Parties de cache-cache avant d’autres échéances

La dernière journée de la première phase de L’EuroMillions League Championship ne présente qu’un intérêt assez mitigé dans la mesure même où les résultats qui découleront des matches prévus au programme ne devraient avoir que très peu d’incidence sur la suite de la compétition.

Les Limbourgeois de Noliko Maaseik devraient s’imposer facilement à Zoersel et ainsi confirmer la première place qu’ils occupent pour l’heure au classement. Le match Lindemans Alost – Par-Ky sera plus que probablement une partie de cache-cache. En effet, les deux équipes se retrouveront dans la poule C de la deuxième phase du championnat et joueront donc ce samedi sans trop se dévoiler afin de garder les effets de surprise pour les prochains affrontements à venir très bientôt.

Knack-Roeselare – VDK Gent servira d’ultime partie d’entraînement et de mise au point pour les hommes d’Emile Rousseaux avant le gros choc qu’ils disputeront la semaine prochaine à Anvers contre Niliko Maaseik avec la Coupe de Belgique pour enjeu.

Enfin, Haasrode Leuven – VBC Waremme pourrait être sans doute la partie où il y aura le plus d’engagement tant les deux équipes sont toujours, toutes deux, en recherche de ce que pourait être leur optimum à la veille des matches de la deuxième phase du championnat.

EuroMillions League Championship

Sa 20h30 Amigos Zoersel – Noliko Maaseik

Sa 20h30 Lindemans Alost – Par-ky Menen

Sa 20h30 Knack Roeselare – VDK Gent

Sa 20h30 Haasrode Leuven – VBC Waremme

Chez les dames, le programme est, de nouveau, sans aucune forme. Certaines équipes joueront deux matches en deux jours tandis que Michelbeke empochera trois points sans jouer du fait du forfait donné à la mi-saison par l’équipe des Barbãr Girls.

Quand, de plus, vous saurez que la rencontre qui opposera VC Oudegem et Asterix Avo Beveren et qui est sans conteste la tête d’affiche du week-end se jouera ce vendredi soir, vous aurez compris que les dirigeants des clubs de la Ligue A Dames ne semblent pas avoir encore compris que ce n’est pas en maltraitant de la sorte la programmation de leur compétition qu’ils parviendront à rendre celle-ci attractive. Le match aurait mérité une autre date comme écrin mais chacun se consolera en se disant que l’affiche sera la même le 18 février prochain lors de la finale de la Coupe de Belgique dont il a déjà été question ci-avant.

Pour le reste, on sera attentif au résultat de la confrontation entre Datovoc Tongeren et Charleroi Volley. Les Limbourgeoises ne peuvent rien lâcher pour conserver toutes leurs chances de rester dans le lot des quatre premières équipes classées qui joueront dans la Top Poule à l’issue de la première phase de la compétition tandis que les joueuses de Charleroi Volley chercheront fot probablement à confirmer l’excellente prestation qu’elles ont livrée en Turquie ce mercredi dans le cadre de la Challenge Cup.

Enfin, je terminerai mon tour d’horizon des rencontres du week-end à venir en jetant un coup d’oeil dans le rétroviseur et en vous signalant que, ce jeudi en Serbie, l’équipe d’Hermes Ostende, qui se déplacera ce samedi à Gand, a réalisé un beau coup. En effet, elle a été battue en trois sets par l’équipe de Tent Obrenovac (25-21/25-16/25-22) mais, comme les deux formations étaient à égalité au niveau des points remportés grâce à leur victoire respective, elles durent disputer un golden set.

Les Ostendaises furent souvent menées mais, à 11-9, en faveur des Serbes, Coolman et Valkenneer se montrèrent plus efficaces que jamais et permirent aux Côtières de signer un beau 13-15 et une qualification pour les ¼ de finale de la Challenge Cup. Un grand bravo à elles qui sont nos dernières représentantes dans une des compétitions mises sur pied par la Confédération Européenne de Volle-Ball.

Ligue A Dames

VE

20:30

Amigos St A. Zoersel

VT Lendelede

VE

20:30

VC Oudegem

Asterix Avo Beveren

SA

17:00

Barbãr Girls

Richa Michelbeke

SA

20:30

Asterix Avo Beveren

Thuismakers Interfr Antw.

SA

20:30

VDK Gent Dames

Hermes V Oostende

DI

17:00

Datovoc Tongeren

Charleroi Volley

DI

17:30

VC Oudegem

Jaraco As
Absolut Sport Absolut Volley

Vital Heynen nous quitte…

C’est une très mauvaise nouvelle que celle qui est tombée hier soir sur les téléscripteurs et qui nous apprenait que la Fédération Polonaise de Volley-Ball avait jeté son dévolu sur Vital Heynen pour en faire le nouvel entraîneur de son équipe nationale masculine.

On savait que notre coach national était dans la course pour devenir le Numéro uno de l’équipe nationale polonaise. Personnellement, je ne pensais pas, pourquoi le cacher, que la chose se ferait tant je pensais que les dirigeants de notre FRBVB (Fédération Royale Belge de Volley-Ball) avaient pris leurs précautions afin que Vital ne puisse que très difficilement se défaire du contrat qui le liait avec notre Fédération (je n’ose trop m’avancer pour dire Fédération nationale) et que, de toutes façons, ils avaient veillé, suite à ces rumeurs insistantes, à ce que Vital reste bien à la tête de nos troupes jusqu’en 2020 comme prévu lorsque fut annoncé son engagement il y a un peu plus d’un an déjà.

Malheureusement, force est de constater aujourd’hui que notre équipe nationale ne pourra plus compter sur sa patte de lapin qu’était, à mes yeux du moins, Vital Heynen, cet homme aux qualités multiples et au caractère bien trempé. Il s’agit là d’une perte colossale dont celles et ceux qui sont considérés comme étant les dirigeants de la Fédération Royale Belge de Volley-Ball ne semblent pas bien mesurer l’ampleur si l’on en juge le contenu du communiqué (voir ci-après) par lequel celles et ceux qui parlent en leur nom par le truchement du site Top Volley Belgium prennent acte de cette fin de collaboration entre Vital et notre équipe nationale.

Le volley-ball belge masculin sort cocu de cette mise à jour du poste d’entraîneur faite par la Fédération polonaise pour le compte de son équipe nationale mais ne semble toutefois être guère ému par ce qui ne manquera pas d’avoir des effets plus que difficiles à résoudre pour la conduite future de notre sélection masculine. Cocu donc et, semble-t-il,  peu tracassé de ce qui constitue pourtant bien plus qu’une simpe rupture de contrat puisqu’il est annoncé, après avoir compris que Vital émigre sous d’autres cieux, qu’un « nouvel entraîneur va être recherché » et que communication sera faite quand l’oiseau rare aura été trouvé.

Reste donc à attendre d’une part et à saluer d’autre part le remarquable travail effectué par ce grand artiste du coaching et de la conduite d’hommes qu’est Vital Heynen pendant le trop peu de temps où il aura été à la tête de nos Red Dragons.

Salut Vital, merci encore des superbes émotions que, avec tes boys et tes collègues du staff technique, tu nous as procurées au cours de cette dernière saison internationale et bonne continuation dans ta route vers les sommets du volley-ball mondial.

http://www.topvolleybelgium.be/display/article/detail/teamnews/vital-heynen-niet-langer-bondscoach/

vital heynen

Absolut Sport Absolut Volley

Charleroi Volley s’incline avec honneur en Turquie

 

charleroi à Barcelone

Archi-battues par le team turc de BURSA BBSK lors du match aller qui eut lieu il y a quinze jours dans la salle de Vilvorde (!!), les joueuses de Charleroi Volley n’avaient, comme je l’avais souligné ici il y a deux jours, aucune chance de renverser la vapeur et de se qualifier pour le tour suivant de la Challenge Cup à l’occasion du match retour qui se disputait ce mercredi soir. Etait-ce pour autant un match inutile?

Les joueuses de Charleroi Volley ont répondu par la plus belle des manières. En se battant et en livrant une prestation qui leur a permis de montrer à leurs adversaires qu’elles valaient beaucoup mieux que ce qu’elles avaient montré lors du match aller. En effet, face à un adversaire qui est un club qui fait partie du noyau central de la compétition turque, l’une des plus relevées de la Confédération Européenne de Volley-ball, Juliette Thevenin et ses équipières ont livré aujourd’hui une très belle partie. Certes, elles n’ont pas gagné mais, dans chacun des trois sets de la rencontre, elles ont accroché leurs vis-à-vis.

Ainsi, dans la première manche, nos compatriotes se trouvèrent 6 fois en position de prendre l’avantage au niveau des sets avant de céder le pas et de s’incliner 33-31.

Dans la deuxième manche, après avoir mené 3-7, les Hennuyères connurent alors un mauvais moment au cours duquel elles encaissèrent un lourd 16-4. Elles ne baissèrent toutefois pas les bras et se mirent à prendre le cours des échanges à leur avantage , revenant ainsi de 19-11 à 21-19. Les Turques ne voulaient rien lâcher et s’imposaient 25-20.

Dans la troisième et dernière manche, les joueuses de Bursa prirent tout de suite le commandement des opérations et se créèrent rapidement un bel avantage de 8 points. A 15-7, les joueuses de Ion Dobre se rebiffèrent et se mirent à grignoter leur retard. Quand, de 21-15, elles firent passer le score à 21-22, on put se mettre à espérer, comme dans le premier set, qu’elles allaient empocher le set mais les Turques ne l’entendaiet pas de cette oreille et, à 23-23, signaient les deux points qui leur permettaient d’enlever tout à la fois la manche et le match.

Si je vous dis qu’au niveau des statistiques, Flore Evrard etCharline Humblet ont été les meilleures serveuses avec respectivement 3 et 2 aces, que Martine Hannaert affiche un beau bulletin de 32% de réceptions parfaites et, enfin, que nos compatriotes ont réalisé quasi autant de blocs que leurs adversaires (8/7), on peut vraiment répondre à la question posée en début d’article en avançant que le déplacement qu’elles ont effectué jusqu’en Turquie aura été tout sauf inutile. Tant mieux….

Absolut Sport Absolut Volley

Trois matches européens pour nos clubs féminins en trois jours

Nos championnes de Belgique, qui affrontent ce soir à 19h30 les Allemandes de Stuttgart dans le cadre de la CEV Cup vont-elles réussir à renverser le résultat du match qu’elles ont livré il y a deux semaines face à ce même adversaire et qu’elles avaient perdu 3-0 ? Les joueuses de Gert Vande Broek avaient été assez sèchement battues en Allemagne (25-23/25-14/25-17) et il était apparu que nos représentantes n’avaient pas fait le poids au filet lors des deux derniers sets de ce match. Feront-elles mieux ce soir à Beveren et parviendront-elles à obtenir, en gagnant 3-0 ou 3-1, le droit de disputer ce fameux golden set qui, on le sait, peut être une grosse boîte à surprises. C’est tout le mal que l’on souhaite aux Anversoises mais objectivité est de dire que ce scénario idéal paraît peu probable tant, tout à l’image du volley-ball féminin belge de haut niveau, notre équipe championne de Belgique manque de véritables marteaux aux postes de réceptionneur-attaquant et qu’elle n’a pas d’élément-moteur capable de faire la différence quand il le faut. Je ne demande évidemment qu’à être contredit dans le cas du match de ce mardi soir mais le constat n’en demeurera pas moins là pour ce qui concerne nos sélections nationales en général. Hélas.

Pour ce qui concerne nos deux autres équipes qui seront sur le front européen au cours de ces deux jours à venir, les données sont assez différentes. Charleroi Volley qui jouera Bursa BBSK ce mercredi à partir de 18h. en Turquie n’a aucune chance de se qualifier face à un adversaire qui est une des bonnes pointures du championnat turc. Bursa BBSK l’avait emporté 11-25/13-25/15-25 lors du match aller disputé non pas à Charleroi mais à Vilvorde (!) et devrait confirmer ce net succès en présence de son public.

Quant à Hermes Ostende, qui avait créé une belle surprise il y a deux semaines en prenant le meilleur sur l’équipe serbe de Tent Obrenovac lors du match aller disputé dans le cadre de la CEV Cup (25-21/ 25-18/25-19), elle aura une belle carte à jouer en Serbie. Toute la question est de savoir si, ce jeudi à partir de 20h., les Côtières parviendront à préserver partie suffisante de ce très bel avantage qu’elles s’étaient ménagées pour réussir à se qualifier pour le tour suivant de la troisième épreuve mise sur pied par la CEV. Et être plus que probablement alors la dernière équipe féminine belge toujours en course au niveau des compétitions européennes. Wait and see.

Non classé

Noliko Maaseik s’impose sur une jambe face à Lindemans Alost

 

Les résultats de la Ligue A Dames et de l’EuroMillions League Championship n’ont donné lieu qu’à un seul sujet d’étonnement. Il se dénomme “gros succès de TI Antwerpen face à Datovoc Tongeren” dans la compétition féminine. Les Limbourgeoises ont été littéralement laminées par les Anversoises qui ne leur ont laissé aucune chance d’entrer dans le match. Grâce à ce succès, les Anversoises reviennent bien au classement à quatre points de leurs adversaires du jour mais, à trois matches de la fin de la première phase de la compétition, l’écart est plus qu’important et sans doute beaucoup trop que pour espérer les dépasser au moment du décompte final.

Pour le reste, on notera que Charleroi Volley a opposé une très belle résistance à Richa Michelbeke durant le premier set et que l’équipe de VC Oudegem s’est quelque peu relâchée dans le troisième set qu’elle jouait contre VT Lendelede mais, ce, sans dommage néanmoins puisqu’elle a fini par l’enlever 27-25.

Ligue A Dames

VC Oudegem – VT Lendelede : 25-10/15-17/27-25 ; Jaraco As – VDK Gent : 21-25/18-25/20-25 ;  TI Antwerepen – Datovoc Tongeren : 25-18/25-14/25-22 ; Charleroi Volley – Richa Michelbeke : 24-26/18-25/14-25 ; Hermes Oostende – Amigos Zoersel : 25-22/25-19/25-20

Chez les Messieurs, le match au sommet entre Noliko Maaseik et Lindemans Alost a connu trois temps. Le premier a été celui des deux premiers sets durant lesquels les Limbourgeois ont montré à leurs adversaires qu’il y avait bien une classe de différence entre les deux équipes. Dans le troisième set, Banks modifia quelque peu la composition de son team et les Alostois ne se firent pas faute de profiter de ce changement de régime pour l’emporter 23-25. Très sagement, Banks remit ses meilleurs pions à leur meilleure place et le quatrième set se termina sur le score de 25-17 en faveur de Noliko Maaseik qui, grâce aux trois points ainsi remportés, n’aura plus besoin que d’enlever deux sets samedi prochain à Zoersel pour terminer la première phase de la compétition à la première place.

On notera par ailleurs qu’Axis Guibertin n’a guère fait le poids face à Per-ky Menen et que c’est Aljosa Urnaut qui s’est révélé être son meilleur attaquant.

On relevera enfin que, après avoir connu un début de match quelque peu poussif face au VDK Gent et après avoir perdu la première manche 25-20, le VBC Waremme a redressé la barre. L’équipe liégeoise s’est imposée dans les trois sets suivants grâce surtout à ses deux attaquants Csanad David et Roman Abinet bien davantage que par l’entremise de ses deux centraux qui, même s’ils ont inscrit 13 points à eux deux au niveau de l’attaque, n’en ont marqué aucun au niveau du block.

EuroMillions League Championship

VDK Gent – VBC Waremme : 25-20 21-25 15-25 18-25 ; Par-ky Menen – Axis Guibertin :  25-18 25-14 25-18 ; Noliko Maaseik – Lindemans Alost : 25-20 25-18 23-25 25-17 ; Haasrode Leuven – Amigos Zoersel : 25-17 25-16 25-14

 

 

 

Absolut Sport Absolut Volley

Audry Frankart a signé pour 2 ans à Richa Michelbeke !

B-K.02.02.27Richa Michelbeke 18B-K.02.02.38beachvolley 19

 

Le championnat de la Ligue A Messieurs aborde la dernière ligne droite de sa première phase. En effet, on jouera ce samedi les avant-dernières rencontres de sa première phase.

A la vérité, les rencontres de ce samedi et celles de la semaine prochaine ne sont guère appelées à avoir grande incidence sur la composition des poules qui disputeront la deuxième phase de l’EuroMillions Championship en vue de désigner les quatre équipes qui, à l’issue de celle-ci, seront qualifiées pour jouer l’obtention du titre national.

De quelles équipes seront constituées les trois poules de la deuxième phase du championnat ?

La poule A réunira les équipes qui auront terminé la première phase en première position, c’est-à-dire Noliko Maaseik ou Knack Roeselare, et les équipes classées 6 et 7, soit Axis Guibertin et VBC Waremme. La poule B sera constituée de Knack Roeselare ou Noliko Maaseik, Haasrode Leuvent et VDK Gent ou Amigos Zoersel tandis que la poule C sera faite de Per-ky Menen, Lindemans Alost et Amigos Zoersel ou VDK Gent. Pour ce qui concerne la position de Noliko Maaseik et de Knack Roeselare, tout dépendra en grande partie du résultat qui sanctionnera le match qui opposera ce samedi en terre limbourgeoise l’équipe qui a brillé de mille feux ce mardi en Champions League et Lindemans Alost. En effet, en cas de succès de Maan et de ses équipiers, l’équipe de Maaseik sera quasi assurée de terminer cette première phase en première position car le match qu’elle aura à disputer dans huit jours à Zoersel ne peut être considéré comme un gros obstacle à surmonter difficilement pour elle qui est, comme il est permis de le constater chaque semaine qui passe, en progrès ascendants.

Pour ce qui concerne les deux formations qui occupent actuellement les deux derniers échelons du classement, il faudra sans doute attendre la semaine prochaine pour savoir qui de VDK Gent et de Amigos Zoersel portera la lanterne rouge alors .

EuroMillions Championship

Sa 20.30 VDK Gent – VBC Waremme

Sa 20.30 Par-ky Menen – Axis Guibertin

Sa 20.30 Noliko Maaseik – Lindemans Alost

Sa 20.30 Haasrode Leuvent – Amigos Zoersel

 

Au niveau de la Ligue A Dames, les carottes sont pratiquement cuites également pour ce qui concerne la qualification des quatre équipes qui se rencontreront en match aller et retour dans le cadre de la poule A. Il s’agit de Asterix Avo Beveren, Richa Michelbeke, VC Oudegem et Datovoc Tongeren. On regardera donc plus spécialement les matches dans lesquels ces équipes sont impliquées ce vendredi et ce samedi, histoire de voir qui perdra ou non des plumes l’une par rapport aux autres. A cet égard, deux rencontres retiendront tout particulièrement l’attention : TI Antwerpen-Datvoc Tongeren d’une part et celle qui, d’autre part, verra Charleroi Volley, en regain de forme ces quinze derniers jours, affronter la grosse et belle surprise de la compétition qu’est l’équipe de Richa Michelbeke. Michelbeke qui prépare déjà très activement sa saison prochaine puisqu’il semblerait que la direction du club ait conclu il y a quelques heures à peine seulement un contrat de deux ans avec Audry Frankart avec l’espoir de le voir amener son équipe représentative à un niveau plus élevé encore que celui de cette année. Voilà assurément une information qui ne manquera pas de faire des vagues. Beau challenge que voilà en tout cas pour notre ami Audry à qui on souhaite d’ores et déjà une belle réussite.

imùage de mer 14

Ligue A Dames

Ve 20.30 VC Oudegem – VT Lendelede

Sa 20.00 Jaraco As – VDK Gent

Sa 20.30 TI Antwerepen – Datovoc Tongeren

Sa 20.30 Charleroi Volley – Richa Michelbeke

Sa 20.30 Hermes Oostende – Amigos Zoersel

Absolut Friends Absolut Sport Absolut Volley

« Snow Volley », new deal of the Volleyball World

Le volley-ball tisse sans relâche sa toile sur la carte du monde. Et tend de plus en plus à devenir une discipline qui peut se pratiquer, comme simple divertissement de loisir ou de manière compétitive, sur tous les terrains et sous toutes les latitudes du globe terrestre.

Dans cet ordre d’idées et main dans la main, la Fédération Internationale de Volley-Ball et la Confédération Européenne de Volley-Ball vont mettre à profit les prochains Jeux Olympiques d’hiver qui vont débuter tout prochainement en Corée du Sud, à PyeongChang très précisément, pour présenter au Monde des Sports d’hiver le « Snow Volley ».

A cet effet, une conférence de presse se tiendra, sous la forme d’un « Super Event », le 14 février prochain dans la Maison olympique d’Autriche. Plusieurs grands noms du Volley-Ball et du Beachvolley seront présentés et prendront la parole. Tout comme le feront Dr.Ary S. Graça F°, le Président de la FIVB, et Alexandar Boriçic, Président de la CEV et 2d Vice-Président de la FIVB, qui, à coup sûr, se feront les meilleurs porte-paroles de la cause du Snow Volley et des premiers Championnats d’Europe de Snow Volley qui auront lieu du 23 au 25 mars prochain en Autriche.

Je ne manquerai évidemment pas de vous tenir au courant des projets de la FIVB et de la CEV qui seront annoncés lors de cette « Snow Volleyball Night » . Une soirée à laquelle, selon le communiqué de la CEV, chacune et chacun sont invités ;-). Le début des festivités est fixé à 17h30, heure locale. On s’y retrouve ? 😉

Absolut Famille Absolut Fun Absolut Politique Absolut Volley