Le VBC Waremme passe de très peu à côté de la montre en or

Les joueurs du VBC Waremme ont joué avec leur bonheur et, n’ayant pu saisir l’une des nombreuses occasions qu’ils ont eues de pouvoir l’emporter, ont laissé la victoire à une équipe de Lindemans Alost qui était pourtant à leur portée.

Les Liégeois ont été battus en cinq sets après avoir mené deux sets à un (22-25/25-20/26-24) et 23-20 dans la quatrième manche que, suite à deux services ratés et à une construction d’attaque attendue de l’adversaire, ils finirent par perdre 24-26.

Dans le tie-break, ce fut plus manifeste encore. En effet, après avoir fait jeu égal avec les Flandriens durent tout le set, les Liégeois faisaient passer le marquoir de 9-10 à 11-10 et se détachaient de 11-11 à 13-11. A14-12, ils ne pouvaient rien sur une attaque de Van de Voorde et laissaient tomber un service dans leur camp. Ils eurent encore bien quatre autres balles de match à leur actif mais il était dit qu’ils ne voulaient pas de la victoire. C’est Oprins qui, sur un kill block, mit, sur le score de 19-21, fin à une partie dont on retiendra qu’elle ne fut pas bien arbitrée et qu’elle vit des Liégeois faire, sauf dans les points décisifs, jeu égal avec des Flandriens qui ne valurent que par leurs deux centraux et, de temps à autre, par Lecat et Oprins.

Du côté de la formation liégeoise coachée ce mercredi par Frédéric Servotte, on épinglera la belle prestation d’ensemble d’un groupe qui doit encore apprendre à savoir finir un match quand et comme il le faut. Cela devrait venir et, quand elle sera en mesure d’éviter ces fautes qui dénotent d’un certain manque de force psychologique, la formation liégeoise pourra alors briguer une autre place que celle qu’elle occupe aujourd’hui dans le classement.

Les autres résultats de ce mercredi :

Greenyard Maaseik – Caruur Gand : 3-1 (24-26/ 25-15/25-21/25-23)

Haasrode Louvain – Decospan Menin : 3-1 (19-25/25-22/31-29/25-20)

Tectum Achel – Knack Roulers : 1-3 (10-25/25-22/12-25/22-25)

Absolut Friends Absolut Sport Absolut Volley

Le Volley belge en quête de son plan de relance

C’est demain jeudi 30 avril qu’aura lieu un Conseil d’Administration de la FVWB. Pour l’heure, l’ordre du jour est à ce point chargé, 17 points ont été annoncés, qu’il sera sans doute allégé quelque peu pour que cette visioconférence puisse permettre des échanges sérieux d’une part et déboucher sur des solutions bien débattues d’autre part.

Un de ces points concernera le “déconfinement et la reprise de l’activité sportive”. Il s’agit là d’un point plus qu’important dans la mesure où il devrait aborder ce que la FVWB a, comme l’a demandé la Ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles lundi dernier à toutes les fédérations sportives à l’occasion d’une visioconférence, concocté comme plan d’organisation aux fins de démontrer aux Autorités du centre de crise national que feu vert peut lui être accordé pour la reprise de ses activités et de ses compétitions.

La FVWB est-elle déjà prête à cet égard et sera-t-elle en mesure de donner aux Administrateurs de quoi alimenter leurs réflexions et la décision qu’ils/elles auront à prendre ce jeudi à ce propos ? Rien n’est mois sûr quand on peut lire par ailleurs que la préoccupation majeure de ceux qui s’occupent de l’organisation des compétitions est non pas d’arrêter les mesures de sécurité sanitaire qui devraient encadrer celles-ci pour que les rencontres puissent éventuellement avoir bien lieu mais seulement de faire des beaux tableaux de couleur avec les étapes fixées par eux pour avoir un bel annorama 2020-2021.

Pareil manque d’esprit d’anticipation n’est pas surprenant dans le chef de ces mécanos des calendriers et c’est pourquoi il est à espérer qu’il se trouvera des Administrateurs/trices pour avancer des propositions ou faire des suggestions qui s’inscriront davantage dans le disque dur de ce qui est à faire ou à ne pas faire pour accoucher de propositions autrement crédibles aux fins de permettre à la Fédération d’aller à la rencontre du Centre de Crise National avec d’autres atouts que de simples bouts de chandelle. Beaucoup de questions sont à aborder et, pour n’en citer que quelques-unes, on peut se demander comment nos clubs feront pour y répondre: feront-ils tester leurs joueurs/joueuses, les entraîneurs et tout qui sera dans leur entourage; ont-ils le personnel qui sera appelé à désinfecter et nettoyer les vestiaires ainsi que tout le matériel nécessaire pour la pratique du volley, ballons y compris; que faire quand un joueur/une joueuse aura été révélé(e) contaminé(e) du coronavirus; faut-il prévoir ou non le port des masques pendant les entraînements, les matches, etc.

A cet égard, il est heureux de constater que plusieurs entités sportives se sont attelées à ce devoir de recenser tout ce qu’il y aurait lieu de faire pour se prémunir au maximum contre la propagation du coronavirus. Ainsi, si, dans le milieu du volley-ball, il est permis de saluer et de citer en exemple le travail réalisé par les dirigeants de l’EuroMillions Volley League pour informer leurs clubs des obligations qui, dans le cadre de la convention paritaire dont ils dépendent ( https://emploi.belgique.be/fr/actualites/guide-generique-pour-lutter-contre-la-propagation-du-covid-19-au-travail ), seront les leurs en cas de reprise de l’activité des sports collectifs, je voudrais également mettre en exergue les fiches qu’ont réalisées en la matière les fédérations flamande et francophone de tennis, des fiches que vous pourrez trouver en cliquant sur les liens qui suivent : https://www.tennisvlaanderen.be/playsafeandgo-clubs. ; http://www.aftnet.be/Aftnet/media/Media/Documents/Protocole-AFT-Jouez-la-securite-et-restezchezvous.pdf

Cela étant, tous les clubs de la FVWB auront-ils la volonté de mettre en oeuvre toutes les mesures qui seront rendues obligatoires au niveau du pays une fois qu’elles auront été considérées comme indispensables par ledit Centre de Crise national ? La volonté, oui certainement. Pour ce qui concerne leur capacité à le faire, la réponse pourrait être moins assurée tant il est permis de constater que cette tâche qui devra se faire sans relâche nécessitera tout à la fois du matériel, du personnel et, plus que tout, une attention de tous les instants. Et une responsabilité énorme en cas de contamination qui pourrait leur être imputée.

Quant à la question de savoir s’il est indispensable de débuter les championnats comme cela s’est fait chaque année depuis la constitution de la fédération belge, c’est-à-dire au mois de septembre, elle demeure pour l’heure ignorée des responsables des compétitions Volley Belgium et FVWB. D’aucuns ont pourtant déjà évoqué cette problématique et c’est ainsi qu’il est permis de lire dans le PV d’un récent Conseil d’Administration de la FVWB que l’Administrateur de l’entité de Namur avait “souligné la nécessité de prévoir la planification de la prochaine saison et de réfléchir à des alternatives au cas où les compétitions ne pourraient débuter aux dates prévues”. D’autres ont été plus loin encore. Ainsi, le Président du comité provincial de Luxembourg vient d’informer les Administrateurs de la FVWB ainsi que ses collègues présidents des différentes entités de la FVWB que le Comité provincial du Luxembourg avait décidé de “débuter ses championnats en janvier 2021 et qu’il a déjà planifié les calendriers en ce sens et, si besoin est, de supprimer la coupe provinciale » .

Dans sa communication, Michel Forget, le Président du CP du Luxembourg, fait référence à plusieurs reprises à la responsabilité, morale et d’ordre sanitaire, qui, à son estime, est celle d’un comité provincial et ajoute ce qui suit “Nous ne sommes pas à la tête de nos provinces pour faire plaisir à certains inconscients mais pour conduire nos provinces en « bons pères de famille ». Nous avons dans nos responsabilités le pouvoir de prendre diverses décisions et parfois des décisions pas agréables du tout. Mais « présider », c’est aussi cela.”.

Si la forme est très tranchante sans nul doute, le fonds du propos est là, aussi incontournable que fondé. Oui, il y a grande responsabilité à apprécier ce qu’il y a lieu de décider en matière de relance des activités et, plus encore, des championnats. Tant il y a beaucoup de pierres à poser pour édifier cette barrière qui protégera du coronavirus, cette infection de l’homme, toutes celles et tous ceux qui, par défaut d’esprit de sauvegarde en amont, pourraient en être contaminé(e)s du fait de leur attachement au volley-ball.

J’aime et partage ces éclairs de lucidité tant ils sont là pour démontrer qu’il y a possibilité d’échapper à ce qu’est l’absurdité quand il y a divorce entre passion et action. Tant ils permettent de réaliser que « demain, c’est aujourd’hui » et de comprendre au mieux ce que Jean-Paul Sartre voulait dire dans l’Être et le Néant quand il a écrit que “L’homme est l’être par qui le néant vient au monde”.

Jean-Pierre Brouhon

Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

Fin des compétitions de Volley Belgium, Volley Vlaanderen et de la FVWB !!


C’est ce dimanche soir que Daniel Van Daele, Président de la FVWB, a envoyé un courriel aux personnes concernées par la conduite de celle-ci pour leur annoncer la fin de la compétition Tant au niveau national qu’à celui de ladite FVWB.

Je vous en livre ci-après les principaux extraits.

 » Après de nombreux échanges et discussions, et suite à la communication faite par la Ministre de la Santé concernant la durée de la pandémie ( 8 à 9 semaines), il s’avère nécessaire d’arrêter le championnat.

Notre responsabilité est collective et chacun doit participer à la protection des affiliés et de la population.

Un communiqué de presse est en cours d’élaboration au sein de VB.

Nous arrêtons donc le championnat à ce jour.

Les modalités de classement, de montées-descentes, de transfert et autres feront l’objet d’une décision ultérieure (…)

Dans les circonstances exceptionnelles que nous connaissons, le sens des responsabilités impose de prendre des mesures rigoureuses (…)

Daniel Van Daele, Président FVWB « 

Cette décision rejoint ainsi celle qu’avait prise hier l’EuroMillions Volley League de mettre fin au championnat qui concerne les huit clubs de la Ligue.

Elle est à saluer de la même manière tant elle va dans le bon sens de l’entendement général et de la nécessité qu’il y a d’opérer de manière aussi forte que collective pour faire barrage à l’expansion du coronavirus.

Aussi, étant donné ces différentes décisions prises par les dirigeants de Volley Belgium, de l’EuroMillions Volley League, de Volley Vlaanderen (qui a également mis fin à toutes ses compétitions) et, last but not least, de la FVWB, il n’y aura donc plus d’ici le mois d’août prochain de matches officiels de volley-ball entrant en ligne de compte pour l’un ou l’autre des championnats organisés par ces différentes composantes de la Fédération belge.

Certes, les entités qui organisent les compétitions au niveau des provinces et de la RBC n’ont pas encore eu le temps de prendre attitude mais il est permis de penser qu’elles s’inscriront, elles aussi, dans cette dynamique de sage résolution qui est aussi salvatrice pour toutes et tous qu’elle est mue par un louable souci de grande solidarité.

Absolut Sport Absolut Volley

Waouw, l’EuroMillions Volley League met fin à la compétition à son niveau !

Dans le courant de l’après-midi de ce samedi 14 mars 2020, l’EuroMillions Volley League a publié un communiqué qu’il est permis de qualifier de tonitruant.

En effet, comme vous pourrez le lire au travers de la traduction que j’en ai fait au mieux, ce communiqué annonce la fin du championnat 2019-2020 pour les huit équipes qui sont concernées par cette compétition qui allait entrer dans sa troisième phase, celle qui allait qualifier les deux équipes qui auraient ensuite disputé le Final 2 avec le titre national pour enjeu.

Oui, la fin de la compétition 2019-2020 de l’EuroMillions Volley League. Tout simplement !!!

—————————————————————-

First things first

Le volley-Ball est peut-être notre passion, nous avons écouté les mots des experts :  » Si vous ne le faites pas pour vous-même, faites-le pour les autres et ne prenez pas de risques. ».


La Ligue belge de volley-Ball, avec les clubs qui participent au championnat pour le titre de champion national, souhaite répondre de manière appropriée à la situation exceptionnelle qu’elle celle de la pandémie du coronavirus.


Les valeurs morales humaines doivent prévaloir sur les intérêts économiques ou sportifs.Dans certains clubs, il n’y aura plus de formation jusqu’au 19 avril. Dans d’autres, les joueurs étrangers devraient ou veulent être de retour en famille dès que possible. Reprendre le championnat fin avril sans distorsion de compétition est donc pratiquement impossible. Les clubs de Ligue ont opté pour la certitude sur l’incertitude, pour le civisme sur les intérêts individuels.

C ‘est pourquoi la compétition de Ligue ne sera pas recommencée après le 03 avril. Symboliquement, aucun titre de champion ne sera attribué pour cette saison et aucun classement ne sera établi.

Ceci est rendu possible du fait que la formule de la compétition veut que c’est celui qui, après différentes étapes, remportera la rencontre finale qui obtient le titre. Toutefois, pour ne pas faire l’impasse sur la saison 2019-2020, la Ligue verra, en bonne concertation avec la Fédération et en fonction de ce que la CEV décidera, comment les billets européens seront distribués.

Dans le sport, ces questions de classement sont d’une grande importance. Pour nous, en tant que porte-drapeau du volley-ball belge, elles sont d’un intérêt secondaire aujourd’hui.

C ‘est avec franche douleur au cœur que cette décision est prise et, à cet égard, nous pensons spécialement aux joueurs, qui n’ont déjà pas normalement un salaire élevé et qui se trouvent ainsi réduits temporairement au chômage. Et pour qui chaque club veillera à faire le nécessaire pour qu’il en aille bien ainsi.


Les clubs de l’EuroMillions Volley League reviendront bientôt pour faire revivre la compétition et ramener l’enthousiasme dans les salles après cette crise.

Pour cela, ils auront grand besoin de la solidarité des fans et des sponsors pour recommencer.

_________________________________

Si le communiqué est signé des noms des huit clubs, il ne l’est pas du nom des dirigeants mêmes de l’EuroMillions Volley League et, encore moins, de celui du Président de Volley Belgium.

Celui-ci a-t-il été tenu au courant de cette décision qui, il faut bien le dire, ne manque pas de surprendre par son caractère particulièrement expéditif? C’est à espérer car, si tel n’a pas été le cas, il est à penser que les responsables de Volley Belgium ne goûteront qu’à demi cette prise de position qui les placerait dans une véritable situation de fait accompli.

Autrement dit, cette décision, toute compréhensible et estimable qu’elle puisse être, ne manquerait pas d’avoir, du fait de sa nature unilatérale, des conséquences non négligeables lors des prochains championnats. Affaire à suivre pour plus d’une raison donc…

Absolut Sport Absolut Volley

Saturday Night Fever …

Le tableau des rencontres comptant pour les championnats de la Ligue A Dames et de l’EuroMillions Volley League présente de fait la même configuration que celui de la semaine dernière. En effet, tant chez les dames que chez les hommes, les rencontres importantes concerneront les mêmes équipes que celles qui avaient été citées il y a huit jours dans cette même rubrique.

Ceci signifie que chez les dames, ce seront les matches Modal Charleroi – VDK Gand et VC Oudegem – Ladies Limbourg qui retiendront tout spécialement l’attention de tout qui s’intéresse de près à la compétition féminine tandis que ce sont les rencontres Greenyard Maaseik – Decospan Menin et Haasrode Louvain – Tectum Achel qui seront suivies avec la plus grande attention par les amateurs de la joute masculine.

Pour ce qui concerne le championnat féminin, qui verra donc se disputer ce week-end les matches de la dernière journée de la première phase de son calendrier, les quatre équipes qualifiées pour jouer le Final 4 lors de la deuxième phase sont connues : Ladies Limburg, Asterix Beveren, VDK Gand et Hermes Ostende.

Le classement est tel pour le moment mais il pourrait encore varier entre les deux premières équipes citées si, d’aventure, les Limbourgeoises venaient à être battues en moins de cinq sets par les joueuses du VC Oudegem à qui elles rendent visite ce samedi. Dans ce cas, et pour autant bien évidemment que les joueuses de Kris Vansnick ne perdent pas de plumes lors du match qu’elles livreront contre , cela voudrait dire qu’Asterix Beveren terminerait la première phase de la compétition en tête du classement et que les championnes de Belgique entameraient le Final 4 avec six points à leur compteur tandis que les Limbourgeoises n’en auraient que quatre (pour deux à VDK Gand et aucun pour Hermes Ostende).

Ce n’est pas tout. Le succès de VC Oudegem signifierait aussi que les joueuses de Fien Callens termineraient la première phase à la cinquième place et que, même victorieux de VDK Gand ce samedi, Modal Charleroi ne pourrait que terminer dans leur sillage, à la sixième place donc.

Par contre, en supposant que VC Oudegem n’enlève aucun point ce samedi et que les joueuses de Dimitri Piraux battent les Gantoises (même en cinq sets), le classement serait assez bien modifié puisque Asterix Beveren devancerait Ladies Limburg d’une part tandis que Modal Charleroi se trouverait dans la même situation par rapport à VC Oudegem d’autre part.

Comme on peut s’en rendre compte, les deux matches Modal Charleroi – VDK Gand et VC Oudegem – Limburg Ladies ont toutes les allures de films de grand suspense ou d’une musique endiablée….

Chez les Messieurs, l’enjeu des deux rencontres au menu de ce samedi relève de la plus haute importance pour chacune des quatre équipes concernées. En effet, les deux vainqueurs seront qualifiés pour le Final 4 qui sera lui-même qualificatif pour le Final 2 tandis que les deux perdants se trouveront versés dans le tournoi qui, lors de la deuxième phase de la compétition de L’EuroMillions Volley League, aura pour seul enjeu l’obtention d’un ticket européen.

Dans le cas de Greenyard Maaseik – Decospan Menin, on a peine à imaginer que les Champions de Belgique fassent moins bien que ce qu’ils ont fait la semaine passée en prenant assez largement le meilleur sur les Flandriens mais, pour arriver à leurs fins, ils ne devront évidemment pas se laisser envahir par le doute et par la furia des hommes de Frank Depestele qui, quant à eux, n’ont strictement rien à perdre dans ce match plus que capital pour les Limbourgeois…

Quant à la confrontation entre Haasrode Louvain et Tectum Achel, elle devrait donne lieu à une solide bataille tant ces deux équipes ont, la semaine passée à Louvain, montré qu’elles étaient de force assez égale.

Absolut Sport Absolut Volley Non classé

Lindemans Alost se déplace en terre limbourgeoise

Etant donné que le match Knack Roulers-VBC Waremme a déjà été joué, et gagné 3-0 par les Flandriens (25-14/25-19/25-18), il n’y aura que trous matches au programme de l’EuroMillions Volley League.

Les leaders, les Alostois, se déplaceront au Limbourg pour aller y affronter Achel qui est toujours plus redoutable sur son terrain qu’à l’extérieur de ses bases mais qui créerait une grosse surprise s’il parvenait à prendre la mesure des hommes de Johan Devoghel.

Pour leur part, les Champions de Belgique se rendront à Louvain où les Limbourgeois affronteront une équipe qui cherchera à se réhabiliter après l’échec qu’elle a subi dimanche passé des oeuvres des Wawas. Les joueurs de Maaseik sont ainsi avertis et auront sans doute à coeur de considérer ce match comme s’il était déjà celui qu’ils livreront dans le courant de la semaine prochaine contre Ankara dans le cadre de la CEV Champions League.

Enfin, la rencontre Caruur Gand – Decospan Menin sera intéressante à suivre dans la mesure où ces deux équipes occupent actuellement au classement les deux échelons qui précèdent celui qu’occupe le VBC Waremme et qu’elles chercheront donc à s’accrocher ou à s’approcher un peu plus encore de cette sixième place … qui leur permettrait de viser encore la cinquième d’ici la fin de la première phase de la présente compétition.

Je vous reviens tout bientôt pour vous parler du calendrier des dames qui est fait de quelques matches qui s’annoncent attrayants à souhait.

Absolut Volley

Belles occasions de se distinguer pour Modal Charleroi et VBC Waremme

Au niveau de l’EuroMillions Volley League, c’est la rencontre entre le VBC Waremme et Hassrode Louvain qui est la plus attrayante du week-end. Certes, elle n’aura aucune incidence sur le classement, ou elle sera infime si elle devait en avoir une, mais elle ne devrait néanmoins pas manquer d’attrait. Pour quelle(s) raison(s)?

Tout d’abord parce qu’il sera intéressant de voir si l’équipe liégeoise est en véritable progrès par rapport à ses dernières prestations livrées dans le Pôle Ballon. On le sait, les Wawas sont toujours à la recherche de leur premier succès dans la présente compétition et très nombreux sont celles et ceux qui espèrent que celui-ci va tomber tout prochainement dans leur escarcelle. Comme les Brabançons semblent être ces derniers temps quelque peu dans le creux de la vague par rapport à leur brillant état de forme de début de saison, les hommes de Sacha Koulberg et de Frédéric Servotte ont, de toute évidence, une bien belle carte à abattre ce dimanche à partir de 14 heures.

Du côté des dames, c’est le match de ce samedi entre Modal Charleroi et Asterix AVO Beveren qui retiendra le plus l’attention. Les joueuses de Dimitri Piraux n’ont plus de grandes chances de terminer la première phase du championnat dans le quatuor de tête qui disputera par après le Final 4 décisif pour connaître les protagonistes du Final 2. Il n’empêche. Comme elles l’ont très bien fait mercredi dernier en battant sèchement VC Oudegem en trois sets (25/17, 25/20, 25/20), elles auront à coeur de montrer qu’elles caressent encore cet espoir et le mieux qu’elles puissent faire dans ce sens serait de se payer le scalp des championnes de Belgique en titre. Comme celles-ci ne peuvent se permettre de relâcher la pression sur leurs grandes concurrentes pour le titre que sont Ladies Limburg (qui jouera contre Interfreight Anvers), VDK Gand et Hermes Ostende (qui a été battue mercredi dernier sur son terrain en 5 sets par BWC Lendelede !), le public qui se rendra ce samedi soir à la salle Ballens est assuré de voir une rencontre où il y aura bel engagement de part et d’autre du filet.

Pour sa part, l’équipe de Tchalou Volley (qui a été battue mercredi 25-16/25-21/25-11 par Michelbeke) se rendra ce samedi soir à Gand où elle aura à affronter une formation du VDK dont on disait à pareille époque l’an dernier qu’elle était en passe d’arrêter de jouer au plus haut niveau de la compétition nationale mais qui occupe pour l’heure la troisième place du classement et qui entend bien la conserver, sinon à l’améliorer encore. Comme on s’en doute, les joueuses de Ugo Blairon n’auront pas la tâche facile ce soir.

Enfin, on épinglera également les deux rencontres de dimanche, Saturnus Michelbeke – Hermes Ostende d’une part et BWC Lendelede – VC Oudegem d’autre part, dans la mesure même où, je ne sais trop pourquoi, il est permis de s’attendre à l’un ou l’autre résultat qui ne respecterait pas la logique des classements du moment présent.

Bon week-end à toutes et à tous.

Absolut Sport Absolut Volley

Roulers l’emporte en 3 sets face à Maaseik et Charleroi fait de même contre Tchalou

Le choc Roulers – Maaseik, le cinquième classico de la saison, n’a donné lieu à aucun suspense et a ainsi vu une nouvelle victoire, la quatrième, des Flandriens sur les Limbourgeois. De fait, le succès des hommes de Steven Vanmedegael a été assez net tant dans la forme que dans les chiffres: 25-19/25-19/25-21.

Les joueurs de Roulers furent supérieurs à leurs adversaires dans quasi tous les compartiments de jeu et, pour n’en donner que deux exemples, il suffira de dire que les visités ont réalisé 12 blocs payants contre un seul aux visiteurs et que, au niveau de l’attaque, tous les pointeurs flandriens ont atteint ou dépassé un pourcentage de 50% alors qu’il n’y a que Maan qui ait fait aussi bien du côté limbourgeois.

Ces succès à répétition de Roulers sur Maaseik signifient-ils que les champions de Belgique sont nettement moins bons que les tenants de la Coupe? Bien imprudent serait celui qui se livrerait à une telle conclusion. En effet, du fait que Kindt est toujours en revalidation et que Wojcik n’a plus la confiance de son coach, Maaseik a joué ce samedi sans un opposite patenté et, par conséquent, Kvalen n’a pu être utilisé à son poste d’ailier-réceptionneur. Chacun sait qu’une hirondelle ne fait pas le printemps mais il est un fait que Maaseik se portera beaucoup mieux quand il pourra à nouveau compter sur les services de Kindt et c’est pourquoi il faudra attendre les matches de la deuxième phase du championnat pour savoir si l’on retrouvera bien ou non les champions de Belgique, actuellement troisièmes au classement, dans le Final 2 décisif pour l’attribution du titre 2020.

Chez les dames, toutes les équipes qui étaient sur les terrains de la Ligue A et qui étaient mieux classées que leurs adversaires du jour ont renforcé leur positionnement. Cela signifie que quatre des cinq premières classées, Asterix Beveren, Ladies Limbourg, Hermes Ostende et VDK Gand, l’ont emporté en ajoutant trois points à leur compteur tandis que les joueuses de Modal Charleroi, actuellement sixièmes au classement, n’ont laissé aucune chance à celles de Tchalou Volley à qui elles rendaient visite.

De fait, alors que l’on pouvait s’attendre à ce que les joueuses d’Ugo Blairon allaient mener vie dure à celles de Dimitri Piraux, le score de ce derby hennuyer, qui est exactement le même que celui du match entre Roulers et Maaseik (19-25/19-25/21-25), est fait pour indiquer que c’est finalement sans éprouver trop de difficultés que les Carolos ont enlevé les trois points. Pour les joueuses de Tchalou, qui ont été habituées dans le passé à connaître beaucoup plus de succès que de défaites, ce nouvel échec signifie que la nouvelle année ne commence pas mieux que ne s’était achevée l’année écoulée. En effet, elles avaient été battues alors sur leur terrain par les joueuses de Interfreight Anvers qui occupaient avec elles la dernière place du classement avant ce match-là. Elles auraient cependant grand tort de se décourager car, on ne doit pas manquer de leur rappeler dans leur entourage, la saison ne commence en réalité qu’à partir de la deuxième phase du championnat, c’est-à-dire quand les rencontres auront, plus que ce n’est le cas dans l’actuelle première phase, une incidence directe sur tout ce qui touche les verdicts décisifs pour le titre ou pour la descente. Courage à elles donc.

Absolut Sport Absolut Volley

Gros derby hennuyer ce samedi en Ligue A dames

Alors que les dames de la Ligue disputeront ce samedi soir leur premier des matches retour de la première phase de la compétition, les hommes de l’EuroMillions Volley League verront se jouer certaines rencontres assez importantes au niveau du classement de cette compétition.

Ainsi, alors que la formation de Lindemans Alost a battu ce vendredi soir celle de Gand et a renforcé sa position de leader du championnat, ceux que l’on continue à appeler les deux Grands, Knack Roulers et Noliko Masseik, s’affronteront ce samedi soir à Roulers.

L’enjeu de ce qui fait toujours figure de classico n’est pas encore déterminant pour l’orientation définitive de la compétition. Il est cependant certain que les deux équipes auront à coeur d’enlever cette confrontation qui seront aux prises pour la cinquième fois cette saison. Toutes deux ont mis à profit ce congé de fin/début d’année pour panser leurs blessés et recharger leurs accus avant les trois prochains matches importants qu’elles vont livrer dans une dizaine de jours dans le cadre de la CEV Champions League. On sera ainsi curieux de voir comment elles se comporteront ce samedi, à supposer bien entendu qu’elles alignent tous leurs meilleurs éléments sur le terrain.

Chez les dames, on pointera surtout le derby hennuyer entre Tchalou Volley et Modal Charleroi.

Les soeurs Moulin et leurs coéquipières n’ont pas encore remporté le moindre succès dans le cadre de la présente compétition et occupent la dernière place du classement. Elles gardent néanmoins, et très heureusement au demeurant, le moral. Via différents canaux d’information, elles ont ainsi laissé entendre qu’elles attendaient de pied ferme les joueuses de Dimitri Piraux et qu’elles espéraient bien étrenner ce samedi leur première victoire en Ligue A. Comme les visiteuses veulent pour leur part rester dans la course pour arriver à obtenir la quatrième place à la fin de la première phase de ce championnat, le choc entre les deux équipes qui représentent l’image du volley-ball francophone au plus haut niveau de la compétition nationale s’annonce, comme il est permis de le constater, disputé à souhait.

Bon match aux deux équipes.

EuroVolley League

samedi 18 janvier

Caruur Gand – Lindemans Alost : 1-3

20h30 Tectum Achel – VBC Waremme

20h30 Knack Roulers – Greenyard Maaseik

20h30 Haasrode Louvain – Decospan Menin

Ligue A Dames

samedi 18 janvier

19h30 Tchalou Volley – Modal Charleroi

20h30 VC Oudegem – Asterix Beveren

20h30 Hermes Ostende – Interfreight Anvers

20h30 VDK Gand – BWV Lendelede

20h30 Ladies Limbourg – Saturnus Michelbeek

Absolut Sport Absolut Volley

Le VBC Waremme enlève un set face à Greenyard Maaseik

A Waremme, c’est devant un public plus que réduit que Greenyard Maaseik a enlevé un peu à la bourre un succès en quatre sets. Pour la circonstance, Joël Banks avait mis au repos les joueurs dont il aura le plus besoin mercredi prochain quand les Limbourgeois affronteront à Maaseik les stars du Zenit Kazan dans le cadre de la Champions League.

C’est ainsi que Maan et Arganits ne montèrent jamais au jeu et que Zimmerman ne remplaça Foguera que dans le courant du troisième set quand la marque était de 16 partout et les deux équipes également à égalité au niveau des sets. Jusqu’alors, les Liégeois avaient tenu la dragée haute à leurs adversaires et c’est ainsi que, après avoir perdu de justesse la première manche sur la marque de 23-25, ils enlevèrent la suivante sur le score de 25-21 et après que Lallemand eut remplacé Czyrnianski. Dans le troisième set, les locaux prenaient un bon départ mais devaient céder le commandement des opérations aux visiteurs à partir de 8-8. Ils gardaient néanmoins le contact et le gardaient tellement que Joël Banks dut se résoudre à changer Foguera, moins inspiré ce dimanche qu’il ne l’avait été mercredi dernier quand il permit à ses équipiers de redresser le cours du jeu face aux Turcs d’Ankara. Avec Zimmerman à la barre, Greenyard se fit plus tranchant tant en attaque qu’au bloc tandis que les joueurs de Sacha Koulberg et de Frédéric Servotte se mirent à rater trop de services pour espérer plus qu’ils ne purent obtenir par la suite ! 21-25/17-25.

On retiendra en particulier de ce match la belle prestation de Samuel Fafchamps dans le domaine du bloc où, avec ses 5 points, il fit presque aussi bien que Semniuk qui en signa 6 ainsi que, au niveau de la réception, les excellents pourcentages de Martin Perin qui fit, lui aussi, à peu de chose près aussi bien que son vis-à-vis de Maaseik, Just Dronkers.

Pour les autres résultats de l’EuroMillions Volley League, on relèvera que Knack Roulers a, tout comme l’a fait Greenyard Maaseik, perdu un set ce samedi. Ici aussi, le coach des Flandriens chercha à épargner certains de ses joueurs, et ce, en prévision du match que l’équipe de Kanck jouera mardi contre la très solide équipe polonaise de Zaksa Kedziersyn Kozle mais ne put appliquer son plan jusqu’au bout de la rencontre. En effet, quand les joueurs de Caruur Gand se mirent, après avoir perdu les deux premiers sets (25-20/25-17), à prendre le meilleur sur ses hommes, Sven Vanmedegaele appela Tuerlinckx et Fragkos à la cause. Cela ne permit toutefois pas aux tenants de la Coupe de Belgique de renverser le cours du set (27-29) mais bien de plier le match par la suite: 25-16.

Quant aux deux autres matches, ils ont vu le net succès de Tectum Achel contre Decospan Menin (25-23/25-19/25-19) et celui, aussi expéditif, de Lindemans Alost à Louvain(18/25 19/25 23/25) , et ce, face à l’équipe de Haasrode qui, de ce fait, voit la formation de Tectum lui chiper la quatrième place qu’elle occupait au classement avant ce week-end.

L’article sur la compétition féminine  suivra dans le courant de la soirée….A plus 😉

Absolut Volley