Lancement ce samedi de la campagne d’affichage « Tu veux jouer au Volley ?»

TuVeuxFaireDuVolley-84.1x118.9-OK.indd

 

C’est ce samedi que la Fédération bruxelloise des clubs de volley, Volley Bruxelles, lancera son quatrième missile dans l’espace médiatique de la Région de Bruxelles-Capitale. Ce missile, intitulé « Tu veux jouer au Volley », a le format d’une affiche de grande dimension (1,20×0,80m) qui, par l’entremise de la société Propaganda, sera placée dans 200 endroits répartis dans une dizaine de communes de la Région, et ce, pendant tout le mois de décembre et le début du mois de janvier.

Cette opération de belle envergure fait partie du plan de promotion que Volley Bruxelles a présenté à la Ministre Fadila Laanan, Ministre-Présidente de la Commission communautaire française en charge du Sport en Région de Bruxelles-Capitale, et pour lequel la Fédération a reçu de quoi mener à bien tant cette action que celle qui est toujours en cours sur la chaîne de télévision de BX1 et qui, toutes les heures, permet aux téléspectateurs bruxellois de voir une vidéo de 30 secondes montrant le volley-ball sous ses plus belles facettes.

L’action « Tu veux jouer au Volley » ne se limitera pas au placement de 200 affiches dans les cadres de la société Propaganda mais se prolongera par l’effet de mise en exergue de notre sport que produiront 200 autres de ces mêmes affiches, réalisées par la graphiste Anne Gilbert, dans différents autres lieux de la capitale. En effet, chaque club bruxellois recevra 4 de ces affiches et sera invité à les placer dans les salles où leurs équipes se produisent tandis qu’accord sera pris avec différentes institutions publiques pour qu’elles assurent le rôle d’actrices de promotion pour notre sport dans les différents lieux où elles seront en mesure de le faire.

Le missile « Tu veux jouer au Volley » est sur sa rampe de lancement. Nul doute que sa cargaison est appelée à faire heureuse opération de communication pour la bonne image du volley en Région de Bruuxelles-Capitale et au-delà de ses limites. On

Ministre des Sports de la Communauté française de la Région de Bruxelles-Capitale, et pour lequel la Fédération a reçu de quoi mener à bien tant cette action que celle qui est toujours en cours sur la chaîne de télévision de BX1 et qui, toutes les heures, permet aux téléspectateurs bruxellois de voir une vidéo de 30 secondes montrant le volley-ball sous ses plus belles facettes.

L’action « Tu veux jouer au Volley » ne se limitera pas au placement de 200 affiches dans les cadres de la société Propaganda mais se prolongera par l’effet de mise en exergue de notre sport que produiront 200 autres de ces mêmes affiches, réalisées par la graphiste Anne Gilbert, dans différents autres lieux de la capitale. En effet, chaque club bruxellois recevra 4 de ces affiches et sera invité à les placer dans les salles où leurs équipes se produisent tandis qu’accord sera pris avec différentes institutions publiques pour qu’elles assurent le rôle d’actrices de promotion pour notre sport dans les différents lieux où elles seront en mesure de le faire.

Le missile « Tu veux jouer au Volley » est sur sa rampe de lancement. Nul doute que sa cargaison est appelée à faire heureuse opération de communication pour la bonne image du volley en Région de Bruuxelles-Capitale et au-delà de ses limites. On s’en réjouit par avance. Pour toutes et pour tous.

Cours de volley-v5.indd

Absolut Culture Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

Mauvais temps pour les clubs wallons du top national

Plusieurs faits sont à relever à l’issue de ce week-end qui, comme dit dans le dernier billet publié sur cette page, était particulièrement riche en rencontres “significatives”.

Le premier point qu’il y a lieu de relever a trait à la médiocrité de l’information livrée par Volley Belgium et par ses deux composantes, la Fédération Volley Wallonie-Bruxelles et Volley Vlaanderen, à propos des rencontres concernant le haut niveau de la compétition nationale des Dames. Un live-score déficient samedi et dimanche, le score de la rencontre entre Modal – Charleroi et Amigos Zoersel ne figurant pas sur le tableau des résultats repris sur les différents sites, des classements qui ne sont pas à jour, je pourrais encore en ajouter mais la corbeille est assez pleine ainsi et démontre, bien malencontreusement, que ceux-là mêmes qui avaient annoncé que l’on allait voir ce qu’on allait en matière d’amélioration des outils existants en matière de communication au moment où ils sont arrivés aux postes de commande ont plus que de la peine à cacher leur impréparation à donner corps à leurs propos de campagne.

Dans le même temps, celles et ceux qui veulent voir ce que signifie le progrès dans le domaine de l’utilisation de la digitalisation et de la communication se doivent d’aller faire un tour sur le site de la Belgian Volley League. Ce détour vaut vraiment la peine d’être effectué tant la manière dont ce site rend compte du suivi et de l’analyse des rencontres du championnat de l’élite masculine du pays est assurément une grande réussite. Chacun sait que les relations entre les dirigeants de Volley Belgium et ceux de la Belgian Volley League sont tout sauf être empreintes de grande chaleur tant, de fait, il y a une grande différence de conception au niveau des méthodes utilisées par les uns et les autres pour mettre en exergue le “milieu” dont ils sont responsables devant leurs membres et au regard de l’extérieur. Cela étant, les dirigeants de Volley Belgium seraient quand même très bien inspirés de regarder ce que font les dirigeants de la “Commission” qui s’occupe de la Ligue masculine car c’est manifestement de ce côté que se trouvent tous les bons exemples à suivre en matière de communication vers le public des connaisseurs de volley-ball comme vers celui des personnes qui aiment ce qui est bien présenté et bien documenté, tout simplement.

Sur le plan des résultats proprement dits, que nous a livrés comme enseignements la dernière livrée de matches ?

Chez les hommes, la courte victoire de Greenward Maaseik et la perte d’un set de Knack Roeselare à Louvain nous indiquent que les deux prochains représentants du volley-ball belge masculin en Champions League n’ont pas encore atteint leur meilleur état de forme. Cela s’est surtout vérifié à Menin où les Limbourgeois ont, au moment où les deux équipes étaient à égalité au niveau des sets, perdu la troisième manche 28-26 alors que le gain de celle-ci était plus qu’à leur portée quand ils menaient 15-21 et 16-23! Il est vrai que Joelle Banks s’est livré à plusieurs essais mais il n’empêche que voir une formation du calibre de Maaseik perdre un set de cette manière ne manque pas de surprendre.

Pour ce qui concerne les deux clubs wallons, le bilan n’est pas bon. Tous deux ont perdu. A Mont-St-Guibert, devant 130 spectateurs et face à Lindemans Alost, les hommes de Filip Vander Bracke ont réussi à enlever un set, le deuxième sur le score de 29-27. Toutefois, comme la semaine dernière, ils ont craqué par la suite ( 21-25/29-27/17-25/17-25). A Achel, les joueurs du VBC Waremme ont fait jeu égal avec les nouveaux promus pendant les trois premiers sets : 28-26/25-22/24-26. Ils n’ont pu poursuivre sur leur lancée et ont même fléchi, laissant ainsi la quatrième manche, 25-18, et l’entièreté de l’enjeu aux Limbourgeois qui enregistraient de la sorte leur deuxième succès de la saison.

Chez les dames, on retiendra surtout des matches du samedi la grosse victoire enlevée en trois sets Thuismakers Antwerp contre VDK Gent et le nouvel échec de Modal Charleroi. Devant leur public, les Hennuyères n’ont rien pu contre les joueuses d’Amigos Zoersel mais, il faut s’en convaincre, les Anversoises forment cette année un ensemble que l’on retrouvera plus que probablement dans le carré d’as de la deuxième phase de la saison. De son côté, Farciennes avait bien entamé son match contre Michelbeke. Après avoir surpris tout leur mondé, 23-25, les visiteuses baissèrent pied au cours des trois sets suivants, et ce, à un point tel qu’elles ne purent glaner que 4 points dans l’ultime set de la partie (25-13/25-16/25-4).

La journée de dimanche a été moins fertile en résultats marquants. Le seul qui sort du lot est la très courte défaite de Modal Charleroi à Jaraco As. Les équipières de Juliette Thévenin ont été par deux fois en tête au niveau des sets, 21-25/25-17/18-25, mais elles ne sont malheureusement pas pour elles arrivées à conclure dans les moments décisifs des deux dernières manches qui leur ont filé sous le nez par le plus mince des écarts : 25-23/16-14. Elles se consoleront en se disant qu’elles ont glané un point d’une part et qu’elles seront sans doute capables de faire la différence lors du match retour.

Datovoc Tongeren et Amigos Zoersel ont, respectivement, mis à profit la venue de Thuismakers Antwerp et de Michelbeke pour enlever les trois points et faire ainsi une bonne opération au niveau du classement et de l’objectif qui est le leur, c’est-à-dire terminer la première phase de la compétition à l’une des quatre premières places de ce classement.

Enfin, le choc entre VDK Gent et Asterix AVO a vu le succès, assez aisé somme toute, des championnes de Belgique qui ont remporté leurs trois sets sur la même marque mais qui, surtout,  n’ont concédé qu’une seule manche à leurs adversaires : 21-25/25-17/ 21-25, 21-25. De la sorte, elles rejoignent les Anversoises d’Amigos Zoersel à la première place du classement quand celui-ci tiendra compte du résultat Modal Charleroi – Amigos Zoersel disputé mercredi dernier…..

EUROMILLIONS VOLLEY CHAMPIONSHIP

TECTUM ACHEL – VBC WAREMME : 3-1 (28-26/25-22/24-26/25-18)                                              PAR-KY – GREENWARD MAASEIK: 2-3 (25-20/18-25/28-26/20-25/9-15)                    HAASRODE LEUVEN – KNACK ROESELARE : 1-3 (17-25/26-28/25-21/22-25)                       CARUUR GENT – AMIGOS ZOERSEL : 2-3 (21-25/21-25/32-30/25-23/11-15)                                   AXIS GUIBERTIN – LINDEMANS ALOST : 1-3 (21-25/29-27/17-25/17-25)

Ligue A Dames

SAMEDI

VC OUDEGEM – HERMES OOSTENDE : 1-3 (18-25/26-24/21-25/16-25)                               ASTERIX AVO – JARACO AS : 3-0 (25-20/25-19/25-20)                                                           MODAL CHARLEROI – AMIGOS ZOERSEL : 0-3 (23-25/17-25/18-25)                               MICHELBEKE – FARCIENNES : 3-1 (23-25/25-13/25-16/25-4)                                          THUISMAKERS ANTWERP – VDK GENT : 3-0 (25-22/31-29/25-18)                               DATOVOC TONGEREN – LENDELEDE : 3-0 (25-16/25-16/25-13)

DIMANCHE

DATOVOC – TUISMAKERS ANTWERP : 3-1 (25-22/25-13/20-25/25-15)                                FARCIENNES – VC OUDEGEM : 0-3 (18-25/17-25/18-25)                                                               JARACO AS – MODAL CHARLEROI : 3-2 (21-25/25-17/18-25/25-23/16-14)                                AMIGOS ZOERSEL – MICHELBEKE : 3 – 0 (25/14, 25/20, 25/22)                                               VDK GENT – ASTERIX AVO : 1-3  (21-25/25-17/ 21-25, 21-25)

Absolut Sport Absolut Volley Non classé

Le programme des rêves de nos Red Dragons

Le programme du deuxième tour de nos Red Dragons est connu. Et, à vrai dire, il est fait pour donner du rêve à nos représentants. Sam Deroo et ses équipiers joueront leur premier match ce vendredi 21 à 20h30 contre la Slovénie. On le sait, il est absurde de voir ces deux équipes se retrouver dans une même poule à ce stade de la compétition alors qu’elles ont déjà été opposées l’une à l’autre au stade précédent. Mais c’est ainsi et il ne servirait à rien de discourir longtemps sur cet égarement des personnes qui ont à s’occuper à la FIVB de l’agencement des grilles de compétition.

Les deux teams ont montré dans la phase 1 qu’elles étaient de force sensiblement égale et ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’elles comptaient à la fin de la phase 1 le même nombre de victoires et quasi le même nombre de points, et ce, avec un léger avantage pour nos compatriotes, 10 contre 9. Lors de leur dernière confrontation qui date de la semaine passée, les joueurs d’Anastasi ont, on s’en souvient, mené par deux sets à zéro avant de céder sous les coups de boutoir d’Urnaut et, surtout, de Sket qui, monté au jeu dans le courant du deuxième set seulement, marqua à lui seul 21 des 108 points de son équipe avec, à la clé, un pourcentage d’efficacité plus que remarquable puisqu’il n’attaqua qu’à 24 reprises ! Quand on sait au surplus que les nôtres ne s’inclinèrent que de toute justesse dans les quatrième et cinquième set (23-25 et 13-15), il est permis de penser que la victoire n’est pas impossible face à la Slovénie.

Ensuite, c’est-à-dire samedi à 17 h, les Belges affronteront les Australiens, ceux-là mêmes qu’ils rencontrèrent à Alost lors de leur dernière partie de préparation. Les Red Dragons l’avaient emporté haut la main à cette occasion en se montrant très solides tant au niveau du service que du bloc. Ils connaissent donc la recette pour rééditer cette victoire acquise de manière très convaincante ce jour-là.

Restera alors le gros morceau, la rencontre contre le Brésil. Celle-ci aura lieu dimanche à partir de 20h30. Ce sera le match où, si les nôtres ont gagné les deux matches qui viennent d’être évoqués bien entendu, ils auraient alors leur destin en main pour monter dans le train des six équipes qui disputeront la phase 3 de ces Championnats du Monde. Battre le Brésil, champion olympique en titre, est-il chose impossible ? Non, les joueurs des Pays-Bas en ont d’ailleurs fourni la preuve samedi dernier quand, après avoir perdu le premier set contre Rezende et ses équipiers, ils firent un carton plein en s’adjugeant les trois manches suivantes.

Alors, si pareil exploit a été réalisé par la bande à Gido Vermeulen, pourquoi ne pourrait-il l’être par celle d’Andréa Anastasi ? C’est là entrer dans le monde des rêves et des châteaux que l’on construit par la magie de l’imaginaire, c’est vrai. Mais c’est aussi la grande porte d’entrée du chemin qui mène vers les exploits les plus insensés. Ceux que l’on souhaite de tout coeur à nos représentants.

Pour suivre tous ces matches, Il vous suffira de vous brancher sur le canal de Sporza qui est la seule chaîne de télévision belge qui a à coeur de donner aux amateurs de sport un juste reflet de TOUTE l’actualité sportive dans laquelle sont impliqué(e)s des athlètes de notre pays. Dommage que la RTBF ne suive pas ce très bon exemple mais, avant de lui jeter la pierre, ne serait-il pas bon de se demander si notre Fédération fait bien, avec son maigrelet sens de la communication, ce qu’il faut pour que notre sport soit pris au sérieux par les responsables de nos différents médias ?

Absolut Sport Absolut Volley

VC Aubel – VC Lessines Flobecq comme match d’entrée de la saison 2018-2019

Si, comme vous pouviez le faire l’an dernier encore en ouvrant le portail AIF des rencontres et en cliquant sur le week-end qui vous intéressait, vous cherchez à trouver sur une page du nouveau portail de la FVWB l’ensemble des rencontres des divisions de Volley Belgium et de la FVWB d’un week-end ou de la mi-semaine, vous n’y parviendrez pas. En effet, sauf erreur de ma part, vous devrez cliquer, à partir du type de compétition qui vous intéresse, sur une des divisions proposées à votre choix pour avoir le calendrier des rencontres de cette division. Et vous devrez répéter cette opération pour chaque division si vous voulez vous faire une idée du calendrier du week-end qui vous a amené à consulter le portail de la FVWB. Autrement dit, vous n’aurez jamais une vue d’ensemble des rencontres du championnat des divisions de Volley Belgium et de la FVWB d’un week-end donné.

C’est assez dommage mais là n’est pas, selon celles et ceux qui ont à s’en servir régulièrement, la seule “faiblesse” de cet outil qui est pourtant essentiel pour assurer la communication tant entre les membres que vers le monde extérieur. La nouvelle direction de la FVWB avait pourtant laissé entendre que l’on allait voir ce qu’on allait voir avec le nouveau site quand, peu après avoir rompu, pour une question de l’ordre de 6.000 €/an, tout lien avec Mr. Deherder qui avait créé et géré au bénéfice de l’AIF le site ainsi que le portail auquel il ne manquait que de nouveaux espaces pour être en mesure d’accueillir tous les résultats de jeunes de toutes les provinces, elle avait alors tenté de calmer les inquiétudes de celles et de ceux qui n’avaient pas compris pourquoi un accord n’avait pu être trouvé avec le créateur et gestionnaire de ces deux supports informatiques. Aujourd’hui, alors que le premier match de Coupe de Belgique aura lieu ce samedi à Aubel où l’équipe locale recevra la formation de VC Lessines Flobecq à 20 heures (résultat de la rencontre : 25-10/25-19/25-10), nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui se posent des questions, ou se plaignent, au sujet des difficultés d’usage de ce site qui comprend en son sein le portail des rencontres avec les renseignements utiles concernant tout ce qui a trait à la compétition (désignation des arbitres, localisation des salles,etc).

Faut-il désespérer, voire pester, comme le font d’aucuns ? Non certes pas évidemment tant il est vrai qu’il y a beaucoup plus important que ce genre d’anicroches et de contrariétés d’une part et que, comme l’a si bien écrit Amélie Nothomb dans un de ses romans, “C’est un joli talent que de profiter des futilités de la vie” d’autre part. Comme, au surplus, beaucoup de choses sont perfectibles en informatique, il faut rester optimiste et continuer à espérer que chacun(e) finira bien par trouver bonne manière de se servir de ce nouveau dispositif qui, à l’évidence, ne parviendra cependant pas, aux yeux de beaucoup, à faire la démonstration qu’il se justifiait de mettre à mal comme cela a été fait tout le travail réalisé à titre bénévole par Mr. Deherder pendant ces dix dernières années.

Cela étant, je vous signale ici que notre équipe des Red Dragons est actuellement aux Pays-Bas pour y disputer deux rencontres de préparation contre la sélection hollandaise. Celle-ci a été versée dans la poule B des Championnats du Monde. Elle y affrontera le Canada, l’Egypte, le Brésil, le Canada et la France. Les Hollandais n’avaient plus participé aux Championnats du Monde depuis 2002. On ne peut dire qu’ils ont été gâtés pour leur retour parmi l’élite mondiale.

Absolut Sport Absolut Volley

Les Dames de la Ligue A vont entamer la deuxième phase de leur compétition

Le week-end dernier a vu la dernière journée de la première phase de la Ligue A dames, phase au cours de laquelle les douze équipes inscrites au début de la compétition devaient jouer les unes contre les autres, en match aller et retour. On le sait, l’équipe des Barbãr Girls a déclaré forfait général à la mi-saison et c’est ainsi que tous les matches joués par cette équipe jusqu’alors ont été réduits à zéro tandis que les onze suivants qu’elle devait disputer ont connu le même sort, c’est-à-dire qu’ils ont été transformés en une victoire acquise par trois sets à zéro pour chacune des onze autres équipes.

Cette lamentable « sortie de route », semblable à celle qu’avait connue la Liga A Messieurs avec le forfait général annoncé avant le début de la compétition par l’équipe d’Anvers, n’aura pas manqué d’avoir des effets négatifs sur la compétition générale de la Ligue A Dames. En effet, outre que le calendrier ne présenta donc plus, à partir de la mi-saison, que cinq rencontres au lieu de six à l’affiche de chaque week-end, cette défection du club bruxellois eut pour autre effet que les équipes qui se trouvent aujourd’hui en bas de classement n’ont, de fait, plus eu aucune crainte à avoir quant à leur sort futur parmi ce qui est considéré comme l’élite de la compétition. En effet, la formation des Barbãr Girls étant d’office descendante, plus aucune équipe ne fit l’effort de se renforcer à la mi-saison et certaines s’autorisèrent même à dégrossir leurs effectifs pour alléger du même coup leur budget. En rendant par la même occasion, sur le plan de la qualité du jeu, le championnat moins attrayant qu’il aurait pu l’être.

La première phase de la compétition aura-t-elle manqué de sujets d’intérêt pour autant ? Pas du tout. Bien heureusement d’ailleurs.

En effet, la lutte aura été très vive jusqu’à la dernière journée de cette première tranche du championnat pour savoir qui, de VC Oudegem et de Richa Michelbeke, allait terminer deuxième derrière Asterix AVO Beveren, qui aura fait figure d’équipe quasi intouchable tout au long des 22 premiers matches de la saison, et qui, de VDK Gent et Datovoc Tongeren, allait s’emparer finalement de la quatrième place qualificative pour faire partie du TOP 4 dans le cadre des Playoffs 1 qui débuteront déjà ce prochain week-end. Finalement, c’est l’équipe de VC Oudegem qui a enlevé de haute lutte la seconde place tandis que c’est VDK Gent qui vint souffler à Datovoc Tongeren, pour 5 centièmes de point au niveau du set-average, l’accès au TOP 4.

Comment se déroulera la compétition de la Ligue A Dames à partir de samedi ? Bien malin pourrait le dire celui ou celle qui, ne sachant qu’existe le site flamand volleyscore.be sur lequel il est aujourd’hui possible de trouver au complet toutes les rencontres de toutes les compétitions nationales et de celles de la VVB, chercherait la moindre information à ce propos.

Ce que l’on peut apprendre en consultant le programme des rencontres du prochain week-end visible sur le site de la FRBVB (et plus sur le portail AIF) est que, dimanche, auront lieu Asterix Avo Beveren – VDK Gent et Richa Michelbeke – VC Oudegem dans le cadre des Playoffs 1 du Top 4, et que, pour le reste, il y aura trois matches. L’un opposant samedi le 6ème classé TI.Antwerpen) au 11ème classé (VT Lendelede), le deuxième mettant face à face dimanche le 10ème (Charleroi Volley) au 7ème classé (Hermes Ostende) et le troisième qui, dimanche également, verra s’affronter Jaraco As (9ème) et Amigos Zoersel (8ème). Il est à penser que les vainqueurs de ces trois confrontations, qui se joueront en match aller et retour, seront alors versés, avec Datovoc Tongeren, dans une poule qui aura pour objectif principal de permettre à son vainqueur d’avoir un ticket européen ou de rencontrer la quatrième classée du TOP 4 avec pour enjeu un ticket européen.

Tel est pour l’heure le point de la situation de ce qui est appelé à se passer au niveau de la Ligue A Dames, une Ligue dont il est permis de dire, le coeur serré, qu’il serait très grand temps qu’elle se prenne mieux en mains tant il apparaît de plus en plus que le volley-ball féminin est, à bien des égards, fort mal loti dans l’espace de notre volley-ball national.

Ô rage, Ô désespoir, Ô vieillesse ennemie, N’ai-je donc tant vécu que pour cette infâmie?

 

1.  Asterix Avo Beveren 22 21 1 0 65 12 61 5 5,42
2.  VC Oudegem 22 16 6 0 57 32 48 18 1,78
3.  Richa Michelbeke 22 16 6 0 51 27 47 19 1,89
4.  VDK Gent 22 14 8 0 51 34 42 24 1,50
5.  Datovoc Tongeren 22 14 8 0 48 33 42 24 1,45
6.  Thuism. Interfr Antw. 22 12 10 0 44 34 36 30 1,29
7.  Hermes V Oostende 22 12 10 0 48 42 36 30 1,14
8.  Amigos St A. Zoersel 22 8 14 0 37 43 28 38 0,86
9.  Jaraco As 22 9 13 0 37 48 27 39 0,77
10.  Charleroi Volley 22 7 15 0 32 54 20 46 0,59
11.  VT Lendelede 22 3 19 0 14 59 9 57 0,24
Absolut Culture Absolut Sport Absolut Volley