Nos jeunes Yellow Tigers et nos jeunes Red Dragons sur les fronts européens

C’est à Palencia en Espagne que, dans quelques minutes, nos jeunes Young Red Dragons de moins de 18 ans entameront contre le Portugal la première des cinq rencontres qu’ils auront à disputer au cours de ces prochains jours dans le cadre d’un des tournois de qualification pour les prochains championnats d’Europe.

Leurs adversaires sont les suivants: le Portugal (le 4 à 19h30), l’Espagne (le 5 à 17h30), la France (le 6 à 15h30), les Pays-Bas (le 7 à 19h30) et l’Allemagne (le 8 à 19h30).

Seule sera qualifiée pour les prochains championnats d’Europe qui auront lieu au mois d’août en Italie et en Grèce l’équipe qui remportera ce tournoi qui, en sachant que l’Italie n’est pas là parce que déjà qualifiée en tant qu’organisatrice de la phase finale des championnats d’Europe, réunit les principales équipes de la zone de l’Europe occidentale de la CEV (la WEVZA). Pour les équipes qui ne termineront pas sur la plus haute marche du podium, il y aura, du 23 avril au 3 mai, une session de rattrapage qui regroupera alors les équipes des 5 zones de la CEV qui n’auront pu enlever le tournoi dit de qualification au niveau des chacune de ces zones. Quelles sont les chances de succès de nos jeunes gars qui seront conduits par Mieke Moyaert? Pour autant qu’ils ne commettent pas de faux pas contre le Portugal et l’Espagne, beaucoup dépendra du résultat que nos représentants réaliseront mardi contre la France. En cas de succès, ils seraient alors en bonne position pour contester à l’Allemagne (qui vient de battre les Pays-Bas en cinq sets après avoir été menée par deux sets à zéro) la première place de ce tournoi.

Pour nos jeunes Yellow Tigers de moins de 17 ans qui, à Viana do Castelo au Portugal, entreront dans la danse européenne à partir de mardi, l’enjeu sera le même que celui des Young Red Dragons: la première place du tournoi de la Wevza et la qualification pour l’Euro qui se déroulera au Monténégro du 1 au 9 août. Pour nos représentantes, la partie sera plus difficile encore que pour nos jeunes boys En effet, la formule du tournoi n’est pas la même. Ici, les huit équipes participantes ont été réparties en deux poules et seules les deux premières classées de ces deux poules seront en situation de pouvoir briguer la première place finale du tournoi. Et, comme par hasard, les quatre meilleures formations du tournoi, l’Italie, la France, l’Allemagne et la Belgique, ont été, histoire de ménager autant que possible l’équipe portugaise qui est faible, regroupées dans la poule B. Autant dire que terminer à l’une des deux premières places de cette poule constituerait un résultat de grande valeur pour les protégées de Robin de Bondt au sein desquelles on retrouve des noms qui, j’en suis certain, font chaud au coeur de plusieurs des personnes qui suivent la page de “Ainsi le Volley”. Quel sera le calendrier des Young Yellow Tigers ? L’Italie mardi 7 (14h), Allemagne mercredi 8 (16h30), France jeudi 9 à (16h30). Autant dire un vrai parcours des combattantes. On les suivra pas à pas en leur souhaitant d’ores et déjà de connaître de belles sensations comme aiment le dire nos amis français quand ils parlent de beaux moments de jeu ou de belles prestations.

Absolut Sport Absolut Volley

Nos Yellow Tigers n’ont pas assez cru en leurs chances de battre l’Italie.

Face à l’Italie, vice-championne du monde, nos Yellow Tigers ont perdu une rencontre qui était, aujourd’hui, autrement à leur portée que ce ne fut le cas à Catania quand elles furent balayées du terrain lors du tournoi de qualification pour les Jeux Olympiques. Pourquoi me demanderez-vous?

Parce que, tout simplement, les Italiennes étaient nettement moins dans le coup qu’elles ne le furent en Sicile. Egonu n’y fut absolument pas et Malinov joua à tout le moins deux crans en-dessous de son niveau habituel. Du coup, les premiers temps avec Folie et Chirichella ne furent pas nombreux et la squadra azzura ne tint, en fait, que par ses deux attaquantes de pointe, Sorokaite et Sylla qui firent toutes les deux un très gros match, la première citée plus encore que la seconde dans la mesure où elle fut monstrueuse au service. C’est d’ailleurs elle qui infligea la plus lourde claque à nos compatriotes quand, tout au début de la rencontre, elle fut,avec son service smashé, à l’origine, directe ou indirecte, des cinq premiers points de son équipe. Les nôtres mirent du temps pour se remettre de ces coups reçus dès les premières minutes de la partie. De fait, cette période de récupération dura tout le premier set que les Italiennes remportèrent sur la marque de 25-18 en s’étant montrées nettement plus productives que nos compatriotes tant au niveau des attaques (17/5) qu’à celui du bloc (5-3).

Le deuxième set de nos Tigers fut nettement meilleur que le précédent. Nos attaquantes se mirent à faire honneur à leur réputation, le bloc fonctionna beaucoup mieux lui aussi et nos services se firent plus pointus. Le score se fit dès lors beaucoup plus équilibré et Ilka Van de Vijver, qui ne livra pas aujourd’hui sa meilleure prestation internationale, et ses équipières se trouvèrent même à plusieurs moments de la manche en tête au marquoir: 5-7/9-12/ 10-14. Les Italiennes se firent plus pressantes au filet et reprirent le commandement des opérations, 15-14. Avec Egonu au service, elles creusèrent l’écart en passant de 16-16 à 20-16. L’écart fut le même quand Folie inscrivit le dernier point de cette deuxième manche : 25-21.

Au début du troisième set, Gert Vande Broek fit monter Van Avermaet à la place de Janssens , qui avait réalisé le plus grand nombre de blocs sur Egonu jusqu’alors, et Guilliams pour compte de Grobelna. Manifestement, ces changements sentaient la préparation du match de ce mardi contre la Pologne et on comprit que le staff lui-même ne croyait pas ou plus beaucoup en une victoire possible contre les Italiennes. Le déroulement de cette manche donna pourtant à penser que le match était loin d’être plié. En effet, les Italiennes n’étaient redoutables que par à coups, surtout quand Sorokaite était au service et Sylla au 4 où, en dépit de sa taille qui n’est pas impressionnante (1.84m), elle alignait des attaques en diagonale courte qui étaient de véritables petites bombes.

Ainsi, alors que nos couleurs avaient mené la course au marquoir, 6-8, et 9-10, les joueuses de Mazzanti connurent une belle période et le score passa à 19-11. Van Sas monta au jeu mais pour deux points seulement. Van de Vijver, qui était ainsi remontée sur le terrain, se fit plus productive au service et ce fut au tour des Yellow Tigers de diriger les opérations. La fin du set fut passionnante à souhait. A 20-15, Grobelna reprit sa place et, avec Herbots qui effectua une bonne fin de match, Sobolska et Janssens qui était également remontée au jeu à 11-10, elle contribua au retour de l’équipe belge au niveau de l’italienne, 23-, -24. Avant ces moments qui furent décisifs, nos Yellow Tigers avaient malheureusement raté en cours de route 3 ballons qui auraient pu être transformés en autant de points et ce ne fut que lorsque les équipières de Chirichella firent 26-24 que l’on put regretter ces petites bévues qui peuvent parfois faire de belles différences.

Demain mardi,  nos représentantes affronteront les Polonaises. Si elles peuvent réussir à étouffer Smarzek comme elles ont réussi à contenir aujourd’hui Egon, la deuxième place de la série pourra être envisagée.

https://www.cev.eu/Competition-Area/MatchStatistics.aspx?ID=32158

Absolut Sport Absolut Volley

Quand Trieste fait penser au futur

Si nos Young Yellow Tigers sont déjà rentrées au pays, cela ne signifie pas que le Championnat d’Europe auquel elles ont pris part est déjà achevé.

Hier ont eu lieu les dernières rencontres du premier tour de cette compétition qui regroupait, il est bon de le rappeler, les douze équipes qui s’étaient qualifiées au travers des tournois mis en place dans chacune des cinq zones de la Confédération Européenne de Volley-Ball et à la suite d’une dernière phase éliminatoire.

A Trieste, le match qui opposait l’Italie à la Turquie, c’est-à-dire les deux équipes qui occupaient jusqu’alors la première place du classement de la poule dans laquelle nos compatriotes ont évolué, n’a pas duré longtemps. Les joueuses turques, qui ont survolé la rencontre, ont fait très forte impression en ne laissant que 53 points en tout et pour tout à leurs adversaires. Cela signifie que, lors des demi-finales qui auront lieu demain et qui serviront à qualifier les deux teams qui se disputeront la médaille d’or, les Turques rencontreront la Slovénie tandis que l’Italie sera opposée à la Russie. Dans le cadre de la série qui servira à départager les quatre équipes qui ont réussi à se classer soit à la troisième soit à la quatrième place de leur poule, on aura comme rencontres Pays-Bas contre l’Allemagne et la Serbie contre la France.

Je profite de ce billet pour corriger une erreur que, par simple mais coupable inattention, j’ai commise hier en vous signalant que, grâce à leur succès contre la Roumanie, nos Young Yellow Tigers se classaient finalement à la neuvième place ex-aequo avec la Croatie. Ce n’est pas tout à fait exact dans la mesure où il m’avait échappé que, mercredi, la Roumanie avait battu les Pays-Bas en cinq sets et qu’elle avait ainsi remporté deux points. Cela signifie que, la Belgique ayant enlevé hier ses deux premiers points et la Roumanie ayant réussi à en glaner un, nos jeunes Tigers ont un total de deux points tandis que la Roumanie en compte trois. Cela veut également dire que nos compatriotes terminent les Championnats d’Europe à la onzième place, ex-aequo avec la Finlande, et non à la neuvième comme je l’avais écrit hier dans la fougue du succès de nos représentantes.

Cette correction faite, cela ne change évidemment rien aux mérites de nos jeunes joueuses qui ont réussi à remonter hier un handicap de deux sets avant de s’imposer sur le fil dans le tie-break. Tout comme cela ne fait que confirmer la nécessité qu’il y a de se pencher sur les raisons pour lesquelles les résultats des jeunes Yellow Tigers (les U16 et les U18) ne sont plus, depuis quatre ans maintenant, aussi brillants qu’ils ne l’étaient encore dans un passé récent.

Sans parler de problèmes, ce qui pourrait donner à penser qu’il y aurait refonte à effectuer alors qu’il ne s’agit pas d’entreprendre pareille réfection, il serait sans doute bon, sinon indispensable pour remettre de l’huile dans les rouages, de voir s’il n’y a pas matière à mieux faire demain en matière de recrutement, de sélection et/ou d’encadrement. Histoire de veiller ainsi à ce qu’il n’y ait pas, d’ici trois à cinq ans, une baisse (trop) sensible du niveau des résultats de notre équipe nationale des Yellow Tigers dans les grandes compétitions internationales. Mais qui va se charger de pareille analyse?

Absolut Sport Absolut Volley

Waow, nos jeunes Tigers sont menées 0-2 et battent la Roumanie 3-2 !

Nos jeunes Yellow Tigers ont été menées par deux sets à zéro et 8-12 dans le tie-break mais sont parvenues à s’imposer et à sauver ainsi l’honneur. Les Belges terminent de la sorte les Championnats d’Europe à la neuvième place, ex-aequo avec la Croatie (qui doit encore jouer tout à l’heure mais qui a peu de chance de l’emporter car elle rencontre l’ogre russe qui a dominé l’autre poule de la tête et des épaules).

On s’en réjouit pour elles car, cette victoire aidant, elles ne garderont pas un trop mauvais souvenir de cette compétition européenne où elles ont dû affronter pour le moins trois adversaires de haut niveau et où elles avaient raté leur entrée en scène face à une équipe hollandaise qui s’avéra plus coriace qu’elle ne l’avait été en janvier lors du tournoi de la Wevza. Bravo et tant mieux pour elles qui ont dû batailler ferme aujourd’hui afin de ne pas boire la tasse.

De fait, face à des Roumaines qui avaient autant envie de gagner que nos Tigers, elles ont connu, comme lors de leurs quatre matches précédents, des hauts et des bas. Dans la première manche, elles connurent deux passages à vide, l’un à 6-6 quand les Roumaines filèrent à 6-12 et un second à 17-17 quand le marquoir passa à 17-22. Elles revinrent bien à 21-22 mais ne purent empêcher leurs adversaires de faire 23-25.

Dans le deuxième set, elles menèrent 19-10 avant de fléchir nettement et de voir revenir les Roumaines à leur hauteur, 19-19. A 21-21, tous les espoirs leur étaient encore permis mais mais elles ne purent conclure : 22-25. Elles firent preuve d’une grande force de caractère et se montrèrent alors plus déterminées que jamais et surtout plus constantes, le score des deux manches suivantes en étant la meilleure preuve : 25-16/25-16.

Au cours du tie-break, les Roumaines firent quasi tout le set en se trouvant au commandement des opérations : 2-5,7-10 et, surtout, 8-12. Nos jeunes girls jettèrent alors toutes leurs dernières forces dans le brasier et cette belle énergie les porta vers l’égalisation à 12-12 et à 13-13 d’abord et vers la victoire ensuite :15-13.

Je pense qu’il n’est pas utile de vous décrire les belles scènes de joie qui suivirent pendant un moment le coup de sifflet final de cette partie qui fut particulièrement palpitante.

Ont joué : Fieremans (3), Van Elsen (21), Thierens, (3) Menegatti (19), Meyynckens (5), Van Deun (10), Neufkens, Vannoote (2), Koulberg (13), Debouck

Absolut Sport Absolut Volley

Défaite honorable de nos YY Tigers face à de solides Italiennes

Il n’y a pas eu de miracle à Trieste, nos Young Yellow Tigers ont, face à l’Italie, connu ce lundi leur troisième défaite en trois rencontres dans le cadre des Championnats d’Europe.

Le score est là, 25-20/25-18/25-18 qui indique que les Italiennes l’ont emporté sans trop devoir puiser dans leurs réserves pour s’imposer. Dans la première manche, elles ont fait la différence en faisant passer le marquoir de 7-7 à 14-8. Les nôtres parvinrent bien à stabiliser le jeu mais pas à remonter le courant: 25-20.

Dans la manche suivante, Eline Van Elsen et ses équipières furent rapidement distancées, 10-5, mais parvinrent à revenir quasi à hauteur de leurs adversaires, 13-12, 14-13 avant de concéder, de nouveau, une série de 5 points sans en marquer un seul: 19-13. Le trou était fait et ne sera jamais comblé: 25-18.

Dans ce qui allait être le dernier set de la rencontre, nos compatriotes menèrent 3-5 avant de concéder l’égalisation et de voir les Italiennes reprendre le commandement des opérations. Nos Tigers revinrent à hauteur des Italiennes à 10-10 mais ne purent tenir le rythme et virent celles-ci signer 5 points d’affilée. La messe était dite. Nos girls réussissaient bien de belles choses mais celles-ci étaient trop peu nombreuses pour empêcher Giacomello et Bellia d’inscrire les points qui permettaient à leur équipe de filer vers leur troisième victoire de la compétition.

Points de satisfaction pour nos couleurs, je signalerai que Van Elsen a été, avec Giacomello, la meilleure attaquante de la rencontre (10), que Emmanuelle Menegatti a, tout comme l’Italienne Polesello, inscrit le plus d’aces (3) au cours de la partie tandis que Anna Koulberg, qui a été plus sollicitée aujourd’hui que les autres jours au niveau de l’attaque, et Van Elsen ont été nos meilleures contreuses.

Ce mardi sera jour de repos et, mercredi, nos représentantes affronteront les joueuses de Turquie qui ont également remporté leurs trois premiers matches. Autrement dit, la partie ne s’annonce pas facile pour nos Young Yellow Tigers mais qui sait et pourquoi pas ? L’espoir est un devoir 😉

Absolut Sport Absolut Volley

Grandioses, nos Boys U19 battent l’Italie et se qualifient pour les Championnats d’Europe 2020

Comme on le sait, les Young Red Dragons rencontraient ce dimanche les Italiens avec pour enjeu la première place du tournoi Wevza qui est qualificatif pour les Championnats d’Europe 2020.
Dès les premiers échanges, on peut se rendre compte que les joueurs de Mieke Moyaert sont bien dans la partie. Pouvant compter sur une excellente réception, domaine dans lequel Martin Perin jouera un rôle de premier plan durant tout le match, nos jeunes Dragons sont les maîtres du jeu. Ils s’installent rapidement devant les Italiens au marquoir et c’est tout logiquement que, en dépit d’une décision arbitrale qui, en fin de set, aurait pu leur être dommageable, ils enlèvent la première manche sur le score de 25-22.
Nos boys continuent sur leur lancée et, même s’ils commettent assez bien de fautes au service, ils se montrent supérieurs aux Italiens dans le domaine de la réception et du bloc. Ils remportent le deuxième set sur la marque de 25-23. La victoire est plus que jamais envisageable.
D’Heer et ses équipiers ne tremblent pas à l’idée de gagner et, jouant de manière aussi sereine que maîtrisée, ils se ménagent rapidement dans le troisième set un petit avantage de trois points, 10-7. Ils le conserveront jusqu’au moment où, à 15-12, les Italiens le comblent. Très calmement, la bande à Rotty, Plaskie, Ocket, D’Heer, Vande Velde, Fafchamp, Vande Velde,  Perin C° remet son ouvrage sur le métier et reprend ses distances, 15-18,  avec des Italiens qui, s’ils sont bons en attaque, ne sont pas aussi présents au bloc que le sont nos jeunes Dragons. A 24-22, Micheletto sauve une première balle de match pour les Italiens mais , dans l’échange suivant, Rotty plante un pain dans le terrain adverse et tout le camp belge peut lever les bras en signe de victoire.
Les Belges ont ainsi vaincu on ne peut plus proprement ceux-là  mêmes qui les avaient privés du titre de champions d’Europe des U17 il y a deux ans déjà. Et, de surcroît ils ont accompli cet exploit sur le terrain de ceux-ci. Un tout grand bravo à nos représentants et tout spécialement à leur grand sens du collectif. Ils ont livré une prestation de très grand qualité, partant de la réception jusqu’ à tout ce qui a trait aux éléments du filet (attaque et bloc). Ce fut assurément du très beau volley-ball.. 
Absolut Sport Absolut Volley

Nos YYT U18 s’inclinent en 3 sets face aux Hollandaises

 

 

Nos Young Yellow Tigers U18 n’ont pu faire mieux contre les Hollandaises que leurs petites soeurs des U16 ce matin contre les Serbes. Elles ont été également battues en trois sets par des adversaires qui sont apparues plus athlétiques d’une part et supérieures à nos compatriotes dans les domaines de la réception et de l’attaque d’autre part. En effet, pendant les deux premiers sets, c’est surtout par ces côtés que le bateau de nos jeunes Tigers prit l’eau : 25-10 et 25-17.

Tout comme ce fut le cas ce matin pour nos U16, nos compatriotes livrèrent une bonne troisième manche. Après avoir été menées 8-5 et 13-6, elles relevèrent la tête et, se mettant à livrer avec plus de tranchant et à réceptionner avec plus de précision, elles se mirent, à grignoter leur retard. Ainsi, de 16-10, le marquoir passa à 16-14, et ce notamment grâce à de belles actions de Pauline Martin (qui se bonifia au fil du match) et de Marie Abrassart. Elles parvenaient même à rétablir l’égalité à 17-17 mais ne purent hélas jamais passer en tête. De 23-21, elles revenaient encore à 23-23 mais, à 24-23, Pauline Martin, qui était alors dans une position difficile, mettait le ballon out. Ainsi se terminait le match alors qu’il n’avait, en réalité, fait que commencer.

Les Hollandaises devront attendre le résultat du match entre la France et l’Allemagne pour savoir si elles termineront premières ou secondes du tournoi mais il est à penser que ce seront les Françaises qui se classeront finalement premières et qui seront de la sorte déjà assurées de leur qualification pour les prochains championnats d’Europe de l’an prochain.

Quant à nos jeunes Tigers, elles savent déjà ce qui leur reste à faire si elles veulent, elles aussi, participer à ces mêmes championnats d’Europe: travailler, travailler et encore travailler car il y a assez bien à faire pour les voir devenir plus performantes qu’elles ne l’ont été à Wiesbaden.

Absolut Sport Absolut Volley

Nos Tigers U16 dominées par les Serbes

Cela commence à sentir le roussi pour nos U16 qui sont actuellement en compétition à Trieste dans le cadre des championnats d’Europe. En effet, ce matin, elles ont été battues en trois sets par des Serbes qui se sont montrées supérieures à nos représentantes dans maints domaines du jeu.

De fait, nos jeunes girls ont mal entamé la partie et ont encaissé un 25-11 qui fit assez mal au moral. Pour aborder le deuxième set, le coach des nos Young Yellow Tigers fit monter Romane Neufkens à la place de Fieremans et les nôtres tinrent l’équilibre des échanges jusqu’à 12-12. A 14-13, les Serbes se montrèrent plus efficaces et alignèrent quatre points d’affilée. Le trou était fait et les Serbes filaient vers le gain du set : 25-17.

Yorick Vande Velde permutait alors Alaerts avec Van Elsen au niveau des postes 2 et 5 et cette modification porta ses fruits pendant une bonne partie de la troisième manche. En effet, à 10-7, les nôtres signaient une belle série de 7 points et s’installaient ainsi en tête du marquoir. Elles devaient la conserver jusqu’au moment où, à 15-19, les Serbes se déchaînèrent et, sous la conduite d’une impressionnante Stefan Pakic, firent un 10-1 qui mettait fin à la rencontre et, en grande partie également, aux espoirs que le camp belge a(vait) de voir nos couleurs se qualifier pour le deuxième tour de ces championnats d’Europe.

En effet, pour ce faire, il faudrait que, à tout le moins, nos joueuses remportent deux des trois prochains matches qu’elles ont encore à disputer (Italie,Turquie et Roumanie). Demain, ce sera contre l’Italie et le moins que l’on puisse écrire est que la noix sera grosse à croquer.

Qu’importe, l’espoir est, on le sait, un devoir et c’est pourquoi nos Van Elsen, Koulberg, Neufkens, Thierens & C° se doivent de penser, à la manière d’alpinistes ambitieux, qu’il n’est nul sommet que l’on ne puisse vaincre.

Absolut Sport Absolut Volley

Nos Dragons U19 en finale du Wevza et nos Young Yellow Tigers défaites

Tandis que nos Jeunes Dragons ont craché tout leur feu et ont aisément pris la mesure des Hollandais dans la demi-finale du tournoi Wevza qui est qualificatif pour les Championnats d’Europe 2020, nos jeunes Yellow Tigers, tant les U16 que les U18, ont mordu la poussière en quatre sets, les premières face aux Hollandaises dans le cadre des Championnats d’Europe qui ont débuté aujourd’hui à Trieste et les secondes face aux Françaises dans celui du tournoi Wevza qui se déroule à Wiesbaden.

Reprenons dans l’ordre. Les Young Red Dragons, qui avaient remporté leur poule de qualification, devaient s’imposer aujourd’hui pour participer demain à la finale du tournoi Wevza qui, comme déjà dit, est qualificatif pour les Championnats d’Europe. Nos jeunes représentants ont répondu à l’attente de tous leurs supporters. En effet, après avoir enlevé le premier set sur la marque de 25-19 et perdu le deuxième de manière plus surprenante que normale 12-25, ils ont retrouvé leur niveau de jeu dès l’entame de la troisième manche et ont dès lors dominé les débats jusqu’à la fin de la partie comme ils l’avaient dans le premier set. Ils s’imposaient sur la marque de 25-16 et 25-21, assurant de la sorte leur participation à la finale du tournoi qui se déroulera demain. Contre qui ? Contre les Italiens qui ont largement le meilleur sur les Portugais sur le score de 25-15/25-13/25-13. Cela signifie que, si les règlements sont bien faits, nos représentants sont, quel que sera le résultat de la finale, déjà qualifiés pour les Championnats d’Europe de 2020 étant donné que ceux-ci auront lieu en Italie et que l’équipe du pays organisateur est qualifiée d’office. Voilà une excellente nouvelle qui demande confirmation vu qu’aucune information émanant de Volley Belgium ou de Top Volley Belgium, qui est l’instance flamande organisatrice de tout ce qui touche aux activités internationales de la Fédération belge, n’a percé à ce sujet. On ne devrait cependant pas tarder pour en savoir plus à ce propos. Pour notre part, on félicitera déjà D’Heer et tous ses compagnons de terrain pour le magnifique parcours qu’ils viennent d’accomplir, confirmant de la sorte le remarquable résultat que ces mêmes joueurs avaient accompli il y a un peu moins de deux ans quand ils avaient terminé sur la deuxième marche du podium européen derrière les mêmes joueurs qu’ils affronteront demain….

Quant à nos filles, elles ont connu, tant les U16 à Trieste que les U18 à Wiesbaden, les affres de la défaite. Les U18 rencontraient aujourd’hui les Françaises qui avaient remporté tous leurs matches jusqu’à présent et qui devraient logiquement remporter le tournoi. De fait, nos compatriotes ont fait excellente figure tout au long de cette partie qui apparaissait comme la plus difficile de leur programme. En effet, elles ont tenu la dragée haute à leurs adversaires pendant le premier set qu’elles n’ont perdu que de peu, 25-22, avant de fléchir dans le suivant, 25-18. Elles se reprenaient très bien par la suite et créaient une belle surprise en raflant la troisième manche à des Françaises qui leur étaient pourtant supérieures sur le plan physique et athlétique, 22-25. Nos U18 se battaient encore comme des Tigresses dans le set suivant mais ne pouvaient empêcher les Tricolores de filer vers la victoire, 25-21.

Quant à nos U16 qui affrontaient les joueuses des Pays-Bas, elles ont bien  entamé les Championnats d’Europe sur un couac. Bien malheureusement d’ailleurs. Vu que, en janvier dernier, elles avaient assez largement battu l’équipe représentative des Pays-Bas dans le cadre du tournoi Wevza qui avait eu lieu en France, il était permis de s’attendre à une confirmation de ce succès. Cela n’a pas été le cas. Nos joueuses ont-elles joué à un niveau inférieur à celui qu’on leur connaît ou les Hollandaises alignaient-elles de nouvelles recrues? Je ne pourrais répondre à aucune de ces deux questions étant donné que je n’ai rien vu de ce match. Toutefois, à regarder de près le film de celui-ci, on se rend compte que la partie aurait certainement connu une autre tournure si nos joueuses avaient pu, dans la finale du premier set, continuer sur leur lancée quand, menées 22-20, elles passèrent en tête, 22-23, avant de céder sur le fil 25-23. Dans le deuxième set, nos jeunes Tigers furent rapidement menées 7-3 mais connurent une belle période quand, de 10-9, elles firent passer le marquoir à 10-15 et continuèrent à creuser les écarts: 17-25. Dans le troisième set, les joueuses de Yorick Vande Velde revinrent bien de 20-17 à 20-20 mais ne purent empêcher Ten Brinke et ses coéquipières de remettre le turbo pour faire 23-20 et 25-22. Dans le set suivant, le scénario fut quasi le même. Nos jeunes girls menaient 16-18 et tenaient encore l’égalité à 19-19 mais craquaient ensuite d’une pièce, 25-19.

Demain, elles joueront contre la Serbie (qui a été battue aujourd’hui 3-0 par la Turquie) et se devront de l’emporter pour conserver de bonnes chances de terminer leur poule dans les quatre premières classées. Dure dure la compétition au niveau européen….

Absolut Sport Absolut Volley

Nos Yellow Tigers face aux trois premières classées de la VNL 2019

Nos Yellow Tigers sont déjà à Ankara où, à partir de ce mardi, elles disputeront leurs trois dernières rencontres entrant en ligne de compte pour leur classement dans cette édition de la VNL 2019. Pour l’heure, après 12 matches donc, nos représentantes occupent la huitième place. Comme on le sait, elles ont remporté jusqu’à présent 6 rencontres. Ce beau bilan leur vaut ainsi de compter 17 points, soit deux de plus que la République Dominicaine devant qui elles se sont inclinées 3-2 lors de leur dernier match disputé à Stuttgart.

Qu’en sera-t-il après leurs trois prochaines confrontations de cette semaine ? De fait, la question n’a que peu d’importance tant, on le sait, l’objectif de nos Yellow Tigers n’était pas de se qualifier pour le Final 6 qui aura lieu à Nianjin à l’issue de ce tour préliminaire de la VNL mais bien d’assurer leur maintien dans cette très grosse compétition internationale d’une part et de gagner de l’expérience d’autre part pour les prochaines grandes étapes de la présente saison que sont le tournoi de qualification pour les Jeux Olympiques et les Championnats d’Europe.

Quel est le calendrier des joueuses de Gert Vande Broek et de Kris Vansnick qui affronteront à Ankara les trois équipes qui occupent aujourd’hui les trois premières places du classement  de la VNL?

Ce mardi à partir de 18 heures, elles seront opposées aux Turques qui avaient échoué de peu l’an dernier lors de la finale de la VNL 2018 contre les Etats-Unis. La formation turque, dirigée par Guidetti, a encore progressé depuis l’an dernier et présente de plus en plus les allures d’une redoutable armada avec ses Karakurt (1,96m) , Baladin (1,90m), Gunes (1,97m), Ismailoglu (1,88m) et autres talents du même acabit.

Mercredi à partir de 15 heures, Ilka Van de Vijver et ses équipières seront opposées aux Brésiliennes. La tâche des nôtres ne sera pas plus aisé car elles se trouveront là notamment face à Gaby Guimaraes qui présente les meilleures statistiques en matière d’attaques victorieuses avec 198 réalisations, soit une moyenne de 16,5 pts à chaque match, et ce, tout en sachant qu’elle n’a pas joué durant tous les 45 sets livrés par le Brésil depuis le début de la compétition.

Ensuite, jeudi à partir de 15 heures, c’est contre les premières du classement actuel qu’elles joueront leur dernier match de la VNL 2019, c’est-à-dire contre Egonu et les autres stars de la squadra azzura. Ce match aura une connotation particulière en ce sens que c’est précisément à cette même équipe italienne que, tout au début du mois d’août, nos Yellow Tigers seront opposées à Catania avec pour enjeu la qualification pour les Jeux Olympiques. Aussi, il est à penser que la rencontre qui se jouera ce jeudi ressemblera beaucoup à une jolie partie de cache cache dans la mesure même où elle n’aura de toutes façons plus d’impact conséquent sur le classement des deux teams dans cette édition de la VNL.

Absolut Sport Absolut Volley