récréative. Il en sera encore ainsi cette année.

Pour ce qui concerne les activités qui ont connu une grande épopée et qui attiraient la grande foule, il y eut ainsi pendant tout un temps le tournoi mis sur pied par Hömann Genk et pendant tout un autre le Witte Molen, celui que Marc Pincé organisait à Saint-Nicolas. Durant ces deux dernières années, l’EuroMillions Volley League tenta bien de “monter” un event destiné à rassembler la famille des grands clubs de notre volley-ball masculin et à faire fête autour d’une formule sportive originale mais celle-ci ne fit pas recette et l’initiative des dirigeants de la Ligue n’a pas connu cette année de troisième édition.

Le club de Knack Roulers, qui avait organisé l’an dernier le tournoi de la Ligue , a repris le flambeau laissé sur le bord de la route par celle-ci et a concocté pour ce dernier week-end de l’année un ensemble de rendez-vous (tournoi international avec 6 équipes dont 2 hollandaises, 2 belges, une slovène et une française, une démonstration de volley-assis, des tournois pour jeunes, le match Red Dragons- Egypte qui aura lieu dimanche en fin de journée) qui devrait drainer pas mal de public vers le complexe sportif du club flandrien.……..

A Bruxelles, les activités mitonnées par les clubs du Sporta Brussels Volley (ce vendredi 27) et par le Brussels Est Volley Club (les samedi 28 et dimanche 29) auront un tour plus récréatif mais n’en seront pas moins intéressants à suivre, et à vivre plus encore, dans la mesure où toutes deux verront des équipes mixtes évoluer sur les terrains. Cette formule connaît à chaque fois qu’elle est proposée grand succès de participation et c’est d’ailleurs bien pourquoi celles et ceux qui ont toujours plaidé pour que soit instaurée une forme de compétition de ce type feraient bien de poursuivre leur croisade tant elle se justifie par maints arguments.

Enfin, à Uccle, l’entité Volley Bruxelles organisera ces samedi et dimanche un nouveau cycle de formation de niveau “Animateur” qui sera donné par Nicolas Dupont. Près d’une vingtaine de candidat(e)s ont annoncé leur venue et payé leur inscription. Le succès rencontré par cette nouvelle campagne menée par l’entité de Volley Bruxelles en collaboration avec la Cellule de Formation des Entraîneurs de Volley-Ball de la FVWB fait chaud au coeur tant elle constitue assurément le signe d’un certain renouvellement et d’un heureux accroissement des cadres au sein de notre Fédération. N’est-ce pas là une indication bien encourageante?

Absolut Culture Absolut Sport Absolut Volley

Quand Platini défend la cause de la multiplication des petits pains

Comme il est permis de le constater dans l’article joint ci-après, Platini ne manque décidément pas de culot. Alors qu’il ferait bien de ne pas ramener sa fraise qui est encore toute enflée des malversations qu’il a commises en tant que Président de l’UEFA, le voilà qu’il joue les censeurs à l’égard de Kevin De Bruyne.

On s’en souvient, celui-ci avait, à très juste titre d’ailleurs, estimé, il n’y a pas longtemps, que le tirage au sort des matches composant le programme du prochain championnat d’Europe avait été par trop dirigé, et ce, dans la mesure même où, pour des raisons purement financières, il n’avait pratiquement pas laissé de place à la « glorieuse incertitude du sport ».

En s’affichant comme il l’a fait là, tel un homme de combines, Platini montre sa profonde nature et, à tout le moins, qu’il n’a rien compris des déboires qui lui ont valu sa disgrâce.

Il a décidément bien perdu des grandes qualités qui étaient les siennes quand il était le spécialiste des coups francs. Aujourd’hui, il est le chantre de la multiplication des petits pains et n’excelle plus que dans le cadre des coups fourrés.

Cela étant, Platini n’est pas le seul à estimer, comme il s’en flatte d’ailleurs, que l’éclatement des compétitions européennes en différents pays et les « montages au sort » des grilles de matches sont la marque de reconnaissance des grands dirigeants sportifs.

Le monde du volley-ball est, lui aussi, tombé dans la marmite aux soupes d’un goût douteux.  Que ce soit au niveau belge avec la Coupe de Belgique où les quatre premières équipes du championnat précédent sont « protégées » ou à celui des Championnats d’Europe qui sont répartis en lots d’organisation pour lesquels il faut payer gros prix pour en avoir un , le pli est pris. C’est ainsi que l’aspect sportif doit, de plus en plus souvent, se soumettre à la volonté de ceux et de celles pour qui le succès financer prime sur le respect de l’égalité des chances données à qui se trouve parmi les compétiteurs/trices de l’événement.

Telle est la loi du marché. Et le sport de haut niveau n’y échappe pas puisqu’il se fait de plus en plus « produit » à raison même de sa connexion de plus en plus étroite avec le monde de l’argent.

https://www.dhnet.be/sports/football/euro-2020/michel-platini-tacle-kevin-de-bruyne-qu-il-aille-se-plaindre-aupres-des-politiciens-de-son-pays-5de23abbf20d5a0c46f34c75?fbclid=IwAR2MFbcfvAAqOrr8n4K8-IQH38ZkxRo1vuFYFYL04o02WxKt8vd8HbIr-RU#.XeJ8G4oW4yx.facebook

Absolut Culture Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

Une célébration de la CIDE avec des visages souriants

 

.

C’est aujourd’hui qu’a été célébré le trentième anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE). La Fédération Wallonie -Bruxelles avait pris quelque peu les devants ce dimanche en organisant à Ixelles, dans le Flagey et sur la Place Ste Croix (quand donc la nouvelle majorité se décidera-t-elle à appeler ce lieu Place Audrey Hepburn ?), une fête entièrement destinée aux enfants et aux jeunes, En avant ! Même si elle n’avait pas bénéficié d’une large publicité, cette fête qui faisait la promotion des droits de l’enfant à tous les échelons de la vie en société, a connu un beau petit succès.

Il s’agissait d’un événement unique qui; initiative du délégué aux droits des enfants, proposait aux enfants et jeunes de tous âges qui avaient fait le déplacement des animations de toute nature et des spectacles de qualité: théâtre, expression artistique, psychomotricité, escalade, spectacles musicaux, ateliers pains et pizzas, scène ouverte, espaces contes. Bref, il y en avait pour tous les goûts et pour toutes les bourses puisque tout était entièrement gratuit

Même si je n’avais plus tout à fait l’âge pour être considéré comme un potentiel bénéficiaire de toutes ces activités qui étaient encadrées par des animatrices/animateurs dévoué(e)s et en grand nombre, j’ai participé bien volontiers à un quiz qui, mis entièrement sur pied par des jeunes d’une école bruxelloise, portait sur l’environnement et qui correspondait bien aux valeurs promues par les organisateurs de ce rendez-vous d’un jour: cohérence, participation, mixité et durabilité. J’ai beaucoup apprécié l’enthousiasme de ces jeunes (et de leur professeure de géographie) qui étaient légitimement fiers de leur jeu et du message qu’ils portaient.

Je n’ai vu aucun responsable politique sur place mais il est vrai que je ne suis resté qu’une bonne heure au sein de ces rires et de ces sourires . De fait, cela ne m’a aucunement manqué car j’avais vu l’essentiel et, surtout, pu me rendre compte qu’il n’était vraiment pas besoin de haute technologie pour mettre les jeunes en situation de faire équipe et de pouvoir se créer des espaces d’émerveillement.

Oui, c’est tout requinqué et profondément heureux que, un peu plus tardivement que prévu, je suis rentré,à la maison.

.

Texte intégral de la Convention adopté par les Nations Unies.

Texte de la Convention dans un langage adapté aux enfants (childfriendly).

Illustration de la Convention par une affiche pour enfants (childfrienldy)

Absolut Culture Absolut Famille Absolut Ixelles Absolut Politique Absolut unique

Une formation de qualité est synonyme de succès du même tonneau

 

La fin de l’année approche à grands pas. Cela ne signifie toutefois pas que les activités spécifiques à la formation et à l’entretien des connaissances des entraîneurs de volley-ball seraient déjà mises en veilleuse en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Que du contraire, comme vous pourrez le constatez à la lecture de la newsletter adressée aujourd’hui par Marc Cloes qui est le responsable de la Cellule de Formation des Entraîneurs de Volley-Ball (CFEVB), très nombreuses seront d’ici la fin du mois de décembre les propositions de cours et de clinics, toutes étant d’ailleurs très intéressantes au demeurant

Je m’en réjouis tout particulièrement tant il est vrai que plus le volley-ball francophone aura de bons « encadrants » pour ses équipes, de jeunes comme de moins jeunes, mieux il se portera. Tant au niveau de sa qualité qu’en terme de plaisir de jeu 🙂

——————————————————————————————————————————–

Formations continues (ordre chronologique)

Formations initiales

Formation Animateur à Bruxelles. En accord avec la CFEVB, l’Association Volley Bruxelles va organiser la dernière formation Animateur de Volley-Ball de 2019. Elle se déroulera les samedi 28 décembre (9h00-16h00) et dimanche 29 décembre (9h00-18h). Les cours seront donnés par Nicolas Dupont à la Salle Jacques Van Offelen (Avenue Brugmann, 524 A à 1180 Uccle). Grâce aux fonds propres de l’association, les droits d’inscription ne s’élèvent qu’à 50 € (25€ étant par ailleurs remboursés par Volley Bruxelles aux affilié(e)s des clubs bruxellois). Cette participation aux frais devra être payée par virement bancaire avant le 26 /12/19 sur le compte BE75001839542251 de Volley Bruxelles asbl. Inscription obligatoire et renseignements auprès de Marc Menassa (GSM : 0475/44.02.04 ; email : marc.menassa@gmail.com). Date limite d’inscription : mardi 24 décembre 2019.

Module 1ers soins en milieu sportif. Le samedi 23 novembre, de 8h30 à 17h30, en collaboration avec la LBFS, la FVWB organise une journée de formation en son siège (rue de Namur, 84 à 5000 Beez). Pour rappel, cette activité est indispensable pour obtenir le brevet Moniteur Sportif Initiateur (MSIn) dans n’importe quelle discipline sportive. Renseignements et inscription auprès de Mme Alexandra Sepp  (coachs@fvwb.be). La réussite de ce module permet d’obtenir 10 points de formation.

Formation ‘Basic’. Pour coacher la première année, les personnes qui n’ont jamais entraîné doivent effectuer une formation en ligne (durée estimée à maximum 4h – y compris la rédaction obligatoire d’une analyse personnelle de l’outil) : le module Basic. Nous invitons les secrétaires de clubs à motiver un maximum de leur affilié.e.s à faire la démarche. Pour rappel, l’attestation Basic permet également d’être dispensé du quart de la formation Animateur ! Cela motivera peut-être certain.e.s de participer à l’une de ces formations qui seront encore organisées d’ici la fin de l’année civile. Inscriptions pour le module Basic : contacter Mme Sepp (coachs@fvwb.be).

Formations continues (ordre chronologique)

Clinic niveau D. Le samedi 23 novembre, de 9h30 à 12h30, Dominique Blairon proposera une activité pratique avec les championnes de la Volley Fun Cup (11-13 ans). de l’Orneau, Chaussée de Namur 28 à 5030 Gembloux. Le thème sera « Dans le début du 6/6, comment entrainer de manière dynamique le travail de positions en complexe 1 et en complexe 2 ? » Inscriptions auprès de Mme Sepp (coachs@fvwb.be). Formation continue FVWB (niveau D) : 3 points (+2 après validation d’une synthèse réflexive). PAF : 10€ (à payer sur place).

Séminaires niveau B et A. Le Dr. Zeno Nols (docteur en sociologie de la VUB, travaillant au centre d’éthique du sport) proposera deux séminaires sur le thème « Masculinité et féminité dans le sport: menace ou opportunité? Plan d’action pour les entraîneurs ». Les questions de genre deviennent de plus en plus sensibles au sein de la gestion des équipes de sport collectif.

–          Le jeudi 28 novembre, entre 19 et 21h au hall des sports de Farciennes (103 rue du Puits Communal à 6240 Farciennes)

–          Le jeudi 5 décembre, entre 19 et 21h à l’espace VIP du hall omnisports de Huy (avenue de La Croix rouge à 4500 Huy).

Inscriptions auprès de Mme Sepp (coachs@fvwb.be). Formation continue FVWB (niveau B ou A) : 2 points (+2 après validation d’une synthèse réflexive). PAF : 5€ (à payer sur place).

Clinic niveau D. Le samedi 7 décembre, de 9 à 12h, Dominique Blairon proposera une activité de formation continue dans le cadre de la Fun Cup. Le thème sera : ‘L’entraînement spécifique des 6-8 ans – Partie 1’. Elle se déroulera au complexe sportif de Thuillies (Place de Thuillies – 6536 Thuin). Inscriptions auprès de Mme Sepp (coachs@fvwb.be). Formation continue FVWB (niveau D) : 3 points (+2 après validation d’une synthèse réflexive). PAF : 10€ (à payer sur place).

Colloque du CAPS. Le colloque annuel du Centre d’Aide à la Performance Sportive (CAPS) se déroulera le samedi 7 décembre 2019, de 9 à 12h45, à Louvain-la-Neuve. Le thème est: ‘Sport de haut niveau et performance et psychologie’. Toutes les informations sont disponibles sur Internet (cliquer ICI). Formation continue FVWB (niveau A) : 3 points (+2 après validation d’une synthèse réflexive). Entrée gratuite mais inscription obligatoire auprès des organisateurs + demander le formulaire à faire signer à Mme Sepp (coachs@fvwb.be).

Clinic niveau C. Le jeudi 12 décembre, de 19 à 21h30, Slim Chebbi et Nicolas Bodard animeront un séminaire de mise en pratique sur le thème ‘Travail fonctionnel et créativité de ‘entraîneur pour faire progresser son équipe en 6c6’. Cette activité portera sur la détection des défaillances au niveau des quatre postes choisis (libero, passeur, réception, centre). Le principe consistera à susciter une réflexion en groupe sur des exercices fonctionnels et à amener un débat grâce à quelques outils de correction à intégrer dans le jeu. Le rendez-vous est fixé au Centre sportif Communal de Tenneville (rue St Quoilin, 17 à 6971 Champlon). Inscriptions auprès de Mme Sepp (coachs@fvwb.be). Formation continue FVWB (niveau C) : 3 points (+2 après validation d’une synthèse réflexive). PAF : 5€ (à payer sur place).

Clinic niveau A et B. Le samedi 14 décembre, de 9h30 à 12h30, Volley Bruxelles organise un séminaire sur le thème suivant : « Dynamique de groupe et volley féminin : les Yellow Tigers et le volley-ball mondial ». Il sera animé par Gert Vande Broek et Kris Vansnick, entraîneurs de l’équipe nationale féminine de Belgique. A l’issue de la présentation de cette thématique par des deux conférenciers, Jean-Pierre Brouhon mènera une session de questions-réponses visant à susciter un débat d’idées. Ce séminaire, dont une partie sera proposée en néerlandais, intéressera donc tout entraîneur qui aspire à faire progresser ses joueurs/joueuses, quel que soit leur niveau de départ. Lieu du séminaire : CIVA – 55, rue de l’Ermitage à 1050 Bruxelles. Inscription obligatoire auprès de M. Marc Ménassa (marc.menassa@gmail.com), La participation aux frais, 20 €, devra être payée par virement bancaire avant le 10/12/19 sur le compte BE75 0018 3954 2251 de Volley Bruxelles asbl. La participation à cette activité permettra de collecter 3 points de formation qui seront ajoutés automatiquement si la feuille de présence est signée à la fin de la matinée (+2 après validation d’une synthèse réflexive).

 

Conference CLINIC-14-12_A3 (1)

Topclinic tous niveaux. La FVWB a le plaisir d’accueillir Joel Banks (entraîneur du VC Greenyard Maaseik et de l’équipe nationale finlandaise) les dimanche 22 et lundi 23 décembre 2019 à Louvain-La-Neuve. Six modules sont proposés :

–      Module 1 – 22.12 de 10:00 à 12:00 – Le block (théorie)

–      Module 2 – 22.12 de 13:00 à 15:30 – La défense en coopération avec le block (théorie)

–      Module 3 – 22.12 de 15:30 à 17:00 – L’entraînement du block (pratique)

–      Module 4 – 23.12 de 10:00 à 12:00 – L’attaque (théorie)

–      Module 5 – 23.12 de 13:00 à 15:30 – De la pratique individuelle de l’attaque vers la coordination de l’attaque (théorie)

–      Module 6 – 23.12 de 15:30 à 17:00 – La pratique individuelle de l’attaque et la coordination de l’attaque (pratique) 

Les séances théoriques : Indoor hall, Boulevard de Lauzelle, 5 à 1348 Louvain-La-Neuve

Les séances pratiques: Hall B2 du Centre sportif du Blocry, Place des Sports 1 à 1348 Louvain-La-Neuve
Avec l’aimable collaboration du VC Smashing Girls Ottignies-Limal (organisation) et des sélections FVWB (modules pratiques). Inscriptions : coachs@fvwb.be. Prix: 10€/module; 40€ pour l’ensemble des modules ; paiement (cash) sur place. Points attribués : 3 points/module (+2 points/module si synthèse réflexive). Langue: anglais avec traduction en français. Possibilité de réserver des repas à la cafétéria du Blocry et de réserver des chambres à l’hôtel Ibis de Louvain-la-Neuve.

Informations diverses

* Avec plusieurs autres organisations/associations internationales, l’UNESCO a tout récemment procédé au lancement officiel d’un outil destiné à aider les enseignants à aborder les valeurs du sport avec leurs élèves de 8-12 ans. Les ressources peuvent évidemment être exploitées en milieu sportif et/ou des loisirs actifs. Elles sont téléchargeables gratuitement en cliquant ICI. Des exemplaires papiers sont disponibles dans la limite des stocks. Actuellement proposé en anglais, le document qui comprend 30 fiches d’activités sera prochainement disponible aussi en français.

* Thibault Lycops (Sporta Evere) nous a signalé l’organisation d’une webconférence gratuite le jeudi 28/11/19 à 19h15, animée par Anaël Aubry, Conseiller scientifique des Équipes de France de triathlon, de natation en eau libre et de l’équipe cycliste professionnelle « Vital Concept B&B Hôtel ». Les thématiques abordées seront :

  • Comment exploiter les sciences du sport pour optimiser le renforcement musculaire et les dimensions énergétiques de la performance.
  • Comment maîtriser la nutrition spécifique du sportif pour éliminer les « coups de mou » et faciliter la répétition des efforts intenses.
  • Comment favoriser la récupération avec la règle des 4R pour améliorer la constance des performances de vos sportif(ve)s.

Pour réserver une place, cliquer ICI.

* De nombreuses propositions de formations continues sont disponibles sur le volley-ball sont disponibles sur le site Voltraweb/clinics : http://www.voltraweb.be/clinics.htm Avant de participer à toute activité, veiller à contacter préalablement la CEFVB (marc.cloes@skynet.be) pour s’assurer qu’elle pourra être validée !!!

* Un projet ERASMUS+ se propose de déveloper un module de formation anti-dopage pour les entraîneurs des jeunes de 14 à 21 ans (ADVICE). Les concepteurs de cet outil souhaitent recueillir l’avis des utilisateurs potentiels et leur proposent ainsi de télécharger l’application sur leur tablette/smartphone et de la tester:

–      Apple – https://apps.apple.com/gb/app/advice-eu/id1480840887

–      Android – https://play.google.com/store/apps/details?id=uk.ac.hull.advice

* Du 24 au 29 février 2019 se tiendra la 3ème Semaine de l’Education physique, de l’Activité physique et du Sport de Liège. Elle proposera plusieurs événements dont le fil rouge concerne l’action des éducateurs physiques et de leurs formateurs dans les contextes scolaires, sportifs et des loisirs. Pour plus d’information : https://events.uliege.be/sepaps2020/ Attention, les entraîneurs qui seraient intéressés de partager leur expérience (mise en place d’un projet de formation de jeunes, approche particulière dans l’organisation des entraînement, modalités spécifiques de coaching, démarche originale pour impliquer les parents, …) sont invités à cliquer ICI et/ou à contacter les organisateurs (aris2020@uliege.be). Participer à ces événements rapportera des points de formation (informations à venir dans un des prochain numéros des VB-Coaches-News.

Absolut Culture Absolut Sport Absolut Volley