Quand des chiffres peuvent mener aux « Assises »

Les quarts de finale de l’Euro féminin ont livré leur verdict. L’Italie a battu (difficilement) la Russie et rencontrera en demi-finale la Serbie qui a facilement disposé de la Bulgarie. Par ailleurs, la Pologne, qui jouait toujours dans sa salle, a peiné pour battre, en cinq sets, une jeune équipe allemande qui n’a pas résisté à la pression exercée sur elle par un public dont on peut penser qu’il ne recevra pas le prix de fair play à l’issue de la compétition. Au tour suivant, c’est-à-dire dans le cadre de l’autre demi-finale, les Polonaises affronteront les Turques qui ont surpris plus d’un(e) en s’imposant très nettement, par trois sets à zéro, face à des Hollandaises qui sont passées à côté de leur sujet. Tout comme l’autre, cette demi-finale aura lieu à Ankara et les Polonaises se trouveront ainsi placées dans la même situation, peu amène, qu’ont connue toutes les équipes qu’elles ont eu l’avantage de pouvoir rencontrer depuis le début du championnat dans leur chaudron de Lodz.

A propos de salles et de lieux d’organisation des grandes compétitions européennes, la CEV a publié les chiffres de fréquentation des rencontres disputées jusqu’à ce jour dans le cadre de cet Euro féminin. Le décompte ainsi effectué fait état d’un total de 200.991 personnes qui ont payé un ticket d’entrée pour assister à l’une des rencontres qui ont ainsi précédé le stade des demi-finales de cette compétition qui se terminera dimanche. Comme il est permis d’en douter, ces chiffres sont présentés par la CEV comme étant le signe du grand succès que connaît la nouvelle formule de l’organisation de ces championnats qui a, comme on le sait, été disséminée dans quatre pays différents. Cette annonce est aussi claire de signification : les prochains championnats d’Europe se dérouleront plus que probablement selon le même schéma et dans des pays qui pourront présenter des références sérieuses en matière d’infrastructures et de ferveur populaire et médiatique à l’égard du volley-ball.

La Confédération Européenne de Volley-Ball a indiscutablement trouvé là un nouveau créneau pour mieux implanter et mieux faire rayonner le volley-ball dans une Europe qui est beaucoup plus grande que l’Europe dont on parle habituellement au plan politique. Les fédérations qui ne suivront pas le rythme et qui ne répondront pas aux conditions qui seront posées pour faire partie du monde des grands organisateurs, les futurs « happy few », seront laissées sur le bord de la route ou, dans le meilleur des cas, seront destinées à faire partie du tableau de ces fédérations qui ne seront plus considérées qu’en fonction de la valeur de leurs équipes représentatives et de celle de leurs principaux clubs.

Si je vous parle de cette évolution à venir, c’est précisément parce qu’auront lieu, ce samedi à Namur, des Assises qui, organisées par la Fédération de Volley-Ball Wallonie-Bruxelles, ont pour vocation de débattre du rôle qui devra être demain le sien dans les matières suivantes : arbitrage, statuts et règlements, Technique (sélections, et Volley Academy) ; compétitions adultes et beach ; jeunes, formation de cadres et, last but not least, la communication. Les échanges de vues se feront, en l’espace de 90 minutes, au sein de ces sept ateliers de discussion et auront pour finalité celle d’alimenter quatre objectifs : définir une politique sportive future en vue du plan programme 2020-2024, améliorer la communication, recruter des jeunes et soutenir nos élites.

Tout ceci suffira-t-il pour faire de la FVWB une fédération qui pourra parler d’égale à égale avec Volley Vlaanderen au sein de Volley Belgium et pour refaire de celle-ci une fédération au sein de laquelle la FVWB pourra redevenir actrice et non plus être simple spectatrice de ce qui se décide ailleurs pour tout ce qui concerne les grandes organisations de Volley Belgium et les activités de toutes les équipes nationales? Sera-t-il question, lors de ces Assises, d’une nouvelle forme de management de la FVWB qui permettrait à celle-ci de dépasser le stade du bénévolat au niveau de la conduite générale des actions à mener pour donner précisément corps aux projets qui seront évoqués lors de ces Assises ? La fédération se fera-t-elle demain plus respectueuse, c’est-à-dire plus proportionnelle, des forces qui la composent ? Bien d’autres questions peuvent ainsi se poser avant ces Assises tant, il est vrai, les informations manquent pour savoir discerner au juste à quoi elles pourront exactement servir.

C’est bien pourquoi il faut espérer que les résultats de ces travaux susciteront cette dynamique et ces liens qui permettront à la FVWB de retrouver cet entrain et cette créativité qui firent la force et l’attrait de l’AIF pendant les vingt premières années de son existence. Pour repartir ainsi à la conquête de beaux horizons.

Absolut Culture Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

Le naufrage des civilisations

Je viens de me plonger dans la lecture de « Le Naufrage des civilisations », le dernier livre écrit par Amin Maalouf. C’est passionnant et désespérant tout à la fois. Dans le premier volet de ce livre, l’auteur de « Le Dérèglement du monde » et de « Les Identités meurtières » analyse avec autant de lucidité que de sensibilité comment le monde arabo-musulman se trouve aujourd’hui enfoncé dans une crise profonde, une crise qui touche ses populations en leur plein coeur comme elle est source de grands troubles dans quasi tous les pays du monde.

Cette évocation est faite de souvenirs de famille, de récits de vie et de réflexions sur le déroulement de faits politiques et guerriers . Partant de ce matériau de qualité, Amin Maalouf se fait historien et, mieux encore, penseur sur ce qu’il y a lieu d’en dégager comme traits marquants.

Je le répète, c’est passionnant tant c’est riche d’éléments qui permettent d’appréhender au mieux le sujet évoqué. C’est aussi désespérant tant on peut se rendre compte, tout étant ainsi relaté et mis sur l’établi du jugement, combien la situation actuelle serait aujourd’hui grandement différente si les Occidentaux s’étaient montrés autrement respectueux du droit de cette partie du monde à disposer de ses ressources et s’il s’était trouvé plus d’esprits de la hauteur d’un Mandela à la tête de l’Egypte, de la Syrie et du Liban pour ne citer que les trois pays qui sont le plus évoqués dans ce premier quart de « Naufrage des civilisations ».

Les autres chapitres auront trait à l’Europe, aux Etats-Unis et aux pays émergents. Je crains fort que, pour chacun d’eux, le constat final ne sera guère plus réconfortant que celui qu’il est permis de faire à la suite de cette puissante évocation du tableau arabo-musulman. A ce sujet, je joins à ces quelques lignes les propos que tenait déjà Amin Maalouf sur les blessures du monde arabe. Cet entretien eut lieu en 2003 dans le cadre d’une émission intitulée « A voix nue » qui fait partie des archives de France Culture.

https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/voix-nue-amin-maalouf-35-les-blessures-du-monde-arabe-1ere

Absolut Culture Absolut Friends Absolut Politique

Ghost Nets to Good Nets ou quand notre sport prend de la hauteur

Ghost nets.png

Ce samedi 8 juin était journée internationale des Océans. Cette journée a été célébrée un peu partout dans le monde. De bien différentes façons d’ailleurs, celles-ci variant selon que l’on se trouvait dans l’hémisphère nord ou sud de la planète et, plus fondamentalement encore, selon la sensibilisation qui avait été effectuée pour attirer l’attention de tout un chacun sur l’importance majeure de l’objectif assigné à cette journée: sauver les océans pour sauver notre planète.

Pourquoi est-ce que je vous parle de ceci dans une page consacrée généralement à certains faits de volley-ball ou de beachvolley se déroulant sur la scène internationale ou sur la nôtre ?

Tout simplement parce que la Fédération Internationale de Volley-Ball (FIVB) a eu la très bonne idée de rappeler que, depuis le début de l’année, elle fait cause commune avec Ghost Fishing Foundation qui est une association néerlandaise dont l’objectif est précisément de contribuer à l’enlèvement de tous ces déchets de l’activité humaine qui, comme les plastics et les filets abandonnés pour ne citer que ces deux exemples, polluent les fonds marins. Ainsi, à propos des filets abandonnés, savez-vous que, chaque année, ils seraient, selon les estimations faites par des services d’études autorisés, la cause de la mort de plus de 640.000 tonnes de poissons qui ne peuvent sortir de ces maillages traînant dans tous les océans ou autres grands bras de mers.

En s’associant ainsi à ce genre d’actions d’envergure mondiale, Ghost Fishing Foundation faisant partie du programne des Nations-Unies de sauvegarde des océans, la FIVB fait coup double.

Elle montre d’une part qu’elle entend pleinement s’inscrire dans le cadre du thème de la Journée internationale de l’eau qui était cette année “ Leaving no one behind” qui sonne lui-même comme une caisse de résonance à sa propre identité et que, d’autre part, elle donne heureuse suite à l’une de ses dix résolutions du dernier Congrès d’Acapulco qui visent à faire du volley-ball le sport ayant demain le plus grand ancrage dans la vie de tout un chacun.

En cela, cette démarche est le fidèle reflet de l’esprit qui a irrigué bon nombre de propositions faites il y a une vingtaine d’années dans le cadre des travaux de la Commission de Développement de la FIVB.

J’en suis particulièrement heureux car c’est de la sorte que notre sport se fera plus acteur que jamais d’un monde plus soucieux de son environnement et de bonheur partagé.

 

———–

Vous trouverez ci-après le lien qui vous donnera accès à plus d’informations sur l’opération “Turning Ghost Nets to Good Nets ”

https://goodnetproject.com/EN

Absolut Culture Absolut Politique Absolut Sport Absolut unique Absolut Volley

Pour faire rimer « revendications » avec « réalisations »

 

C’est hier, lundi 13 mai à Namur, que l’Association Interprovinciale du Sport Francophone (AISF) a dévoilé aux représentants des partis politiques francophones qui se présentent aux élections du 26 mai prochain les propositions qu’elle a, sous la forme d’un cahier dit de revendications, formulées à partir d’une consultation faite en interne. Vous trouverez ci-après le lien qui vous permettra de prendre connaissance du contenu de ce document.

Même si plusieurs de ces revendications sont écrites de manière fort absconse et si, assez étonnamment, il y manque encore pas mal de pages sur des sujets plus qu’importants (gouvernance du monde sportif francophone du niveau des clubs à celui des fédérations nationales, distinction à opérer entre activités sportives à vocation de développement sportif et activités sportives ayant fonction de simple divertissement, aides aux clubs formateurs de jeunes athlètes, statut des moniteurs et entraîneurs, répartition entre Wallonie et Bruxelles des moyens financiers alloués au sport en Communauté française, accès des entités sportives provinciales et régionale aux subsides de la Communauté française, problématique de la fiscalité et de la perception des cotisations sociales des athlètes professionnel(le)s, le financement aujourd’hui éclaté des infrastructures sportives,…), on ne peut que se réjouir de voir l’AISF sortir ainsi du bois.

Et se faire de la sorte, même si ce cahier de revendications est loin de constituer un document ayant grande force d’adhésion, plus le porte-voix de celles et de ceux qui, depuis une bonne vingtaine d’années, peuvent se considérer comme les mal doté(e)s des politiques menées de manière disparate par les différentes Autorités qui ont été aux affaires aussi bien en Communauté française que dans les deux Régions  composant celle-ci.

L’AISF sera-t-elle entendue ? Une fois les élections passées, viendront les moments qui permettront de voir quel sort sera réservé à cet ensemble de revendications. La vigilance reste donc de mise. Tant il faut croire que les propositions contenues dans ce document ne sont pas faites pour rester à l’état de doux rêves mais bien pour muer en palpables réalisations.

Oui, l’espoir reste toujours un devoir.

https://aisf.be/wp-content/uploads/2019/05/AISF_CahierDeRevendications2019.pdf

 

Absolut Culture Absolut Friends Absolut Politique Absolut Sport

Renseignements utiles pour assurer un encadrement de qualité

 

Vous trouverez ci-après la teneur de la newsletter que Marc Cloes, responsable de la Cellule de formation des entraîneurs de volley-ball (CFEVB) de la FVWB, a diffusée ce dimanche 12 mai. Je vous en souhaite bonne lecture et bon usage. Notre volley-ball a, en effet, le plus grand besoin d’un encadrement de qualité tant pour assurer une formation de même nature aux jeunes qui viennent s’inscrire dans nos clubs que pour diriger les équipes qui aspirent à se développer vers les résultats escomptés.

—————————————————————————-

Bonjour à toutes et tous, 

Voici des informations collectées depuis le 17/04/19, qui concernent des activités organisées dans les prochaines semaines et susceptibles d’être intégrées à la formation des entraîneurs de la FVWB. N’hésitez pas à en parler avec les coaches que vous rencontrez et à nous faire parvenir vos commentaires et suggestions !!! 

Formations initiales

 Module 1ers soins en milieu sportif. Cette formation d’une journée est indispensable pour obtenir le brevet Moniteur Sportif Initiateur (MSIn) dans n’importe quelle discipline sportive. Il est possible de l’effectuer dans le cadre des activités proposées par la Ligue Francophone Belge de Sauvetage (LFBS) ou de l’Association des Etablissements Sportifs (AES). La première de ces organisations nous a transmis le calendrier des journées proposées entre le 10/06 et le 28/12. Ce document est téléchargeable jusqu’au 25 mai en cliquant ICI. Pour rappel, en renvoyant à la CFEVB (coachs@fvwb.be) le document attestant la réussite de ce module, un entraîneur bénéficie de 10 points de formation.

 * Les prochains examens des cours généraux des niveaux Moniteur Sportif Initiateur (MSIn) et Moniteur Sportif Educateur (MSEd) seront organisés au cours du dernier trimestre de cette année : 1ère session d’examen le 19/10/2019 ; 2ème session d’examen le 23/11/2019. Les inscriptions seront ouvertes vers le 10 juillet 2019. Pour cette édition des examens, des activités de formation seront proposées à partir du mois de septembre 2019 (les candidats sont libres d’y participer ou d’apprendre par eux-mêmes les syllabus téléchargeables gratuitement sur le site de l’ADEPS). Pour accéder directement aux informations/inscriptions relatives aux examens MSIn, cliquer ICI ; pour le niveau MSEd, cliquer ICI.

 * Depuis début avril , le module Basic est fonctionnel. Toute personne qui serait recrutée par un club et qui n’a aucune formation dans le domaine de l’entraînement a ainsi la possibilité de le suivre en ligne (cela prend de l’ordre de 3 à 4 heures) et d’obtenir ainsi l’attestation nécessaire pour recevoir une carte de coach ‘Basic’. Nous invitons les secrétaires de clubs à motiver un maximum de leur affilié.e.s à faire la démarche. Cela leur permettra de disposer de personnes susceptibles de dépanner une équipe de jeunes lorsqu’il manque un coach, par exemple. Pour rappel, l’attestation Basic permet également d’être dispensé du quart de la formation Animateur ! Cela motivera peut-être certain.e.s de participer à l’une de ces formations qui seront encore organisées d’ici la fin de l’année civile. Inscriptions pour le module Basic : contacter Mme Sepp (coachs@fvwb.be).

 Formations continues (ordre chronologique)

 Hébertisme : un moyen de préparation physique. L’hébertisme est une méthode visant le développement du corps qui a été élaborée au début du 20ème siècle. Elle est à la base de certaines approches d’entraînement physique actuelles et connait aujourd’hui un retour en force (www.methodenaturelle.eu/semenep). Le vendredi 31 mai, au centre ADEPS de la Fraineuse (venue Amédée Hesse, 41a à 4900 Spa), des spécialistes de l’hébertisme venus de différents pays européens proposeront des contributions concernant la mise en entraînements de la méthode et les outils qu’ils ont forgés ou utilisent plus précisément sur leur propre terrain. L’occasion de (re)découvrir, en théorie et en pratique des façons de se (re)mettre en condition : (1) 9h30 – Chiara Tassinari (Italie) – La claie est un équipement qui résume toute la valeur de la Méthode Naturelle, impliquant tous les aspects du développement de l’être humain et avec lequel il est possible de faire l’expérience d’une éducation en quatre dimensions ; (2) 11h-12h – Explication par diverses personnes des pratiques et perspectives de développement de leur centre hébertiste (Orléans, Nantes, Munich) ; (3) 13h30 – Diego Zarantonello (Italie) – Au fil des ans, nous avons développé un style particulier d’hébertisme qui a sa plus grande force dans les jeux. Au cours de nos recherches, nous avons développé un grand répertoire de jeux de groupe touchant les 10 familles ; (4) 14h45 – Jean Delandtsheer (Belgique) – Les développements actuels se partagent en la prise de conscience de l’intérêt de l’activité physique pour la santé mentale et corporelle ; (5) 15h25 – Dominique Compère-Demelenne (Belgique) – Malgré la distinction radicale qu’il établit entre sport et éducation physique et sa dénonciation précoce des abus du sport de compétition, Hébert a pensé tout un système d’évaluation afin de doter les moniteur.trice.s et les pratiquant.e.s de repères quant à leur progression sur le plan physique. Inscription sur le site (gratuité sauf pour les repas) + demander le document à compléter à la CFEVB (coachs@cfvb.be). La participation à cette journée donne droit à l’octroi de 6 points de formation. Après validation par le CFEVB, la rédaction d’une synthèse réflexive sur l’activité de formation permet d’obtenir 2 points supplémentaires.

 Le Secteur Education permanente et Jeunesse de la province du Hainaut propose un riche catalogue de formations parmi lesquelles nous avons épinglé quatre exemples susceptibles d’intéresser des entraîneurs sportifs (détails et inscriptions sur http://educationpermanentedgac.hainaut.be – les attestations de présences à demander aux organisateurs devront être transmises à Mme Alexandra Sepp – coachs@fvwb.be): 

 1)      Gérer son temps à l’ère du numérique – Reprenez le contrôle de votre temps et de votre productivité. M. Steve Delcourte, maître praticien en PNL propose d’amener les participants à apprendre à maîtriser leur temps et booster leur productivité, à tirer parti du numérique pour le mettre au service de son efficacité, à prendre en main et maîtriser des outils qui leur permettront de gagner du temps. Il s’agit d’une formation pour prendre un nouveau départ, pour réinventer de nouvelles habitudes. Elle se déroulera les 20, 21, 27 et 28 mai 2019, de 9h à 16h30, à l’espace culturel provincial, place de la Hestre, 19 à 7170 La Hestre (Manage). Droit d’inscription : 48€ (24€ pour les étudiants et les demandeurs d’emploi). Cette formation rapportera 16 points de formation.

 2)      Le design thinking. Dans cette formation, M. Steve Delcourte, maître praticien en PNL, vise à faire découvrir un outil permettant de booster la créativité collective, faire adhérer et améliorer le sens participatif dans une équipe, tester plus rapidement un projet afin d’améliorer les résultats. Elle se déroulera les 9 et 10 septembre 2019, de 9h à 16h30, à l’Espace culturel provincial, place de la Hestre, 19 à 7170 La Hestre (Manage). Droit d’inscription : 24€ (12€ pour les étudiants et demandeurs d’emploi). Cette formation rapportera 8 points de formation.

 3)      Sensibilisation à la construction d’un projet. Mme Albine Quisenaire, spécialiste en psychologie sociale, abordera des stratégies favorisant la participation active des membres d’un groupe dans la résolution d’un problème et/ou la construction d’un projet. Elle est programmée les 13 et 20 septembre 2019, de 9h à 16h30, à l’Espace culturel provincial, place de la Hestre, 19 à 7170 La Hestre (Manage). Droit d’inscription : 24€ (12€ pour les étudiants et demandeurs d’emploi). Cette formation rapportera 8 points de formation.

 4)      Sensibilisation à l’affirmation de soi – Comment transformer un sentiment d’impuissance en force de changement… Deux formateurs, Mme Véronique Vander Eecken et M. Marc Vangeenderhuysen, vont s’employer à permettre aux participants d’améliorer leurs relations interpersonnelles. Cette activité est planifiée les 14 et 28 septembre et le 12 octobre 2019, de 9h à 16h30, à l’Espace culturel provincial, place de la Hestre, 19 à 7170 La Hestre (Manage). Droit d’inscription : 36€ (18€ pour les étudiants et demandeurs d’emploi). Cette formation rapportera 12 points de formation.

 * Le RVV (Regionaler Volleyball Verband, l’association des clubs de volley-ball germanophones) organise un cycle de formations continues qui se donneront en langue allemande et seront évidemment accessibles aux entraîneurs francophones. La première de ces activités se tiendra de 9h00 à 13h00 le 1er juin 2019 à Kettenis (Aachener Strasse, 236a à 4701 Kettenis). Il s’agit d’un séminaire sur le thème ‘La passe en division nationale et internationale hommes et dames : thématiques d’entrainement pratique’. Il sera animé par Tigin Yaglioglu (T1 du TSV Bayer 04 Leverkusen). PAF : 15€ payables sur place. Contact : Mandred Gottfried (email : manfred.gottfried@lommersweiler.net; GSM : 0479/26.43.21) ou Dominique Reterre (email : dominique.reterre@securex.be; GSM : 0477/22.85.11). Inscription auprès de Mme Sepp (coachs@fvwb.be) en précisant si vous préférez recevoir le formulaire en allemand ou en français. Formation continue FVWB : 3 points (+ 2 après validation d’une synthèse réflexive en allemand ou en français).

 * Le vendredi 16 août 2019, de 19h30 à 21h30, Frédéric Servotte proposera un clinic sur le thème ‘Techniques de base de l’entraîneur appliquées à l’animation sur le terrain’. Il s’agit d’une activité qui permet aux participants d’apprendre/de perfectionner des habiletés de manipulations de ballons, particulièrement utiles pour optimiser les conditions d’apprentissage des sportifs. Cette formation comporte une partie d’évaluation des prestations qui permet d’obtenir une attestation conduisant à une dispense pour le module CS 1.2.8 (formation spécifique MSIn). PAF : 10€ à payer lors de l’inscription auprès de la CFEVB (coachs@fvwb.be). Attention, les inscriptions sont limitées à 15 personnes avec priorité aux candidats MSIn en cours de formation (rattrapage) ou qui envisagent d’y participer. La formation se déroulera dans la région de Waremme (lieu à préciser ultérieurement). Formation continue FVWB : 2 points (non cumulables si formation MSIn en cours).

 Rappel. Au cours de la prochaine année académique, le Département des Sciences de la motricité de l’ULiège organisera la première édition du Certificat d’université en Ingénierie de l’Activité et de la Préparation physique, dès la prochaine année académique 2019-2020.  Cette formation (17 crédits) favorisera les échanges avec des experts de terrain ainsi que le partage d’expériences et le développement de compétences de terrain.  Les cours commenceront dès le vendredi 20 septembre 2019 pour se terminer en avril 2020. Ces cours seront dispensés environ une fois par mois durant 2 jours consécutifs (vendredi, samedi). Le certificat est accessible aux détenteurs d’un diplôme de l’enseignement supérieur dans l’un des domaines suivants : éducation physique, sciences de la motricité. En l’absence d’un des titres précités, une admission par Valorisation des Acquis de l’Expérience (VAE) est envisageable. Date limite d’inscription auprès de la Cellule Formation continue de ULiège, après acceptation du dossier : 13/09/2019. Droit d’inscription : pour l’ensemble des modules : entre 1000 et 2000€ (selon le statut). Possibilité de s’inscrire à des modules isolés. Infos : cliquer ICI. Valorisation par la CFEVB : 50 points.

 Informations diverses

  * De nombreuses propositions de formations continues sont disponibles sur le volley-ball sont disponibles sur le site Voltraweb/clinics : http://www.voltraweb.be/clinics.htm Avant de participer à toute activité, veiller à contacter préalablement la CEFVB (marc.cloes@skynet.be) pour s’assurer qu’elle pourra être validée !!!

 * Clin d’œil : fini de vous dire que ‘Vous auriez pu répondre ça !’, terminé de passer pour une loque ! Amusez-vous en groupe ou même seul, à riposter avec autodérision, à l’aide d’une pirouette, voire de façon insolente : https://www.si-trouille.com/takattak/

 Si vous organisez une activité qui contribue concrètement à l’avancement des connaissances et/ou au développement des compétences des entraîneurs, n’hésitez pas à en informer le responsable des formations de cadres de la FVWB : moyennant certaines conditions, elle pourrait certainement être ajoutée au programme des formations continues donnant lieu à l’octroi de points de formation. Contact : marc.cloes@skynet.be

Si vous avez la possibilité de participer à une activité susceptible d’être considérée comme une formation, n’hésitez pas à en faire part à la CFEVB le plus tôt possible (explication des thématiques et modalités d’organisation). Vous pourrez ainsi peut-être valider cette prestation qui ne le serait pas sans accord préalable !!!

 * Si vous disposez d’informations susceptibles d’être utiles à d’autres entraîneurs (un site internet intéressant, une application potentiellement utile, le compte rendu d’une conférence ou d’un article, …), ne les gardez pas pour vous tout-e seul-e ! Transmettez-les en répondant simplement à ce message, de manière que l’on puisse vous aider à les partager avec tout le monde (ça aussi, cela permettra de faire grandir notre discipline sportive). Merci d’avance ;-)))

Marc CLOES
Responsable de la formation des entraîneurs
Fédération Volley Wallonie-Bruxelles – FVWB
rue de Méry, 4
B-4130 Esneux
+32(0)4/380.18.22
+32(0)496/73.38.58

Absolut Culture Absolut Sport Absolut Volley

Réflexions dans la foulée du Congrès FIVB de Cancun

 

J’ai eu l’occasion, et le plaisir, de vous commenter sur cette page, quasi en direct, le déroulement du dernier Congrès de la Fédération Internationale de Volley-Ball (FIVB) qui s’est tenu à Cancun au Mexique au mois de novembre dernier. Je le faisais alors sur la base des nombreuses “news” que le service Presse de la FIVB diffusait à chaque fois que le Président de la FIVB avait pris la parole,  c’est-à-dire très souvent ;-).

Aujourd’hui, a été diffusé “urbi et orbi” le procès-verbal de ce Congrès de la FIVB, auquel s’accola le Congrès de la Confédération Européenne de Volley-Ball (CEV) ainsi que je vous l’avais expliqué également. Je ne manque pas de vous le rapporter ici en manière telle que vous puissiez être ainsi au courant de toutes les décisions prises et, surtout, de tous les projets qui ont été exposés à la tribune de ce Congrès où la Belgique était représentée, comme vous pourrez le lire, par deux membres de la seule association Volley Vlaanderen. Que sont éloignés déjà les temps où la branche francophone du volley-ball belge avait sa place, en toute parité, dans les délégations de la F(R)BVB et intervenait à la tribune de la FIVB et de la CEV. Pour faire entendre là la voix des clubs à qui, via les fédérations nationales, la maison mère du volley-ball mondial et son aile européenne réclamaient pas mal d’argent déjà tout en commençant à leur laisser moins de temps pour se déployer au niveau de leur propre compétition nationale. Aujourd’hui, les clubs ne disposent pratiquement plus que de sept mois pour boucler toutes leurs compétitions au plan national ou autres tandis que se multiplient par ailleurs les épreuves mises sur pied par la FIVB et la CEV entre équipes nationales durant les cinq autres mois “réservés” au calendrier international.

A bien lire le procès-verbal du Congrès de la FIVB et à voir comment nos championnats nationaux et provinciaux se trouvent ainsi de plus en plus “corsetés”, il apparaît très clairement que notre sport court à l’asphyxie dans notre pays s’il ne prévoit pas la création de nouveaux “étages” de compétition au sein de Volley Belgium et de ses deux composantes que sont Volley Vlaanderen et la FVWB.  Une “segmentation” qui, de fait, fasse une plus nette distinction que ce n’est le cas aujourd’hui entre le volley-ball de haute représentation pour qui veut en vivre et/ou y briller et le volley-ball de simple compétition au sein duquel on retrouverait, dans des espaces de temps qui ne seraient plus aussi “contingentés”, tout à la fois celles et ceux qui participeraient à des compétitions à enjeux divers d’une part et celles et ceux pour qui volley-ball se pratiquerait sans autre esprit que celui du plaisir de la rencontre du moment d’autre part. En bref, modeler une fédération faite de plusieurs types de pratique de volley-ball.

Quand, dans le dernier rapport d’activités 2018 que viennent de publier les dirigeants de la FVWB pour les besoins de la prochaine assemblée qui aura lieu le 30 mars prochain, on peut lire que le nombre d’affilié(e)s a, pour la deuxième année consécutive, accusé une nouvelle baisse d’effectifs, qui sont ainsi passés de 13.451 en 2016 à 12.351 en 2018, on ne peut que se dire, “toutes et tous ensemble” pour reprendre la terminologie du Président de la FIVB, qu’il serait sans doute temps de faire en sorte que, dans notre pays, notre sport emprunte de nouvelles voies et sorte ainsi plus qu’un peu des sentiers traditionnels dans lesquels il a (eu) par trop tendance à s’enliser.

L’espoir reste un devoir.

http://www.fivb.org/download/FIVB_36th_World_Congress_minutes_and_appendices_November_2018_french.pdf

Absolut Culture Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

Sur le front de la formation

Marc Cloes a, au nom de la Cellule de Formation des Entraîneurs Volley-Ball (CFEVB), produit une nouvelle newsletter. Comme les précédentes, celle-ci contient grand nombre d’informations intéressantes. Je ne peux que vous inviter,  que vous soyez « technicien » ou simple curieux de tout ce qui peut contribuer à l’essor de notre sport, d’y jeter un coup d’oeil. En consultant ce qui suit, chacun(e) trouvera en effet matière à réaliser que information et formation sont ici deux concepts bien faits pour aller de pair. Bonne lecture et bonne diffusion de ce que contient cette newsletter tout autour de vous.
——————————————————————

Bonsoir à toutes et tous !

Voici des informations relatives à des activités organisées dans les prochaines semaines au niveau de la formation des entraîneurs. N’hésitez pas à en parler avec les coaches que vous rencontrez et à nous faire parvenir vos commentaires et suggestions !!!

Formations initiales

* Les prochains examens des cours généraux ADEPS Moniteur Sportif Initiateur (MSIn) et Moniteur Sportif Educateur (MSEd) se dérouleront lessamedi 04 mai 2019 à 09h00 (accueil à partir de 08h00) à l’Université de Louvain-la-Neuve (auditoires Sud, place Croix du sud 1 à 1348 Louvain-la-Neuve) pour la première session et le samedi 22 juin 2019 à 09h00 (accueil à partir de 08h00) à l’Université de Louvain-la-Neuve (auditoires à confirmer ultérieurement). Les inscriptions sont ouvertes depuis la semaine dernière et plus de 300 des 1100 places ont déjà été réservées !!!! Nous conseillons donc à tous les entraîneurs de la FVWB qui souhaitent poursuivre leur formation de s’inscrire le plus rapidement possible. Cliquer ICI pour MSIn et ICI pour MSEd.

* La validation du brevet de Moniteur Sportif Initiateur nécessite d’avoir suivi le module « 1ers soins en milieu sportif ». Cette formation de 8 heures est organisée par la LFBS (Ligue Francophone Belge de Sauvetage) et porte sur les bases du secourisme (analyse de la situation, appel correct des secours, maîtrise de soi, intervention sur les 1ers soins les plus récurrents sur votre lieu d’activités sportives). De nombreuses sessions sont organisées sur l’ensemble du territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour savoir quand, où et comment, cliquer ICI. Au-delà de son intérêt intrinsèque, cette activité rapporte 8 points de formation !

* Formations spécifiques volley-ball. Cela bouge ! Le module Basic est en phase test et devrait être proposé aux entraîneurs dès que les référents auront fourni leur feedback. En ce qui concerne les formations Animateur, Initiateur et Educateur, la CFEVB vient de recevoir le feu vert de l’ADEPS pour lancer la programmation des cours 2019. Les démarches débutent donc ce lundi. Des informations pratiques seront bien sûr communiquées dans un prochain n° des VB-Coaches-News et sur les sites de la FVWB.

* Des informations relatives à l’évolution du règlement relatif aux cartes de coaches et aux formations continues seront prochainement fournies via cette newsletter.

Formations continues (ordre chronologique)

* Le lundi 18 mars 2019 de 18h30 à 22h30, la CEFF (Communauté des Entraîneurs Francophones de Football) et le département technique de l’ACFF (Association des Clubs Francophones de Football) organisent un colloque sur la thématique « La détection du talent ou l’identification du potentiel sportif ? ». Cet événement se déroulera au Palais des Congrès de Namur où deux intervenants de haut vol interviendront: (1) M. Jean-Pierre de Vincenzi (Inspecteur général de la jeunesse et des sports, ex-directeur de l’INSEP, entraîneur de l’équipe de France de basket-ball) et (2) M. Adrien Sedeaud (chercheur au Pôle Performance de l’INSEP). Le montant de l’inscription s’élève à 50€ pour les non-membres de l’ACFF. Les inscriptions sont traitées sous la forme du « First come, first served » et se font uniquement via le site Coacheducation en cliquant ICI (si nécessaire, il est facile créer un compte).

* Cycle de formation Enrique Pisani. Observation et remédiation des mouvements techniques en liaison avec des choix tactiques – Module 4 – L’attaque. Le dimanche 24 mars 2019, de 9h00 à 11h00, Collège Saint-Laurent de Waremme (entrée par la rue Ernest Malvoz). Le mode de fonctionnement adopté lors de ce module respecte les principes des communautés de pratique. La collaboration entre entraîneur est un des points clé de ce projet. Les enregistrements vidéo seront mis à la disposition des participants sur la page Facebook ou sur YouTube. Un groupe Facebook sert aussi à favoriser les échanges entre entraîneurs, l’objectif consistant à trouver ensemble des solutions à des questions individuelles. Pour participer à ce projet, contacter Francis Devos (email à volleyinmyhead@gmail.com, message privé Facebook en spécifiant votre adresse email ou par téléphone au 0496/06.14.66). L’inscription au module 3 sur la passe (20€) comprend la participation au clinic et l’accès à une sélection de séquences vidéo qui seront partagées sur YouTube. Inscription auprès de Mme Sepp (coachs@fvwb.be). L’inscription est aussi possible sous forme d’abonnement pour les 4 séances restantes qui auront lieu en 2019 pour 65€ (offre valable jusqu’au 27 janvier). La participation à chaque clinic de 2 heures donne droit à l’octroi de 2 points de formation. Après validation par le CFEVB, la rédaction d’une synthèse réflexive sur l’activité de formation permet d’obtenir 2 points supplémentaires.

* Séminaire de Gert Vande Broek et Kris Van Snick. Le 25 mars 2019, de 19h30 à 22h30, Volley Bruxelles organise un séminaire sur le thème du « Performance Profiling ». Coaches de l’équipe nationale belge dames et d’Asterix AVO Beveren, les deux conférenciers montreront comment, dans le cadre de leurs entraînements, ils opèrent pour maximiser le niveau de performance de chacune de leurs joueuses, selon qu’ils soient seuls, à deux ou à trois pour diriger la manœuvre. Ils expliqueront comment et pourquoi, vidéos à l’appui, ils choisissent leurs exercices afin de les amener à se trouver rapidement confrontées aux exercices les plus appropriés pour « pratiquer » et « maîtriser  » les techniques dont elles ont le plus besoin dans leur rôle spécifique. Les conférenciers expliqueront également comment certains exercices de type « global approach » (phases de jeu) sont des plus utiles pour jouer, en tant qu’entraîneurs, sur le développement des qualités de chacune des joueuses et sur la recherche de cohérence et d’efficacité de l’ensemble. A l’issue de la présentation des deux invités, Jean-Pierre Brouhon mènera une session de questions-réponses visant à susciter un débat d’idées. Ce séminaire dont une partie sera proposée en néerlandais, intéressera donc tout entraîneur qui aspire à faire progresser ses joueurs/joueuses, quel que soit leur niveau de départ. Lieu : Auditorium du CIVA (55 rue de l’Ermitage à 1050 Bruxelles). Formulaire d’inscription disponible en cliquant ICI, à renvoyer à M. Marc Ménassa (marc.menassa@gmail.com). PAF : 20 € payables par virement bancaire avant le 24/03/19 sur le compte BE75 0018 3954 2251. Informations complémentaires sur internet (www.volleybruxelles.be) ou par téléphone (0475/44.02.04). Clinic limité à 50 personnes. La participation à cette activité permettra de collecter 3 points de formation. Renvoyer une synthèse réflexive rapportera 2 points de formation supplémentaires. Niveau Initiateur (CS) : Thématique 2, Module 5 : Approche méthodologique de la partie technico-tactique ; Niveau Educateur (CS) : Thématique 3, Module 1 : Le développement des aspects technico-tactiques dans le 6c6.

* Les 1er avril (18h30 à 22h00 à l’URBSFA – Bruxelles) et 29 avril (18h30 à 22h00 à l’académie Zebra Talent Sporting de Charleroi), la CEFF propose une formation continue sur le thème : « Gestion de la pression en football: enjeux individuels et collectifs, et pistes d’action ». Les entraîneurs d’autres disciplines sont cordialement invités à participer. Cette formation animée par M. Manuel Dupuis, psychologue du sport et coach mental depuis 2003, abordera notamment les points suivants: Les sources de pression ; Impacts positifs et négatifs sur le bien-être et la performance des joueurs, des entraîneurs et du staff ; Pistes d’action individuelles, dans la relation entraîneur entraîné, et dans la culture du club. PAF : 50€. Informations et inscriptions via le site Coacheducaiton en cliquant ICI(si nécessaire, il est facile créer un compte).

* Les 5ème journées « Gilles Cometti » se tiendront à la Faculté des Sciences du Sport de Dijon les 18 et 19 mai 2019. Le thème de cette édition est ‘La Préparation Physique : Force et Optimisation de l’Entraînement’. PAF : 170€. Inscription et paiement avant le 20/04/19. Informations en cliquant ICI. Cette formation rapportera 6 points de formation pour les coaches A et B.

Informations diverses

* Francis DEVOS a traduit en français un livre publié par Jos Rutten et qui a connu un énorme succès côté néerlandophone : « Apprentissage ludique du volley-ball : 1 contre 1 – 35 entrainements pour joueurs débutants ou avancés ». Les formes d’entrainement et de jeu en 1 contre 1 sont proposées avec succès depuis de nombreuses années puisqu’elles permettent aux jeunes joueurs de s’exprimer avec une réussite motivante avec une difficulté progressive qui induit un challenge permanent. L’ouvrage décrit des centaines d’exercices à utiliser tels quels, mélanger, adapter. Ils sont exploitables pour tous les niveaux de 1/1. Les entraîneurs trouveront des points d’attention au niveau technique, tactique, organisation à retenir autant en club qu’à l’école. Information en cliquant ICI ou en contactant le traducteur (francis@devos.dk). Prix :  42€ + frais de livraison.

* Nos collègues néerlandophones sont également très actifs en matière de formation d’entraîneurs. Nous vous recommandons de visiter régulièrement le site de VOLTRAWEB animé par Wilfried Van Mol, dont la dernière mise à jour date de ce 10 mars, après-midi. Pour en savoir un peu plus, cliquer sur le lien suivant :http://www.voltraweb.be/ Attention, si vous souhaitez participer à une des activités proposée sur ce site, n’oubliez pas d’en informer préalablement la CFEVB, de telle manière que vous puissiez recevoir un document à faire compléter par les organisateurs.
* Tous les clubs se plaignent à propos de la difficulté de recruter des bénévoles. Pour ceux/celles qui se débrouillent un peu en anglais, le site de l’International Network for More Volunteers, du Dr Judy Esmond devrait apporter un maximum d’idées à exploiter sur le terrain. Pour en savoir plus, cliquer ICI.

* Si vous organisez une activité qui contribue concrètement à l’avancement des connaissances et/ou au développement des compétences des entraîneurs, n’hésitez pas à en informer le responsable des formations de cadres de la FVWB : moyennant certaines conditions, elle pourrait certainement être ajoutée au programme des formations continues donnant lieu à l’octroi de points de formation. Contact : Marc.Cloes@skynet.be

* Si vous avez la possibilité de participer à une activité susceptible d’être considérée comme une formation, n’hésitez pas à en faire part à la CFEVB le plus tôt possible (explication des thématiques et modalités d’organisation). Vous pourrez ainsi peut-être valider cette prestation qui ne le serait pas sans accord préalable !!!

* Si vous disposez d’informations susceptibles d’être utiles à d’autres entraîneurs (un site internet intéressant, une application potentiellement utile, le compte rendu d’une conférence ou d’un article, …), ne les gardez pas pour vous tout-e seul-e ! Transmettez-les en répondant simplement à ce message, de manière que l’on puisse vous aider à les partager avec tout le monde (ça aussi, cela permettra de faire grandir notre discipline sportive). Merci d’avance ;-)))

Marc CLOES
Responsable de la formation des entraîneurs
Fédération Volley Wallonie-Bruxelles – FVWB

Absolut Culture Absolut links Absolut Sport Absolut Volley