Modal Charleroi chute face à Michelbeke

Avant de passer aux commentaires sur les résultats des équipes de la Ligue A Dames, il m’est agréable de signaler et de souligner l’initiative prise par la Liga A Women Belgium en matière de mise en avant de son identité et de celle des clubs qui en font partie. En créant la page facebook à son nom, où elle fait état du calendrier et rapporte les résultats de la compétition de l’élite des clubs féminins comme ceux des équipes belges engagées dans les compétitions européennes, l’association qui a reçu de Volley Belgium la délégation d’assurer l’organisation et la promotion du premier étage du championnat national féminin montre ici qu’elle existe et fait le travail qui manquait jusqu’à présent pour valoriser les efforts de ses membres. Comme il est également possible de voir, à partir de cette page, l’un ou l’autre des grands matches de la semaine, on ne peut que se réjouir de cette avancée qui permet au volley féminin de ne plus trop apparaître comme la branche délaissée par Volley Belgium.

Le calendrier des matches de ce week-end était tel qu’il était permis de prévoir que bon nombre d’entre eux seraient chaudement disputés et qu’une surprise ou l’autre ne devait pas être exclue. Il en a bien été ainsi.

Si le match entre Asterix AVO et Tchalou Volley n’a pas, comme prévu, posé grands problèmes pour les championnes de Belgique qui ont laissé une moyenne de 17 points par set aux joueuses d’Ugo Blairon, il n’est que la rencontre entre VC Oudegem et Hermes Ostende qui se soit également terminée en l’espace de trois sets. De fait, il n’y eut match qu’au cours de la deuxième manche qui revint aux Ostendaises sur la marque de 23-25 tandis que la première et la troisième le furent de manière beaucoup plus tranchée par les Côtières qui, depuis ces deux dernières semaines, semblent approcher d’un excellent état de forme.

On savait que le déplacement des Ladies Limbourg à Lendelede ne serait pas simple. Il ne le fut pas effectivement mais les Limbourgeoises ont fait l’essentiel en ne perdant aucun point. Après avoir enlevé le premier set 19-25, elles perdirent bien le deuxième sur la marque assez surprenante de 25-14 mais cela ne les perturba pas puisqu’elles reprirent le commandement des opérations pour ne plus le lâcher jusqu’au dernier coup de sifflet de la partie: 20-25/22-25.

Quant au deux autres matches, ils ont vu la victoire des équipes visitées,VDK Gand à Anvers (*) face à Interfreight qui a raté de très peu son premier succès de la saison (22-25/16-25/25-21/29-27/15-17) et Saturnus Michelbeke à Charleroi contre la formation de Modal qui se présenta sur le terrain en étant assez déforcée puisqu’elle ne pouvait compter sur les précieux services de Flore Evrard qui était absente pour cause de blessure (entorse). Les joueuses de Dimitri Piraux connurent une autre tuile de dimension quand, à la fin de la quatrième manche, Lise De Valkeneer se blessa et ne put remonter sur le terrain. Comme, au surplus, les Carolos manquèrent un peu de gnaque quand elles auraient dû en avoir plus que de coutume pour surmonter tous les handicaps rencontrés, elles n’eurent plus voix au chapitre dans le tie-break que les joueuses d’Audry Frankart enlevèrent sur la marque de 5-15 qui se passe de longs commentaires.

(*) En cliquant sur le lien qui suit, il vous sera possible de (re)vivre le film de cette rencontre. https://youtu.be/fIxB1BFOYs0

ASTERIX AVO – TCHALOU VOLLEY

3 – 0 (25/18, 25/16, 25/17)

MODAL CHARLEROI – MICHELBEKE

2 – 3 (23/25, 25/14, 19/25, 25/23, 5/15)

BWC LENDELEDE A – LADIES LIMBURG

1 – 3 (19/25, 25/14, 20/25, 22/25)

VC OUDEGEM – HERMES OSTENDE

0 – 3 (15/25, 23/25, 18/25)

INTERFREIGHT ANTWERP – VDK GAND

2-3 (22-25/16-25/25-21/29-27/15-17)

Classement 8.12.19

 

 

Absolut Politique Absolut unique Absolut Volley Non classé

Dernières news en provenance du front de la formation en FVWB

Marc Cloes a publié sa dernière newsletter de l’année. Je vous en livre ci-après  la teneur. Comme cela en devient une très bonne habitude, cette communication suscite grand intérêt tant elle permet de remarquer que les actions sont nombreuses en Fédération Wallonie-Bruxelles dans le domaine de la formation et de l’entretien des connaissances de nos entraîneurs.

A cet égard, je me permets de souligner l’émergence, ou plutôt le retour, de l’entité de Bruxelles, Volley Bruxelles, sur la scène de la Communauté française en matière d’activités destinées à amener de nouveaux encadrants de qualité dans les clubs de volley-ball et dans les milieux qui sont en relation avec la jeunesse.

Volley Bruxelles est, tout comme l’entité du Brabant Wallon (BW), l’équivalent de ce que sont les entités des Provinces de Liège, du Hainaut, de Namur et du Luxembourg. Jusqu’à l’assemblée générale de l’AIF (l’ancienne dénomination de l’actuelle FVWB) du 23 avril 2016, les clubs du Brabant Wallon et de Bruxelles se trouvaient fondus dans la seule entité du BWBC qui est celle qui gère encore aujourd’hui le championnat faisant lien entre les deux entités précitées.

Depuis cette date du 23 avril 2016,  les deux nouvelles entités, qui disposent chacune de quatre voix aux assemblées générales de la FVWB (alors que les autres entités en ont six), ont fait le nécessaire pour se mettre en bon ordre au plan des règles de la vie associative (statuts, mise en place d’un organe de direction, parution légale, …) et pour se trouver, chacune de leur côté, une ligne de conduite spécifique tout en cherchant dans le même temps à se faire reconnaître par leurs Autorités respectives.

Pour ce qui la concerne, l’entité de Bruxelles-Capitale s’est montrée très active dans le domaine de la formation et c’est ainsi qu’en l’espace d’un an à peine, elle aura contribué, avec l’appui reçu de la Cocof et en parfait partenariat avec la Cellule Formation des Entraîneurs de Volley-Ball de la FVWB , à l’organisation de deux cycles de formation d’Animateur ainsi qu’à celle de cette très réussie session new look d’Initiateur déjà évoquée dans cette rubrique sans parler d’actions d’initiation menées sur le terrain de la Ville de Bruxelles et, surtout, de ce grand clinic qui eut lieu au mois de mars et qui vit Gert Vande Broek et Kris Vansnick captiver l’auditoire du CIVA à Ixelles sur le thème de « Profiling Performance ».

Au cours de ce mois de décembre, Volley Bruxelles a programmé deux nouvelles grosses actions de formation, une super conférence-clinic avec à nouveau Gert Vande Broek et Kris Vansnick à l’affiche et un nouveau cours d’Animateur, dont vous trouverez les détails dans la newsletter de Marc Cloes qui suit.

Pour les dirigeants de cette toute jeune entité de Volley Bruxelles, ce sera aussi l’occasion de montrer que Bruxelles, qui fut,  il y aura 75 ans exactement l’an prochain, le berceau du volley-ball en Belgique, est bien décidée à reprendre belle place sur la scène du volley-ball dans le pays et à faire oeuvre utile pour la cause du volley-ball partout où elle le pourra, à commencer en direction de ses clubs bien évidemment….

—————————————————————————————————————————————

Formation Animateur à Bruxelles. En accord avec la CFEVB, l’Association Volley Bruxelles va organiser la dernière formation Animateur de Volley-Ball de 2019. Elle se déroulera les samedi 28 décembre (9h00-16h00) et dimanche 29 décembre (9h00-18h). Les cours seront donnés par Nicolas Dupont à la Salle Jacques Van Offelen (Avenue Brugmann, 524 A à 1180 Uccle). Les droits d’inscription ne s’élèvent qu’à 50 € (25€ étant par ailleurs remboursés par Volley Bruxelles aux affilié(e)s des clubs bruxellois). Cette participation aux frais devra être payée par virement bancaire avant le 26 /12/19 sur le compte BE75001839542251 de Volley Bruxelles asbl. Inscription obligatoire et renseignements auprès de Marc Menassa (GSM : 0475/44.02.04 ; email : marc.menassa@gmail.com). Date limite d’inscription : mardi 24 décembre 2019.

Formation ‘Basic’. Pour coacher la première année, les personnes qui n’ont jamais entraîné doivent effectuer une formation en ligne (durée estimée à maximum 4h – y compris la rédaction obligatoire d’une analyse personnelle de l’outil) : le module Basic. Nous invitons les secrétaires de clubs à motiver un maximum de leur affilié.e.s à faire la démarche. Pour rappel, l’attestation Basic permet également d’être dispensé du quart de la formation Animateur ! Cela motivera peut-être certain.e.s de participer à l’une de ces formations qui seront encore organisées d’ici la fin de l’année civile. Inscriptions pour le module Basic : contacter Mme Sepp (coachs@fvwb.be). J’attire l’attention des entraîneurs sur l’importance de compléter au fur et à mesure le fichier qui leur est transmis lors de l’inscription !!!

Formations continues (ordre chronologique)

Séminaires niveau B et A. Le Dr. Zeno Nols (docteur en sociologie de la VUB, travaillant au centre d’éthique du sport) proposera encore un séminaire sur le thème « Masculinité et féminité dans le sport: menace ou opportunité? Plan d’action pour les entraîneurs ». Les questions de genre deviennent de plus en plus sensibles au sein de la gestion des équipes de sport collectif. Ce séminaire se déroulera le jeudi 5 décembre, entre 19 et 21h à l’espace VIP du hall omnisports de Huy (avenue de La Croix rouge à 4500 Huy). Inscriptions auprès de Mme Sepp (coachs@fvwb.be). Formation continue FVWB (niveau B ou A) : 2 points (+2 après validation d’une synthèse réflexive). PAF : 5€ (à payer sur place).

Clinic niveau D. Le samedi 7 décembre, de 9 à 12h, Dominique Blairon proposera une activité de formation continue dans le cadre de la Fun Cup. Le thème sera : ‘L’entraînement spécifique des 6-8 ans – Partie 1’. Elle se déroulera au complexe sportif de Thuillies (Place de Thuillies – 6536 Thuin). Inscriptions auprès de Mme Sepp (coachs@fvwb.be). Formation continue FVWB (niveau D) : 3 points (+2 après validation d’une synthèse réflexive). PAF : 10€ (à payer sur place).

Colloque du CAPS. Le colloque annuel du Centre d’Aide à la Performance Sportive (CAPS) se déroulera le samedi 7 décembre 2019, de 9 à 12h45, à Louvain-la-Neuve. Le thème est: ‘Sport de haut niveau et performance et psychologie’. Toutes les informations sont disponibles sur Internet (cliquer ICI). Formation continue FVWB (niveau A) : 3 points (+2 après validation d’une synthèse réflexive). Entrée gratuite mais inscription obligatoire auprès des organisateurs + demander le formulaire à faire signer à Mme Sepp (coachs@fvwb.be).

Clinic niveau CLe clinic proposé le jeudi 12 décembre, de 19 à 21h30, par Slim Chebbi et Nicolas Bodard est reporté au jeudi 23 janvier 2020 (même heure, même lieu !). Pour rappel, les intervenants animeront un séminaire de mise en pratique sur le thème ‘Travail fonctionnel et créativité de ‘entraîneur pour faire progresser son équipe en 6c6’. Cette activité portera sur la détection des défaillances au niveau des quatre postes choisis (libero, passeur, réception, centre). Le principe consistera à susciter une réflexion en groupe sur des exercices fonctionnels et à amener un débat grâce à quelques outils de correction à intégrer dans le jeu. Le rendez-vous est fixé au Centre sportif Communal de Tenneville (rue St Quoilin, 17 à 6971 Champlon). Inscriptions auprès de Mme Sepp (coachs@fvwb.be). Formation continue FVWB (niveau C) : 3 points (+2 après validation d’une synthèse réflexive). PAF : 5€ (à payer sur place).

Clinic niveau A et B. Le samedi 14 décembre, de 9h30 à 12h30, Volley Bruxelles organise un séminaire sur le thème suivant : « Dynamique de groupe et volley féminin : les Yellow Tigers et le volley-ball mondial ». Il sera animé par Gert Vande Broek et Kris Vansnick, entraîneurs de l’équipe nationale féminine de Belgique. A l’issue de la présentation de cette thématique par des deux conférenciers, Jean-Pierre Brouhon mènera une session de questions-réponses visant à susciter un débat d’idées. Ce séminaire, dont une partie sera proposée en néerlandais, intéressera donc tout entraîneur qui aspire à faire progresser ses joueurs/joueuses, quel que soit leur niveau de départ. Lieu du séminaire : CIVA – 55, rue de l’Ermitage à 1050 Bruxelles. Inscription obligatoire auprès de M. Marc Ménassa (marc.menassa@gmail.com), La participation aux frais, 20 €, devra être payée par virement bancaire avant le 10/12/19 sur le compte BE75 0018 3954 2251 de Volley Bruxelles asbl. La participation à cette activité permettra de collecter 3 points de formation qui seront ajoutés automatiquement si la feuille de présence est signée à la fin de la matinée (+2 après validation d’une synthèse réflexive).

Topclinic tous niveaux. La FVWB a le plaisir d’accueillir Joel Banks (entraîneur du VC Greenyard Maaseik et de l’équipe nationale finlandaise) les dimanche 22 et lundi 23 décembre 2019 à Louvain-La-Neuve. Six modules sont proposés :

–      Module 1 – 22.12 de 10:00 à 12:00 – Le block (théorie)

–      Module 2 – 22.12 de 13:00 à 15:30 – La défense en coopération avec le block (théorie)

–      Module 3 – 22.12 de 15:30 à 17:00 – L’entraînement du block (pratique)

–      Module 4 – 23.12 de 10:00 à 12:00 – L’attaque (théorie)

–      Module 5 – 23.12 de 13:00 à 15:30 – De la pratique individuelle de l’attaque vers la coordination de l’attaque (théorie)

–      Module 6 – 23.12 de 15:30 à 17:00 – La pratique individuelle de l’attaque et la coordination de l’attaque (pratique)

Les séances théoriques : Indoor hall, Boulevard de Lauzelle, 5 à 1348 Louvain-La-Neuve

Les séances pratiques: Hall B2 du Centre sportif du Blocry, Place des Sports 1 à 1348 Louvain-La-Neuve

Avec l’aimable collaboration du VC Smashing Girls Ottignies-Limal (organisation) et des sélections FVWB (modules pratiques).

Inscriptions : coachs@fvwb.be. Prix: 10€/module; 40€ pour l’ensemble des modules ; paiement (cash) sur place. Points attribués : 3 points/module (+2 points/module si synthèse réflexive). Langue: anglais avec traduction en français.

Possibilité de réserver des repas à la cafétéria du Blocry et de réserver des chambres à l’hôtel Ibis de Louvain-la-Neuve.

Informations diverses

* Du 24 au 29 février 2019 se tiendra la 3ème Semaine de l’Education physique, de l’Activité physique et du Sport de Liège. Elle proposera plusieurs événements dont le fil rouge concerne l’action des éducateurs physiques et de leurs formateurs dans les contextes scolaires, sportifs et des loisirs. Pour plus d’information : https://events.uliege.be/sepaps2020/ Attention, les entraîneurs qui seraient intéressés de partager leur expérience (mise en place d’un projet de formation de jeunes, approche particulière dans l’organisation des entraînement, modalités spécifiques de coaching, démarche originale pour impliquer les parents, …) sont invités à cliquer ICI et/ou à contacter les organisateurs (aris2020@uliege.be). Participer à ces événements rapportera des points de formation (informations à venir dans un des prochains numéros des VB-Coaches-News.

* De nombreuses propositions de formations continues sont disponibles sur le volley-ball sont disponibles sur le site Voltraweb/clinics : http://www.voltraweb.be/clinics.htm Avant de participer à toute activité, veiller à contacter préalablement la CEFVB (marc.cloes@skynet.be) pour s’assurer qu’elle pourra être validée !!!

Conference CLINIC-14-12_A3 (1)

Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

Quand Platini défend la cause de la multiplication des petits pains

Comme il est permis de le constater dans l’article joint ci-après, Platini ne manque décidément pas de culot. Alors qu’il ferait bien de ne pas ramener sa fraise qui est encore toute enflée des malversations qu’il a commises en tant que Président de l’UEFA, le voilà qu’il joue les censeurs à l’égard de Kevin De Bruyne.

On s’en souvient, celui-ci avait, à très juste titre d’ailleurs, estimé, il n’y a pas longtemps, que le tirage au sort des matches composant le programme du prochain championnat d’Europe avait été par trop dirigé, et ce, dans la mesure même où, pour des raisons purement financières, il n’avait pratiquement pas laissé de place à la « glorieuse incertitude du sport ».

En s’affichant comme il l’a fait là, tel un homme de combines, Platini montre sa profonde nature et, à tout le moins, qu’il n’a rien compris des déboires qui lui ont valu sa disgrâce.

Il a décidément bien perdu des grandes qualités qui étaient les siennes quand il était le spécialiste des coups francs. Aujourd’hui, il est le chantre de la multiplication des petits pains et n’excelle plus que dans le cadre des coups fourrés.

Cela étant, Platini n’est pas le seul à estimer, comme il s’en flatte d’ailleurs, que l’éclatement des compétitions européennes en différents pays et les « montages au sort » des grilles de matches sont la marque de reconnaissance des grands dirigeants sportifs.

Le monde du volley-ball est, lui aussi, tombé dans la marmite aux soupes d’un goût douteux.  Que ce soit au niveau belge avec la Coupe de Belgique où les quatre premières équipes du championnat précédent sont « protégées » ou à celui des Championnats d’Europe qui sont répartis en lots d’organisation pour lesquels il faut payer gros prix pour en avoir un , le pli est pris. C’est ainsi que l’aspect sportif doit, de plus en plus souvent, se soumettre à la volonté de ceux et de celles pour qui le succès financer prime sur le respect de l’égalité des chances données à qui se trouve parmi les compétiteurs/trices de l’événement.

Telle est la loi du marché. Et le sport de haut niveau n’y échappe pas puisqu’il se fait de plus en plus « produit » à raison même de sa connexion de plus en plus étroite avec le monde de l’argent.

https://www.dhnet.be/sports/football/euro-2020/michel-platini-tacle-kevin-de-bruyne-qu-il-aille-se-plaindre-aupres-des-politiciens-de-son-pays-5de23abbf20d5a0c46f34c75?fbclid=IwAR2MFbcfvAAqOrr8n4K8-IQH38ZkxRo1vuFYFYL04o02WxKt8vd8HbIr-RU#.XeJ8G4oW4yx.facebook

Absolut Culture Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

Une célébration de la CIDE avec des visages souriants

 

.

C’est aujourd’hui qu’a été célébré le trentième anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE). La Fédération Wallonie -Bruxelles avait pris quelque peu les devants ce dimanche en organisant à Ixelles, dans le Flagey et sur la Place Ste Croix (quand donc la nouvelle majorité se décidera-t-elle à appeler ce lieu Place Audrey Hepburn ?), une fête entièrement destinée aux enfants et aux jeunes, En avant ! Même si elle n’avait pas bénéficié d’une large publicité, cette fête qui faisait la promotion des droits de l’enfant à tous les échelons de la vie en société, a connu un beau petit succès.

Il s’agissait d’un événement unique qui; initiative du délégué aux droits des enfants, proposait aux enfants et jeunes de tous âges qui avaient fait le déplacement des animations de toute nature et des spectacles de qualité: théâtre, expression artistique, psychomotricité, escalade, spectacles musicaux, ateliers pains et pizzas, scène ouverte, espaces contes. Bref, il y en avait pour tous les goûts et pour toutes les bourses puisque tout était entièrement gratuit

Même si je n’avais plus tout à fait l’âge pour être considéré comme un potentiel bénéficiaire de toutes ces activités qui étaient encadrées par des animatrices/animateurs dévoué(e)s et en grand nombre, j’ai participé bien volontiers à un quiz qui, mis entièrement sur pied par des jeunes d’une école bruxelloise, portait sur l’environnement et qui correspondait bien aux valeurs promues par les organisateurs de ce rendez-vous d’un jour: cohérence, participation, mixité et durabilité. J’ai beaucoup apprécié l’enthousiasme de ces jeunes (et de leur professeure de géographie) qui étaient légitimement fiers de leur jeu et du message qu’ils portaient.

Je n’ai vu aucun responsable politique sur place mais il est vrai que je ne suis resté qu’une bonne heure au sein de ces rires et de ces sourires . De fait, cela ne m’a aucunement manqué car j’avais vu l’essentiel et, surtout, pu me rendre compte qu’il n’était vraiment pas besoin de haute technologie pour mettre les jeunes en situation de faire équipe et de pouvoir se créer des espaces d’émerveillement.

Oui, c’est tout requinqué et profondément heureux que, un peu plus tardivement que prévu, je suis rentré,à la maison.

.

Texte intégral de la Convention adopté par les Nations Unies.

Texte de la Convention dans un langage adapté aux enfants (childfriendly).

Illustration de la Convention par une affiche pour enfants (childfrienldy)

Absolut Culture Absolut Famille Absolut Ixelles Absolut Politique Absolut unique

Colloque « Les Femmes et les Sports » ce 19 novembre à Louvain

La Task Force « Women & Sports » du Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB) organise ce 19 novembre à Louvain un colloque portant sur la thématique de cette Task Force, c’est-à-dire « Women & Sports » ou la présence des femmes dans le sport de haut niveau.

Ce colloque tombe à point nommé pour trois raisons au moins.

La première est que le sport féminin n’a jamais été aussi étincelant en Belgique qu’au cours de ces deux/trois dernières années, et ce, dans les sports collectifs comme dans les disciplines individuelles. Que ce soit en hockey, en basket, en volley, en football ou dans les relais d’athlétisme, nos compatriotes ont très souvent défrayé la chronique et plusieurs de ces équipes, comme le volley et le basket, sont d’ailleurs toujours en lutte pour obtenir leur ticket pour Tokyo. Dans les disciplines individuelles, les athlètes belges brillent également de mille feux et nombreuses sont celles qui remportent, comme c’est le cas avec Nina Derwael en gymnastique, des succès plus que significatifs au plan mondial. Cette cascade de résultats remarquables n’a pas manqué de surprendre plus d’un observateur et mérite donc d’être expliquée à d’aucuns pour être plus justement appréciée.

La deuxième raison pour laquelle ce colloque est le bienvenu est que, malgré cette percée du sport féminin belge sur la scène internationale, les femmes n’ont toujours pas pour autant beaucoup plus de place dans les médias ou plus de considération au sein même de leur fédération. Ainsi, pour ne prendre qu’un exemple parmi cent autres possibles, notre Fédération de volley-ball n’a de cesse de donner la priorité au volley masculin dans tout ce qui a trait à la présentation des matches et des résultats alors que la simple logique des choses voudrait que cette priorité revienne au volley féminin du seul fait que la répartition des membres affilié(e)s à la fédération est, en gros, de 2 affiliées pour un affilié. Il est donc à espérer que le colloque abordera ce sujet de la place du sport féminin dans les médias et qu’il dégagera des pistes pour que ce dernier sorte renforcé de ces assises.

Enfin, la question qui touche au financement du sport féminin devrait également faire l’objet d’une attention toute spéciale. Comme on le sait, la manne des moyens financiers publics revenant au sport de haut niveau est assez restreinte dans notre pays. Aussi, quand il est permis d’apprendre que la Communauté flamande a décidé de faire, comme le sport comme dans la culture, des coupes sombres dans les budgets concernant ces secteurs d’une part et que le budget que la Communauté française consacrera au sport sera loin d’atteindre, proportionnellement parlant, celui, même amputé, de la Communauté du Nord du pays d’autre part, il y a tout lieu de se demander quelle sera, dans pareil contexte de tension budgétaire, la part qui reviendra demain au sport féminin. Tant pour son développement que pour son rayonnement.

Comme il est permis de le constater, ce colloque, dont Gert Vande Broek sera l’un des principaux intervenants, tombe décidément bien à son heure.

—————————————————————————————————————-

La Task Force « Women & Sports » du COIB organise ce 19 novembre un colloque sur la thématique de la présence des femmes dans le sport de haut niveau.

Un Colloque Women & Sports ?
Ce colloque vise à promouvoir la participation des femmes dans le sport et présente les outils pratiques permettant de booster leur confiance et de vaincre les obstacles.

Sneak preview
La Task Force Women & Sport du COIB vous propose un training innovant autour de l’égalité des genres pour athlètes, coaches, fédérations et officials.

La première partie du programme « Inspiration » sera axée sur un échange interactif avec les élites du monde sportif, Heidi Rakels et Olivia Borlée, les coaches Carole Bam et Gert Vande Broeck, les officials Arturo Di Giacomo et Gwenda Stevens et encore, l’administratrice Helene Fobler avec l’administrateur Marc Coudron.

L’après-midi, place aux workshops « Integration » avec la présentation d’outils pratiques par des coaches professionnels (quid names cf. Carole Bam et Gert Vande Broeck).

Lieu
Hotel Ragnarok, Engels plein, 32 – 3000 Leuven

Attention ! Nombre de places limité. First come, first served !

PAF : 50€

Inscription : a.sampoux@olympic.be

 

https://teambelgium.be › nouvelle › colloque-women-and-sports-le-19-nov…

 

 

Absolut Culture Absolut Friends Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

Trois gouvernements régionaux distincts et pomme de discorde fédérale

Le journal « L’Echo » s’est penché sur les accords de gouvernement des entités fédérées, squelettes de leur action politique pour les cinq années à venir. Si on y trouve d’évidentes divergences, des points de ressemblance restent toutefois au rendez-vous. Le journal découvre aussi quelques surprises, surtout du côté flamand.

Et j’ajouterai surtout dans les matières qui touchent aux droits sociaux et à l’identité !

L’analyse se veut objective mais n’en porte pas moins la signature d’un journal qui est plus enclin à applaudir tout ce qui relève de l’initiative privée ou de la libre entreprise et qui se montre plus regardant, ou plus critique, dès lors qu’il s’agit de politiques menées au nom de la solidarité ou par trop, selon lui, en regard de l’intérêt public.

Bonne lecture de ce document qui a le très grand mérite d’exister et qui donne à penser combien il ne sera pas aisé de trouver une majorité au plan fédéral qui soit en mesure d’harmoniser en son sein des sensibilités aussi distinctement marquées. Oui, cela va être dur dur sans parler de la partie « confection du budget » qui sera encore plus pénible à opérer quand on sait quelle ardoise 2019 il va falloir d’abord redresser pour la rendre moins déficitaire qu’elle n’est déjà….

https://multimedia.lecho.be/explicatifs/comparaison-programmes/budget

Absolut Friends Absolut Politique

Les virages d’Ecolo

 

L’article qui est joint en annexe nous en apprend beaucoup sur le réel sens politique de Jean-Marc Nollet.

Ce qui faisait problème depuis 20 ans ne l’est plus en regard d’autres problèmes plus importants. La problématique budgétaire n’est pas à évoquer dès lors qu’elle pourrait porter ombrage ou constituer frein à certains types d’investissement. La taxe kilométrique n’est pas un dossier à examiner stricto sensu mais en fonction de la Région où elle pourrait, ou devrait ?, s’appliquer et n’est plus à considérer en fonction de son impact sur l’environnement. La ligne budgétaire du Fédéral, cela existe mais elle n’est pas faite pour être suivie dans tous les cas.

Comme il est permis de le constater ici, Jean-Marc Nollet n’a pas peur de certaines formes d’ incohérence. Il assume.

Ecolo tournerait-il tout doucement le dos à son slogan « Faire de la politique autrement » ? Cet article le donne à penser.

https://www.lecho.be/economie-politique/belgique/general/pas-de-taxation-kilometrique-en-wallonie-jean-marc-nollet/10162418.html#_=_

Absolut Fun Absolut Politique