Lindemans Alost, Par Ky Menin et…VBC Waremme s’imposent en trois sets

 

La compétition de l’EuroMillions Volley League a connu sa première journée de la phase dite du “Play off Qualification round”. A cette occasion, ainsi que je l’ai expliqué dans mon dernier billet de vendredi dernier, les matches sont particulièrement déterminants. En effet, les vainqueurs de ces quatre confrontations qui se disputent en match aller et retour, avec belle éventuelle, seront sur le velours pour le reste de la saison tandis que les perdants des deux matches opposant les équipes qui étaient classées 7 et 8 aux équipes classées 10 et 9 à l’issue de la phase classique seront amenées à jouer leur maintien au meilleur de trois rencontres gagnantes.

Et qu’en est-il à l’issue de cette première saillie du Qualification round”?

Dans les deux matches comptant pour la qualification pour le le Final 4, les gros cubes que sont Lindemans Alost et Par Ky Menin n’ont laissé aucune chance à leurs opposants du jour, respectivement Caruur Gand et Tectum Achel, en dépit du fait qu’ils jouaient en dehors de leurs installations. Ils l’ont emporté en trois sets secs et devraient donc, mercredi prochain à l’occasion du match retour, assurer leur qualification pour ce Fina 4 où ils retrouveront alors Greenyard Maaseik et Knack Roulers.

Quant aux deux autres confrontations qui sont celles qu’il convient absolument de gagner pour ne pas se retrouver dans la délicate situation de devoir disputer les Playdown avec le maintien au plus haut niveau de la compétition pour enjeu, elles ont connu des résultats différents. A Louvain, l’équipe locale de Haasrode a battu en quatre sets Amigos Zoersel qui lui rendait visite. Le détail des sets indique que la partie fut, pendant les trois premières manches, plus que disputée (25-21/23-25/32-30/25-18). Quand, au surplus, on sait que les Anversois eurent deux balles de set à leur avantage dans le courant de la troisième manche, on peut se rendre compte que le team d’Amigos Zoersel n’a été finalement été battu que de peu ce dimanche et que les espoirs d’échapper au Playdown lui restent permis.

Pour ce qui concerne le derby wallon entre Axis Guibertin et le VBC Waremme, il a vu un cavalier seul des joueurs liégeois. Pendant le premier set, les deux équipes se tinrent de très près jusqu’à 20-20. A ce moment-là, sous l’impulsion de Cosemans et de Predius, les Liégeois firent un 0-4 qui leur permettait d’enlever le set 21-25 et de se mettre sur les rails menant vers le succès. Dans la deuxième manche, ils furent, sauf à l’issue du premier échange, toujours aux avant-postes au marquoir. A 15-17, ils creusaient, grâce à Abinet et Predius, un peu plus l’écart, 15-19, et, à 19-22, ils plaçaient l’estocade décisive pour faire 19-25. Le vainqueur du match était connu. Dès le début du troisième set, les Liégeois se ménageaient une belle avance, 2-8, 3-10, 4-12, 5-16. Ils ne relâchaient pas l’étreinte et c’est donc de manière très convaincante que, sur un ultime smash d’Abinet, ils s’imposaient 12-25.

Grâce à ce succès, les hommes de Philippe Barca-Cysique et Frédéric Servotte ont ainsi franchi un pas important vers cette assurance de terminer la saison au chaud de la Poule B de la troisième phase du championnat mais, pour ce faire et ne plus avoir à faire des spéculations sur le fait de savoir ce que, après ce qualification round, fera Amigos Zoersel qui a annoncé que ses équipes hommes et dames seront retirées la saison prochaine de la compétition évoluant au plus haut niveau des championnats , ils devront à nouveau prendre le meilleur sur les Brabançons ce prochain mercredi. Au vu de la façon dont ils ont négocié leur match de ce dimanche, ils devraient arriver à leurs fins et confirmer ainsi le très beau parcours qu’ils ont effectué, sauf contre Caruur Gand, depuis le début des matches retour de la phase classique du championnat.

Absolut Sport Absolut Volley

Quatre matches à gros enjeu du côté de l’EuroMillions Volley League

Alors que les dames de la Ligue A disputeront les matches de l’avant-dernière journée de la première phase de leur compétition, les hommes de l’EuroMillions Volley League joueront la première des deux ou trois rencontres qui détermineront la suite de leur parcours dans le championnat. De fait, comme je vous l’ai expliqué dans un de mes billets parus cette semaine sur cette page, il y aura, pour ce qui concerne les Messieurs, deux types de rencontres ce week-end.

En gros, il y a d’une part les deux confrontations Carur Gand-Lindemans Alost et Tectum Achel-Par Ky Menin qui mettront aux prises quatre équipes qui se disputeront le droit d’avoir accès au Final 4 qui est le chemin obligé pour qui brigue le titre national et, d’autre part, il y a les deux autres rencontres qui serviront surtout à désigner les deux formations qui joueront au tour suivant le Playdown ou tournoi décisif pour le maintien en EuroMillions Volley League.

Ces deux dernières rencontres sont Haasrode Louvain-Amigos Zoersel d’un côté et Axis Guibertin – VBC Waremme de l’autre. C’est-à-dire deux rencontres qui opposeront deux clubs flamands pour le premier et deux clubs wallons pour le second. Toutes deux se dérouleront dimanche et débuteront à 18 heures.

Dans le cas de ces deux confrontations comme dans celui des deux premières évoquées, sera désignée comme victorieuse l’équipe qui aura battu par deux fois son adversaire. C’est dire toute l’importance de chacun de ces premiers matches même s’il faut savoir que, en cas d’égalité après les deux premières rencontres, il y aura une « belle ». Celle-ci se jouera alors sur le terrain de l’équipe qui était la mieux classée à l’issue de la phase classique du championnat, c’est-à-dire sur le terrain de la formation qui, au cours de ce week-end, évoluera à l’extérieur de ses bases.

Voilà ainsi planté le décor, la parole et les actes sont à présent du ressort des joueurs.

Absolut Sport Absolut Volley

Situation décantée en Ligue A Dames

Ligue A Dames

Depuis que Amigos Zoersel et Interfreight Anvers ont perdu le contact avec la tête du classement de la Ligue A Dames, le suspense n’est plus grand du tout pour savoir qui participera au Final 4 qui, à l’issue de la première phase de la compétition féminine, réunira les quatre premières équipes classées. De fait, il s’agit de Hermes Ostende qui mène la danse en devançant de trois unités Asterix Avo Beveren, Datovoc Tongres de 12 points et VDK Gand de 14 points. Comme on le voit, les écarts sont nets entre les deux premières classées et les deux autres qui se rencontraient précisément ce dimanche. Si les Limbourgeoises ont enlevé le premier set de cette partie, qui voyait donc face à face une équipe qui a annoncé qu’elle ne participerait peut-être pas au championnat de l’an et une autre qui va faire fusion avec le club de Jaraco As, la suite a tourné tout à l’avantage des Gantoises qui donnent l’impression de renaître avant même d’avoir envoyé leur faire-part de décès.

Des autres matches du week-end, on relèvera que Asterix AVO Beveren a peiné pour venir à bout d’Interfreight Anvers qui lui avait déjà causé bien des soucis lors du match aller et que les joueuses de Modal Charleroi ont fait un beau carton lors du premier set qu’elles ont livré face à Michelbeke mais qu’elles n’ont pu empêché les finalistes de la Coupe de Belgique de l’emporter finalement en quatre manches. Enfin, on notera également que, lors du dernier match de ce dimanche, Lendelede a été surprendre VC Oudegem sur son terrain, et ce, au terme d’une partie dont quatre des 5 sets furent très disputés.

Résultats du week-end

Amigos Zoersel – Jaraco As : 3-0 (25-11/25-22/25-19)

VDK Gand – Datovoc Tongres : 3-1 (23-25/25-17/25-21/25-22)

Asterix AVO Beveren – Interfreight Anvers ; 3-1 (17-25/ 25-22/25-18/25-23)

Hermes Ostende – Sedisol Farciennes : 3-0 (25-12/25-14/25-11)

VC Oudegem – Lendelede : 3-2 (22-25/21-25/25-17/30-28/15-11)

Saturnus Michelbeke – Modal Charleroi : 3-1 (18-25/25-23/25-22/25-21)

EuroMillions Volley League

Du côté de la ligue masculine, il y avait également un match au programme, Axis Guibertin – Par Ky Menin. Ce match aurait dû, en fonction des règlements, avoir lieu hier soir mais il fut reporté à ce dimanche pour des motifs, de salle sans doute, qui permettent à d’aucuns de dire que le club de Mont-St-Guibert n’est pas toujours le plus respectueux des conditions posées pour faire partie de l’EuroMillions Volley League. Cela étant, cette rencontre ne présentait aucune importance pour le classement des deux équipes. Par Ky Menin, qui se déplaça avec 8 joueurs seulement, le prit-il au sérieux ? Nul ne le sait mais toujours est-il que les joueurs de Filip Van Der Bracht l’ont, sans Knigt sur la feuille et sans Urnaut sur le terrain, emporté en trois sets et en l’espace de 62 minutes (25-10/25-17/25-20). Ils auront ainsi fait le plein de confiance avant les deux ou trois confrontations qu’ils auront à livrer tout prochainement, à partir de dimanche prochain très précisément, contre le VBC Waremme dans le cadre de ces rencontres qui seront déterminantes pour désigner les deux équipes qui auront à s’affronter finalement pour savoir alors laquelle se maintiendra à ce niveau de la compétition.

Axis Guibertin – Par Ky Menin : 3-0 (25-10/25-17/25-20)

Absolut Sport Absolut Volley

VBC Waremme se prend les pieds dans le tapis et loupe le coche

L’équipe du VBC Waremme a mal joué ce samedi face à Caruur Gand et a laissé échapper l’occasion qu’elle avait de terminer la première phase de la compétition parmi les six premiers classés et d’assurer du même coup déjà son maintien au plus haut niveau de la compétition masculine.

Elle ne doit s’en prendre qu’à elle-même car, hormis pendant les vingt premières minutes de la partie, elle n’a pas déployé un jeu suffisant pour prendre le meilleur sur une formation gantoise qui, de fait, a dominé les débats après avoir perdu 25-21 la première manche qu’elle avait très mal entamée. En effet, après une dizaine de minutes, le marquoir indiquait 9-2 en faveur des Wawa et les supporters locaux nageaient dans le bonheur. Les Liégeois conservaient ces 7 points d’avance pendant un bon nombre d’échanges encore mais quand le score approcha les vingt points, les Gantois se mirent à réduire quelque peu ce gros écart. Ils s’inclinaient néanmoins 25-21 mais ne tardaient pas à prendre un départ fulgurant dans la deuxième manche. Ils prenaient une grosse avance de l’ordre de 8 points et ce fut au tour de Coosemans et de ses équipiers d’entamer une course poursuite. Ils ne devaient jamais arriver à les rattraper  et s’inclinaient 20-25 face à un ensemble au sein duquel le hollandais Van Schie se faisait de plus en plus efficace. Du côté du VBC Waremme, le coach Barca-Cysique essayait bien de trouver le moyen de donner plus d’homogénéité à son team mais rien n’y faisait et ce d’autant que la réception laissait grandement à désirer d’une part et que les attaquants manquaient singulièrement de poudre ce samedi d’autre part.

Dans la fin du troisième set, à 22-22, les supporters liégeois donnèrent de la voix et du tambour pour amener leurs favoris à empocher cette manche qui leur aurait valu l’accès au paradis mais les Gantois voulaient davantage la victoire que les Liégeois ou, du moins, commettaient moins d’erreurs qu’eux et finissaient ainsi par s’imposer 24-26 après avoir eu une balle de set à 23-24. Tous les espoirs de qualification pour le Final 6 n’étaient pas perdus pour autant pour les Liégeois. La quatrième manche fut particulièrement crispante car, en dépit du fait que les Flandriens rataient énormément de services, le score restait toujours en équilibre. A 20-20, l’équipe liégeoise s’effondrait tandis que les visiteurs se faisaient de plus en plus imposants, tant au service qu’au filet. Le match était plié 20-25 et les espoirs de qualification des Liégeois pour le Final 6 étaient réduits à rien en dépit du fait que, malgré cette défaite, ils comptent bien au classement une victoire de plus que leurs adversaires du jour. C’est assurément dommage mais, cela étant, l’objectivité commande à dire que les Gantois ont assurément mérité la victoire de ce samedi.

Le VBC Waremme aurait encore pu obtenir cette qualification si Tectum Achel n’avait pu battre Amigos Zoersel en moins de cinq sets mais les Limbourgeois ne tremblèrent pas et, en s’imposant en quatre sets (25-22/25-21/23-25/25-16), réussirent ainsi à empocher les trois points qui leur permettaient de dépasser, eux aussi, les Liégeois sur le fil au classement.

  1. ectum Achel 18 8 10 29 41 21 pts
  2. Caruur Gand 18 7 11 28 38 21 pts
  3. VBC Waremme 18 8 10 30 40 20 pts

Quant au choc entre Greenyard Maaseik et Knack Roulers qui devait décider qui, de Greenyard Maaseik ou de Lindemans Alost, se qualifierait directement pour le Final 4 qui se jouera après la deuxième phase de la compétition, il a vu un plantureux succès des Limbourgeois. Ceux-ci l’ont emporté en quatre sets et, si ce n’est au cours du deuxième set que les Flandriens ont enlevé 21-25, ils n’ont jamais permis à leurs grands rivaux de mettre en péril leur qualification directe pour le Final 4 ainsi qu’en atteste le détail des trois manches qu’ils ont survolées : 25-14/21-25/25-21/25-15

Après ce classico, la situation se présente comme suit en tête du classement :

  1. Greenyard Maaseik 18 16 2 50 13 47 pts
  2. Knack Roulers 18 15 3 49 15 45 pts
  3. Lindemans Alost 18 14 4 48 18 45 pts

Ce dimanche aura lieu à Mont-St-Guibert le match entre Axis Guibertin et Par Ky Menin dont le résultat n’aura aucune incidence sur la position qu’occupe aujourd’hui chacune des 2 équipes, la quatrième pour les Flandriens et la dixième pour les Brabançons.

Absolut Sport Absolut Volley

Intéressants succès pour VBC Waremme chez les hommes et Interfreight Anvers chez les dames

Que nous révèlent les résutats du week-end au niveau de l’EuroMillions Volley League et de la Ligue A Dames?

Chez les hommes, c’est à Waremme que s’est déroulé ce qu’il y a lieu de mettre en exergue. Ce que je fais avec plaisir d’ailleurs tant la victoire remportée par les hommes de Barca-Cysique et de Frédéric Servotte fut convaincante et est encourageante. Dans chacun des trois sets que dura leur match contre Tectum Achel (25-20/25-18/25-22), les Liégeois montrèrent que leurs deux derniers succès acquis à Louvain et à Menin n’étaient pas dus au hasard. Jouant avec assurance et audace au niveau du service, disposant d’une belle liaison entre la réception et la distribution et pouvant compter sur un Abinet particulièrement explosif, les Liégeois furent supérieurs à leurs adversaires au niveau du filet. C’est donc assez logiquement qu’ils furent quasi tout le temps de la rencontre en tête au niveau du marquoir. Grâce à ce nouveau succès , le troisième d’affilée, les joueurs de Waremme engrangent ainsi trois points et se rapprochent de cette sixième place dont je vous parlais dans mon dernier billet. Mercredi, ils se déplaceront à Mont-St-Guibert et, s’ils l’emportent encore à cette occasion, ils pourront se mettre à penser qu’ils pourraient effectivement bien, dès l’issue de la pemière phase du présent championnat, être à l’abri de tout souci en matière de maintien au plus haut de la compétiion nationale. Avant ce moment, il y a encore six rencontres. Il faut donc se garder de tirer des plans sur la comète mais il est un fait que les Liégeois montrent un bel allant au cours de ces derniers temps et qu’il est agréable de souligner cette dynamique.

Chez les dames, le week-end n’a pas été heureux pour les formations de VDK Gent, d’Amigos Zoersel et de Datovoc Tongres qui ont, toutes trois, été battues en moins de cinq sets. Il est par contre tout bénéfice pour Interfreight Anvers qui a précisément pris le meilleur en trois sets sur Datovoc Tongres et qui, de ce fait, se retrouve au classement dans le groupe des quatre premières classées en compagnie de Hermes Ostende, qui s’est imposé ce dimanche à Lendelede, de Asterix AVO Beveren, qui a écrasé les Gantoises du VDK, et de Datovoc Tongres qui a donc raté l’occasion de prendre ses distances par rapport aux Anversoises dans la lutte que se livrent toutes ces équipes pour terminer la première phase du championnat à l’une des quatre premières places et pour disputer par après le droit de disputer le Play-off A.

De son côté, Saturnus Michelbeke s’est assez nettement imposé face à Amigos Zoersel (20/25, 25/22, 25/13, 25/22). Les Flandriennes s’améliorent de semaine en semaine et se construisent de la sorte un gros moral avant la finale de la Coupe qu’elles joueront dans trois semaines face à Hermes Ostende.

Enfin, Modal Charleroi a renoué avec la victoire. Les Hennuyères ont battu sèchement (25/17, 25/18, 25/22) les joueuses de Jaraco As. Ce succès est le bienvenu pour les joueses de Dimitri Piraux qui avaient déjà montré la semaine dernière face à Datovoc Tongres qu’elles étaient en progrès. Puissent-elles continuer de la sorte car la saison est encore loin d’être terminée et la formule du championnat de Ligue A dames est telle qu’une équipe qui terminera la première phase de celui-ci en n’ayant remporté que peu de succès durant celle-ci pourrait très bien terminer la compétition à la cinquième place…..

Absolut Sport Absolut Volley

Axis Guibertin rate le coche contre Achel et perd en 5 sets

A l’issue d’un match qui connut pas mal de rebondissements, Tectum Achel s’est imposé à Mont-St-Guibert. La formation limbourgeoise a fait ainsi un grand pas en direction de la qualification pour le groupe des 4 équipes qui, classées de 3 à 6 à l’issue de la première phase de la compétition, disputeront un tournoi pour qualifier les deux équipes qui rencontreront alors, avec le Final 2 pour objectif,  les deux équipes exemptées de prendre part à la deuxième phase du championnat à raison du fait qu’elle auront terminé la première phase à l’une des deux premières places du classement. Cela voudrait dire que les Limbourgeois, les promus de la Ligue B, seraient déjà assurés de se retrouver l’an prochain en Ligue A dès la fin de la présente phase classique du championnat.

C’est aussi dire que les Limbourgeois ont fait une excellente opération en remportant le match qu’ils ont disputé ce dimanche en Brabant Wallon. De fait, ils ont gagné cette partie à l’arraché et c’est sans doute au cours du deuxième set qu’ils ont fait l’essentiel de la démarche en direction de la victoire finale. En effet, après avoir perdu de deux points le premier set où ils avaient été malmenés et menés 15-7, ils ont encore été menés de 5 points dans la deuxième manche, 10-5, 12-7. Cette fois cependant, ils parvinrent à revenir assez vite à hauteur des joueurs de Filip Van der Bracht, 13-13, avant de creuser un écart de 3 points à 17-20. Avantage qu’il l’avaient toujours au bout de set 22-25.

Le match avait basculé dans la mesure où les Limbourgeois avaient pris un peu plus encore confiance en leurs moyens. Dans la troisième manche, ils furent encore menés 15-14 avant de faire un 0-4 qui les portait en tête au marquoir. Les Brabançons rétablirent bien l’égalité à 19-19 mais ne purent dépasser l’équipe limbourgeoise au sein de laquelle Campforts et Polman se montraient très efficaces: 21-25. Quand les visités, avec Knight et Urnaut en vedette, eurent signé un net 25-18 au 4ème set, les supporters locaux purent croire que les “leurs” allaient poursuivre sur leur lancée et l’emporter.

Il n’en fut rien car, avec comme gros leviers au filet Schouren, revenu au jeu après avoir complèment loupé son début de match, et Polman, qui fut bon de bout en bout, les Limbourgeois se placèrent immédiatement en winning position. A 4-4, ils faisaient 4-7 et, à 8-10, ils faisaient passer le marquoir à 8-12. Ils avaient match gagné car, en dépit des efforts deKnight et de Foret, les joueurs du Brabant Wallon ne purent empêcher la formation de Tectum Achel de s’imposer par l’effet d’un ace réussi par Schouren à 11-14.

Absolut Sport Absolut Volley

Axis Guibertin enlève son premier succès de la saison

Face à Haasrode Leuven, Axis Guibertin a remporté son premier succès de la saison. Et ce premier succès, les joueurs de Filip Van der Bracht ont été le chercher avec leurs dents. Après avoir perdu le premier set sur la marque de 21-25, ils ont ensuite pris le commandement des opérations, et ce, au point de prendre à leur tour l’avantage au niveau des sets: 25-19,25-21. Par l’entremise de Berre Peters et de Niels Huysegoms, les Louvanistes refaisaient surface dans le match et contraignaient les joueurs locaux à devoir disputer un tie-break, 23-25. Ceux-ci avaient laissé passer là une belle occasion d’empocher les trois points de la victoire mais ne ratèrent pas la seconde perche qui leur fut tendue d’enlever une victoire en cinq et les deux points y attenant. Rapidement, pouvant compter sur la belle efficacité de Korotkov et de Gulak, ils firent le trou et filèrent vers le succès qui leur permet ainsi de revenir à un point des joueurs de Waremme au classement. En effet, ceux-ci ont été logiquement défaits en trois sets (14-25/21-25/21-25) par les tenants de la Coupe de Belgique, les joueurs de Knack Roeselare, et n’ont donc pu augmenter le capital des quatre points qu’ils comptaient au classement avant la rencontre.

Quant aux trois autres rencontres, elles ont vu le succès attendu de Greenyard Maaseik face à Amigos Zoersel (25-17/25-9/25-23) comme ceux de Lindemans Alost contre Caruur Gent qui est parvenu à grapiller un set 25/22, 25/21, 23/25, 25/16) et de Par-Ky Menen qui s’est imposé en quatre sets sur le terrain de Tectum Achel (21/25, 24/26, 25/19, 17/25)

Chez les dames, la confrontation entre Modal Charleroi et Saturnus Michelbeke était attendue avec grande curiosité, histoire de voir si les Hennuyères allaient, enfin, sortir du marasme dans lequel elles se trouvent hélàs depuis le début de la saison. La réponse à cette question est non. Les joueuses entraînées aujourd’hui par Dimitri Piraux ont bien fait illusion pendant les deux premiers sets de la partie (20-25/22-25) mais se sont littéralement effondrées dans le troisième qu’elles lâchèrent sur la marque assez inusitée de 9-25. Manifestement, il y a plus qu’un grain de sable dans les rouages de l’équipe de Charleroi et il ne serait nullement étonnant que la direction du club prenne prochainement de nouvelles mesures pour tenter de remédier à ce qui ne doit pas manquer d’apparaître comme une espèce de calvaire pour elle.

Quant aux deux gros matches féminins, Interfreight Antwerp – Asterix Avo et Datovoc Tongeren – VDK Gent, ils ont vu la victoire des deux équipes qui avaient été données ici vendredi comme favorites. A Anvers, les joueuses de Gert Vande Broek et de Kris Van Snick l’ont emporté en quatre sets mais ce ne fut pas sans mal. En effet, après avoir enlevé la première manche de belle manière, 20-25, elles se montrèrent moins consistantes en réception et au bloc. Les Anversoises, aidées au surplus par quelques décisions arbitrales très particulières, ne demandèrent par leur reste et, avec la jeune Clara Wellens(18 ans) en exergue, firent 25-19. La physionomie de la rencontre, plaisante en dépit de ses hauts et de ses bas, retrouva ensuite son allure du premier set jusqu’au moment où, après avoir enlevé le troisième set sur la marque de 19-25, les championnes de Belgique, qui connaissent de toute évidence un certain problème au niveau des attaquantes de pointe, se virent très rapidement menées de six points dans le suivant. C’est alors que Marlies Janssens, la meilleure joueuse de la rencontre, fit, grâce à deux séries de quatre ou cinq services très tendus, l’essentiel pour les siennes et pour son staff qui, par ailleurs, avait eu la bonne idée de réintroduire Boonstra et de faire monter au jeu Joke Hoeyberghs. Revenues à 23-23, les Flandriennes rataient une première balle de match à 23-24 mais ne laissaient pas échapper la seconde: 24-26.

Du côté de Tongres, le choc entre Datovoc Tongeren et VDK Gent fut plus disputé encore puisque les Gantoises parvinrent à refaire un handicap de deux sets avant d’échouer au tie-break : 25-19, 25-23, 18-25, 20-25, 15-10. Elles n’auront toutefois perdu qu’un point par rapport aux Limbourgeoises dans la lutte qu’elles se livrent pour accéder à l’une des quatre premières places du classement qui , à la fin du premier tour de la compétition, seront qualificatives pour participer au principal des Final 4 de la deuxième phase du championnat. Quant aux autres équipes qui visent également cette participation au premier des Final 4, elles ont également toutes enlevé la vicoire, Hermes Oostende à Farciennes (0 – 3: 14/25, 16/25, 17/25), Zoersel à Jaraco As (0 – 3: 21/25, 22/25, 14/25) et VC Oudegem à Lendelede (2 – 3 : 25/21, 15/25, 24/26, 25/15, 13/15)

Absolut Sport Absolut Volley