Quel samedi de feu

On attendait beaucoup de suspense des matches de Ligue A Dames et de l’EuroMillions Volley League et on en a eu un beau lot.

Tout d’abord chez les dames, Modal Charleroi réalisait le match parfait face à VDK Gand et s’imposait en trois sets. Trois sets plus que disputés ainsi qu’en atteste le détail de chacun d’eux:27-25/25-22/32-30. De la sorte, avec ses trois nouveaux points, De Valkeneer et ses équipières dépassaient les joueuses du VC Oudegem au classement mais, au moment où les Hennuyères levaient les bras en signe de victoire, le match entre VC Oudegem et Ladies Limbourg en était à son quatrième set et le score était de 25-11/23-25/25-19/15-20. Cela signifiait que tout était possible et qu’il fallait attendre pour connaître deux décisions : qui de VC Oudegem ou de Modal Charleroi allait terminer la première phase de la compétition à la cinquième place ET qui de Asterix Beveren, qui avait battu assez facilement Hermes Ostende (25-17/25-19/25-15), et de Ladies Limbourg allait s’emparer de la première place de ce même classement. ?

Le suspense dura en fait jusqu’aux derniers points du cinquième set. En effet, les Limbourgeoises remportaient le quatrième set 16-25 et prenaient la tête dans le tie-break : 3-5. Tout se présentait assez bien donc les Hennuyères mais la situation bascula quand VC Oudegem fit passer le score de 4-6 à 7-6. Les Limbourgeoises se battaient pour arracher les deux points qui leur auraient permis de conserver leur première place (et le bénéfice de six points pour entamer le Final 4) et reprenaient l’avantage: 7-8/8-9. Ce fut la dernière fois qu’elles se trouvèrent en tête au marquoir dans ce tie-break. En effet, les Flandriennes renversèrent la table et firent passer le score à 11-9. Elles accentuèrent leur avantage à 13-10 et c’est avec cet écart de 3 unités, 15-12, qu’elles s’emparaient des deux points de la victoire et, grâce à ceux-ci, qu’elles devançaient finalement Modal Charleroi d’un point au classement. Et, dans le même temps, c’est à cause de cette perte du tie-break que les Ladies de Tongres se voyaient ainsi souffler in extremis la première place du classement. Quelle finale !

Chez les hommes, si le match Greenyard Maaseik – Decospan Menin ne fut qu’une formalité (25-18/25-14/25-17) pour l’équipe de Joël Banks, qui aligna un six de base avec Maan, Kvalen (très bon ce samedi), Semeniuk, Teppan, Aganits, Zimmermann et avec Dronkers comme libéro, la rencontre entre Haasrode Louvain et Tectum Achel fut acharnée à souhait. Les Limbourgeois donnèrent tout d’abord l’impression qu’ils allaient s’imposer comme ils l’avaient fait chez eux il y a quinze jours, c’est-à-dire en trois sets. En effet, ils réalisaient deux beaux premiers sets, 17-25/21-25 et tenaient encore l’égalité dans les derniers points du troisième set mais le perdaient de justesse 25-23. Quand ils ratèrent encore le coche dans le final de la quatrième manche, 26-24, on put se dire qu’ils avaient sans doute laissé passer là leur chance de se qualifier pour le Final 4. Cette impression se renforça quand les Louvanistes menèrent 6-4 dans le tie-break mais c’était sans compter avec le passage de Schouren au service qui fit beaucoup de dégâts dans les rangs des visités: 6-9. L’équipe du coach Meertens (quel calme cet homme !) tenait le bon bout et ne devait plus le lâcher. A 12-13, les Louvanistes rataient un service tandis que le block de Tectum Achel faisait le reste, c’est-à-dire l’essentiel, sur le point suivant : 12-15.

Tectum Achel, le montant d’il y a deux saisons, disputera donc le Final 4 aux côtés de Lindemans Alost, Knack Roulers et Greenyard Maaseik. Voilà une progression qui peut assurément être considérée comme une belle source d’inspiration….

Absolut Sport Absolut Volley

Saturday Night Fever …

Le tableau des rencontres comptant pour les championnats de la Ligue A Dames et de l’EuroMillions Volley League présente de fait la même configuration que celui de la semaine dernière. En effet, tant chez les dames que chez les hommes, les rencontres importantes concerneront les mêmes équipes que celles qui avaient été citées il y a huit jours dans cette même rubrique.

Ceci signifie que chez les dames, ce seront les matches Modal Charleroi – VDK Gand et VC Oudegem – Ladies Limbourg qui retiendront tout spécialement l’attention de tout qui s’intéresse de près à la compétition féminine tandis que ce sont les rencontres Greenyard Maaseik – Decospan Menin et Haasrode Louvain – Tectum Achel qui seront suivies avec la plus grande attention par les amateurs de la joute masculine.

Pour ce qui concerne le championnat féminin, qui verra donc se disputer ce week-end les matches de la dernière journée de la première phase de son calendrier, les quatre équipes qualifiées pour jouer le Final 4 lors de la deuxième phase sont connues : Ladies Limburg, Asterix Beveren, VDK Gand et Hermes Ostende.

Le classement est tel pour le moment mais il pourrait encore varier entre les deux premières équipes citées si, d’aventure, les Limbourgeoises venaient à être battues en moins de cinq sets par les joueuses du VC Oudegem à qui elles rendent visite ce samedi. Dans ce cas, et pour autant bien évidemment que les joueuses de Kris Vansnick ne perdent pas de plumes lors du match qu’elles livreront contre , cela voudrait dire qu’Asterix Beveren terminerait la première phase de la compétition en tête du classement et que les championnes de Belgique entameraient le Final 4 avec six points à leur compteur tandis que les Limbourgeoises n’en auraient que quatre (pour deux à VDK Gand et aucun pour Hermes Ostende).

Ce n’est pas tout. Le succès de VC Oudegem signifierait aussi que les joueuses de Fien Callens termineraient la première phase à la cinquième place et que, même victorieux de VDK Gand ce samedi, Modal Charleroi ne pourrait que terminer dans leur sillage, à la sixième place donc.

Par contre, en supposant que VC Oudegem n’enlève aucun point ce samedi et que les joueuses de Dimitri Piraux battent les Gantoises (même en cinq sets), le classement serait assez bien modifié puisque Asterix Beveren devancerait Ladies Limburg d’une part tandis que Modal Charleroi se trouverait dans la même situation par rapport à VC Oudegem d’autre part.

Comme on peut s’en rendre compte, les deux matches Modal Charleroi – VDK Gand et VC Oudegem – Limburg Ladies ont toutes les allures de films de grand suspense ou d’une musique endiablée….

Chez les Messieurs, l’enjeu des deux rencontres au menu de ce samedi relève de la plus haute importance pour chacune des quatre équipes concernées. En effet, les deux vainqueurs seront qualifiés pour le Final 4 qui sera lui-même qualificatif pour le Final 2 tandis que les deux perdants se trouveront versés dans le tournoi qui, lors de la deuxième phase de la compétition de L’EuroMillions Volley League, aura pour seul enjeu l’obtention d’un ticket européen.

Dans le cas de Greenyard Maaseik – Decospan Menin, on a peine à imaginer que les Champions de Belgique fassent moins bien que ce qu’ils ont fait la semaine passée en prenant assez largement le meilleur sur les Flandriens mais, pour arriver à leurs fins, ils ne devront évidemment pas se laisser envahir par le doute et par la furia des hommes de Frank Depestele qui, quant à eux, n’ont strictement rien à perdre dans ce match plus que capital pour les Limbourgeois…

Quant à la confrontation entre Haasrode Louvain et Tectum Achel, elle devrait donne lieu à une solide bataille tant ces deux équipes ont, la semaine passée à Louvain, montré qu’elles étaient de force assez égale.

Absolut Sport Absolut Volley Non classé

Un grand VBC Waremme à Alost et Modal Charleroi vainqueur à Michelbeke

Etant donné que Greenyard Maaseik a défait Decospan Menin par trois sets à zéro (25-17/25-17/29-27) et que Haasrode Louvain s’est imposé sur le fil face à Tectum Achel (22-25/25-22/23-25/25-23/15-12), les Limbourgeois comme les Louvanistes retrouveront donc ces mêmes adversaires samedi prochain pour disputer une belle. Ce n’est qu’alors que l’on saura qui rejoindra Knack Roulers et Lindemans Alost, qui a été mené par deux fois au score des sets avant de s’imposer de toute justesse face au VBC Waremme ce dimanche à l’occasion d’un match où l’on ne savait qui avait terminé la première phase de la compétition en première ou en dernière position (21-25/ 25-19/27-29/25-19/16-14), dans le groupe des 4 Mousquetaires qui disputeront le Final 4.

C’est dans pareille situation qu’il est permis de constater combien il est étonnant que la compétition belge n’applique pas les mêmes règles de classement que celles qui sont en vigueur à la FIVB et à la CEV. En effet, quand il y a rencontre entre deux équipes sous la forme d’aller et retour, la règle instaurée au niveau des instances internationales stipule que le premier critère de classement est le nombre de victoires et que le deuxième est le nombre de points.

Cela signifie que, dans le cas qui est celui de ce deuxième tour de la compétition de l’EuroMillions Volley League et avec une réglementation conforme à celle pratiquée dans les grandes compétitions, l’on connaîtrait déjà les quatre équipes qualifiées pour le Final.4. Il y aurait bien entendu Lindemans Alost et Knack Roulers qui comptent deux victoires après leurs deux matches d’une part et il y aurait Greenyard Maaseik et Tectum Achel qui, chacune de leur côté, comptent une victoire après deux matches mais ont 4 points contre deux pour leurs adversaires respectifs, c’est-à-dire Decospan Menin et Haasrode Louvain.

Comme on peut déjà s’en douter, les Limbourgeois de Maaseik et d’Achel ne seront guère heureux si, samedi prochain, ils ne devaient pas se retrouver finalement qualifiés parmi les 4 formations du futur Final 4. On n’en est pas là tant il a été permis de constater ce samedi qu’il y avait bien une grande différence de niveau entre Greenyard Maaseik et Decospan Menin et que Tectum Achel a été, par trois fois, à deux ou trois points de s’imposer sur le terrain des Louvanistes.

Chez les Dames, le match entre Tchalou Volley et Asterix Beveren a tourné court. Les joueuses d’Ugo Blairon n’ont pas fait 15 points de moyenne par set contre les championnes de Belgique chez qui elles avaient fait un meilleur résultat lors du match aller. Le score du match : 14-25/9-25/20-25.

Quant au match entre Hermes Ostende et VC Oudegem qui était aussi important pour les visiteuses que pour Modal Charleroi pour ce qui concerne le classement de ces deux dernières équipes après la prochaine journée de compétition qui sera la dernière de la première phase du championnat, il a vu l’étonnante victoire du VC Oudegem. Les joueuses de Fien Callens l’ont emporté au bout d’une longue bataille faite de 5 sets dont les trois derniers furent âprement disputés : 25-17/13-25/25-23/22-25/14-16. Grâce à ce succès, elles engrangent deux points qui leur permettent de se rapprocher de cette cinquième place du classement qui constitue leur objectif majeur de cette fin de première phase de compétition comme elle l’est tout autant pour les Hennuyères.

Celles-ci se trouvaient dans l’obligation de battre Saturnus Michelbeke, qu’elles affrontaient ce dimanche à partir de 17h30, si elles voulaient rester en mesure de dépasser les Flandriennes à la faveur de la dernière journée de cette première phase de compétition qui aura été haletante à souhait. Le premier set ne leur fut guère favorable tant elles furent rapidement menées par les joueuses d’Audry Frankart : 25-17. De Valkeneer et ses équipières laissaient passer l’orage et, dans la deuxième manche, prenaient à leur tour le commandement des opérations : 13-19:14-21/ 17-23/19-25. Dans la troisième manche, les joueuses locales prenaient un bon départ mais, à 6-4, les Carolos renversaient la vapeur : 6-8. Elles menèrent pendant quelques minutes mais les Flandriennes reprenaient la tête : 16-14 et ne devaient plus la lâcher : 25-20. Ce faisant, elles avaient peut-être pris un petit ascendant sur leurs adversaires mais celles-ci, très volontaires, répliquèrent comme il fallut et, après avoir égalisé au niveau des sets, 19-25, firent mieux encore en arrachant la victoire à force de ténacité et de volonté: 14-16.

Grâce à ce beau succès, les joueuses de Dimitri Piraux sont d’ores et déjà assurées de terminer la première phase de la compétition à la sixième place mais gardent le contact avec VC Oudegem dont elles ne sont séparées que de deux points avant la dernière journée de ce premier tour de championnat qui les verra affronter VDK Gand à domicile tandis que VC Oudegem se frottera à Ladies Limbourg qui, de son côté, cherchera à protéger sa première place de classement.

Suspense assuré donc. On en reparlera

Absolut Sport Absolut Volley

Les champions de Belgique se mettent en danger

A quoi joue Joël Banks ? Que se passe-t-il au niveau de la formation de Greenyard Maaseik ?L’équipe limbourgeoise participera-t-elle bien au Final 4?

Toutes ces questions, et d’autres, viennent à l’esprit de tout un chacun qui suit de près la compétition de l’EuroMillions Volley League après l’échec subi ce samedi par Maan et ses équipiers sur le terrain de Decospan Menin.

Après leur belle victoire acquise mercredi soir dans le cadre de la Champions League face aux Polonais de ……….Wiegel, les Limbourgeois étaient évidemment donnés gagnants avant le match qu’ils devaient livrer ce samedi contre l’équipe drivée par Frank Depestele. Certes, celle-ci a montré au cours de ces dernières semaines qu’elle était plus solide qu’elle ne l’était en début de saison mais peu nombreux étaient ceux qui, à l’exception des chauds partisans de la formation flandrienne, auraient misé un euro avant la partie sur un succès de celle-ci. Et c’est pourtant ce qui est arrivé.

Pour débuter, la partie, Joël Banks ne reconduisait pas complètement la formation qui avait si bien terminé la rencontre disputée trois jours auparavant. Cela signifie qu’il avait remis Wojcik au poste d’opposite et que Maan était toujours sur le banc. Les Flandriens ne demandaient pas mieux et, sans aucun complexe, se mirent à rivaliser, pied à pied, avec leurs adversaires. Ils le firent si bien qu’ils enlevèrent les deux premières manches : 25-22/25-21. Le coach anglais de Maaseik aligna alors le nouvel atout, Renee Teppan, engagé pour remplacer Lou Kindt qui est out jusqu’à la fin de la saison. Le team limbourgeois, qui avait subi d’autres modifications, enleva de justesse le troisième set: 23-25 et le quatrième sur le score de 20-25 en dépit du fait que Banks effectua encore des changements ou de nouveaux essais. Le dernier set fut disputé à souhait et, quand les champions de Belgique revinrent de 14-12 à 14-14, les supporters limbourgeois purent croire alors que les leurs avaient fait l’essentiel mais ce ne fut pas le cas car, dans une folle ambiance, les joueurs locaux, avec un grand Colson à la manoeuvre, signèrent ensuite les deux derniers points de la rencontre, ceux de la victoire.

Cela signifie que, en cas de victoire de ces mêmes Flandriens le 29 février prochain à Maaseik, l’équipe championne de Belgique sera éliminée du tournoi dénommé Final 4 qui sera appelé, après cette courte deuxième phase de la compétition, à qualifier les deux teams qui se disputeront le Final 2, c’est-à-dire le titre national, au meilleur de trois matches gagnés.

Cela signifie également que, même en cas de victoire le 29 février sur leur terrain donc, les Limbourgeois devront encore disputer, à Maaseik une nouvelle fois, une troisième rencontre contre cette même équipe de Decospan Menin pour savoir si, oui ou non, ils feront bien partie du Final 4. En effet, le règlement du championnat est tel, hors de mise car ne correspondant toujours pas à celui qui est appliqué au niveau de la FIVB et de la CEV, que, quel que soit le résultat obtenu le 29 février par les Limbourgeois en cas de victoire, ils seront amenés à devoir jouer un test-match le samedi 7 mars.

Parmi les trois autres résultats l’EuroMillions Volley League Championship, on pointera d’abord le gros succès(25-23/25-23/25-22) de Tectum Achel sur Haasrode Louvain qui avait pourtant terminé la première phase du championnat un rang au-dessus des Limbourgeois. Ici aussi, il est permis de penser que, en cas de succès des Louvanistes lors du match retour qui aura lieu le 29 février, ce sera le test-match opposant Haasrode à Tectum Achel le 7 mars à Louvain qui désignera laquelle de ces deux formations fera partie du Final 4.

Pour ce qui concerne le match qui opposait ce dimanche le VBC Waremme à Lindemans Alost, la victoire est revenue aux leaders de la première phase de la compétition. Les Flandriens l’ont emporté en quatre sets (17-25/23-25/25-21/16-25), un résultat très encourageant en soi pour les joueurs locaux. En effet, le fait que, dans un match aussi important, les Liégeois aient réussi à enlever le troisième set et à faire quasi jeu égal dans le deuxième avec l’équipe qui aspire à se retrouver en situation de briguer le titre national est la meilleure indication que les hommes du Président Perin pouvaient donner sur les progrès qu’ils ont accomplis depuis le début du championnat.

Enfin, la confrontation entre Caruur Gand et Knack Roulers a vu un large succès des derniers vainqueurs de la Coupe de Belgique qui, après avoir rencontré une belle résistance des Gantois dans le premier set (23-25), ont pris de plus en plus l’ascendant sur leurs opposants du jour (20-25/15-25).

Absolut Sport Absolut Volley

Des rencontres aux prévisions incertaines chez les dames

Pour les joueuses de Modal Charleroi, l’équation est simple si elles veulent encore atteindre la quatrième place du classement d’ici la fin de la première phase de la compétition qui n’est plus très éloignée puisqu’il ne reste plus que cinq semaines au calendrier. Elles doivent remporter en moins de cinq sets tous les matches qu’il leur reste à disputer tandis que, pendant ce même temps, Hermes Ostende, qui occupe la quatrième position pour l’instant, doit perdre au minimum 6 points

Dans ce cas, les deux équipes compteraient le même nombre de points et ce serait alors le set-average qu ferait la différence entre les deux équipes au niveau du classement. Comme on le voir, les chances des Hennuyères sont plus que réduites. Toutefois, comme le dit la maxime qui est souvent bonne conseillère, il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer et c’est pour cette raison que De Valkeneer et ses équipières, toutes auréolées de leur beau succès acquis samedi passé face aux championnes de Belgique, se rendront ce samedi à Anvers pour y rencontrer la formation d’Interfreight et pour tenter d’en ramener les trois points d’une nouvelle victoire.

Au même moment, Hermes Ostende affrontera VDK Gand, qui occupe la troisème place du classement. Comme les Côtières sont en pleine phase de préparation de la finale de la Coupe de Belgique qu’elles joueront le 16 février à Anvers face à Asterix Beveren, elles auront sans doute à coeur de se gonfler le moral par un beau succès mais VDK Gand est une équipe qui entend jouer un rôle intéressant dans la finale de ce championnat et c’est bien pourquoi cet affrontement devrait être assez disputé.

Tchalou Volley accueillera l’équipe des Ladies Limburg qui mènent pour l’instant la ronde du championnat. Les soeurs Moulin et leurs équipières n’auront donc aucune pression sur leurs épaules au moment du premier coup de sifflet de la partie tant les écarts sont importants entre elles et les Limbourgeoises au classement. Aussi, elles se trouveront dans de bonnes conditions pour réussir une belle prestation, sinon une belle performance, ce samedi.

BWC Lendelede – Asterix Beveren et VC Oudegem – Saturnus Michelbeke devraient logiquement voir le succès des deux équipes qui sont les mieux positionnées pour l’heure au classement mais tant BWC Lendelede que Saturnus Michelbeke ont montré ces dernièrees semaines qu’elles étaient dans une phase de belle progression et, cela étant, leurs adversaires auront tout intérêt à prendre ces rencontres très au sérieux si elles ne veulent pas connaître d’amères surprises.

Je terminerai ce petit billet en signalant que le dépôt des candidatures pour la Présidence de la Fédération de Volleyball Wallonie Bruxelles expirai ce vendredi à 24 heures et qu’il est à présent possible de donner les noms des deux candidats qui seront départagés lors de l’Assemblée générale extraordinaire qui se tiendra à Beez ce prochain samedi 15 février à 10 heures. En l’occurrence, il s’agit de Pascal Schmets et de Daniel Van Daele. Je ne manquerai pas de revenir sur ce sujet.

Absolut Sport Absolut Volley

Les Yellow Tigers battent la Croatie et gardent l’espoir d’atteindre le Final 4

Nos Yellow Tigers ont remporté contre la Croatie une victoire qui a tardé à se dessiner et à se concrétiser. De fait, peu dans le coup au début de la partie, les joueuses de Gert Vande Broek et de Kris Vansnick furent copieusement dominées pendant tout le premier set qu’elles perdirent 20-25.

Elles abordèrent la deuxième manche en étant plus concentrées et plus alertes et, sous l’impulsion de Herbots et de Grobelna, prirent un petit ascendant sur Fabris et ses partenaires qui leur avaient posé beaucoup de problèmes jusqu’alors avec leurs services et leurs attaques aux ailes. Les Belges menèrent ainsi 6-3 mais, à 8-7, connurent un nouveau moment de relâchement dont profitèrent les Croates, 9-12. I.Van de Vijver et ses équipières serrèrent les poings et, à 12-14, reprirent l’avantage, 15-14. Quand le marquoir indiqua 24-22, on put croire le set dans la poche pour les nôtres mais Fabris et Samadan ne l’entendaient pas de cette façon et l’équipe croate vint ainsi se mettre en position, par deux fois, le faire le break dans le match, 24-25, 25-26. Nos Yellow Tigers ne courbèrent pas l’échine et parvinrent, à l’arraché, à tirer la floche du set : 26-28.

Le plus dur avait été fait car, par après, notre équipe éleva quelque peu le niveau de son jeu et, sans atteindre son meilleur niveau, surtout au bloc et en réception, prit résolument la commande de la partie : 25-16. Au début du quatrième set, notre équipe retombait dans ses travers du début de la rencontre et se trouvait rapidement menée: 3-6, 7-11, 8-12, 11-14.Herbots choisit alors cette période pour montrer combien son service pouvait être dévastateur (elle a inscrit 6 aces ce jeudi) et pour réinstaller notre équipe en tête au marquoir 16-14. Lemmens, qui avait remplacé en début de set Sobolska à nouveau très faible aujourd’hui, remplissait bien son rôle, tant au filet qu’au service, tandis que Grobelna et Van Gestel ajoutaient en attaque leur part de points à ceux de Herbots (20 en attaque). A 23-20, les attaquantes croates réduisaient l’écart à 23-22 mais, après un time-out, Van de Vijver et ses partenaires finissaient le travail: 25-22. Et gardaient de la sorte intactes toutes leurs chances d’atteindre le Final 4 du tournoi.

A condition de battre demain la Turquie (début de la rencontre à 16h30), ce qui constituerait une performance de très grande dimension il faut le savoir.

Absolut Sport Absolut Volley

Lindemans Alost, Par Ky Menin et…VBC Waremme s’imposent en trois sets

 

La compétition de l’EuroMillions Volley League a connu sa première journée de la phase dite du “Play off Qualification round”. A cette occasion, ainsi que je l’ai expliqué dans mon dernier billet de vendredi dernier, les matches sont particulièrement déterminants. En effet, les vainqueurs de ces quatre confrontations qui se disputent en match aller et retour, avec belle éventuelle, seront sur le velours pour le reste de la saison tandis que les perdants des deux matches opposant les équipes qui étaient classées 7 et 8 aux équipes classées 10 et 9 à l’issue de la phase classique seront amenées à jouer leur maintien au meilleur de trois rencontres gagnantes.

Et qu’en est-il à l’issue de cette première saillie du Qualification round”?

Dans les deux matches comptant pour la qualification pour le le Final 4, les gros cubes que sont Lindemans Alost et Par Ky Menin n’ont laissé aucune chance à leurs opposants du jour, respectivement Caruur Gand et Tectum Achel, en dépit du fait qu’ils jouaient en dehors de leurs installations. Ils l’ont emporté en trois sets secs et devraient donc, mercredi prochain à l’occasion du match retour, assurer leur qualification pour ce Fina 4 où ils retrouveront alors Greenyard Maaseik et Knack Roulers.

Quant aux deux autres confrontations qui sont celles qu’il convient absolument de gagner pour ne pas se retrouver dans la délicate situation de devoir disputer les Playdown avec le maintien au plus haut niveau de la compétition pour enjeu, elles ont connu des résultats différents. A Louvain, l’équipe locale de Haasrode a battu en quatre sets Amigos Zoersel qui lui rendait visite. Le détail des sets indique que la partie fut, pendant les trois premières manches, plus que disputée (25-21/23-25/32-30/25-18). Quand, au surplus, on sait que les Anversois eurent deux balles de set à leur avantage dans le courant de la troisième manche, on peut se rendre compte que le team d’Amigos Zoersel n’a été finalement été battu que de peu ce dimanche et que les espoirs d’échapper au Playdown lui restent permis.

Pour ce qui concerne le derby wallon entre Axis Guibertin et le VBC Waremme, il a vu un cavalier seul des joueurs liégeois. Pendant le premier set, les deux équipes se tinrent de très près jusqu’à 20-20. A ce moment-là, sous l’impulsion de Cosemans et de Predius, les Liégeois firent un 0-4 qui leur permettait d’enlever le set 21-25 et de se mettre sur les rails menant vers le succès. Dans la deuxième manche, ils furent, sauf à l’issue du premier échange, toujours aux avant-postes au marquoir. A 15-17, ils creusaient, grâce à Abinet et Predius, un peu plus l’écart, 15-19, et, à 19-22, ils plaçaient l’estocade décisive pour faire 19-25. Le vainqueur du match était connu. Dès le début du troisième set, les Liégeois se ménageaient une belle avance, 2-8, 3-10, 4-12, 5-16. Ils ne relâchaient pas l’étreinte et c’est donc de manière très convaincante que, sur un ultime smash d’Abinet, ils s’imposaient 12-25.

Grâce à ce succès, les hommes de Philippe Barca-Cysique et Frédéric Servotte ont ainsi franchi un pas important vers cette assurance de terminer la saison au chaud de la Poule B de la troisième phase du championnat mais, pour ce faire et ne plus avoir à faire des spéculations sur le fait de savoir ce que, après ce qualification round, fera Amigos Zoersel qui a annoncé que ses équipes hommes et dames seront retirées la saison prochaine de la compétition évoluant au plus haut niveau des championnats , ils devront à nouveau prendre le meilleur sur les Brabançons ce prochain mercredi. Au vu de la façon dont ils ont négocié leur match de ce dimanche, ils devraient arriver à leurs fins et confirmer ainsi le très beau parcours qu’ils ont effectué, sauf contre Caruur Gand, depuis le début des matches retour de la phase classique du championnat.

Absolut Sport Absolut Volley

Quatre matches à gros enjeu du côté de l’EuroMillions Volley League

Alors que les dames de la Ligue A disputeront les matches de l’avant-dernière journée de la première phase de leur compétition, les hommes de l’EuroMillions Volley League joueront la première des deux ou trois rencontres qui détermineront la suite de leur parcours dans le championnat. De fait, comme je vous l’ai expliqué dans un de mes billets parus cette semaine sur cette page, il y aura, pour ce qui concerne les Messieurs, deux types de rencontres ce week-end.

En gros, il y a d’une part les deux confrontations Carur Gand-Lindemans Alost et Tectum Achel-Par Ky Menin qui mettront aux prises quatre équipes qui se disputeront le droit d’avoir accès au Final 4 qui est le chemin obligé pour qui brigue le titre national et, d’autre part, il y a les deux autres rencontres qui serviront surtout à désigner les deux formations qui joueront au tour suivant le Playdown ou tournoi décisif pour le maintien en EuroMillions Volley League.

Ces deux dernières rencontres sont Haasrode Louvain-Amigos Zoersel d’un côté et Axis Guibertin – VBC Waremme de l’autre. C’est-à-dire deux rencontres qui opposeront deux clubs flamands pour le premier et deux clubs wallons pour le second. Toutes deux se dérouleront dimanche et débuteront à 18 heures.

Dans le cas de ces deux confrontations comme dans celui des deux premières évoquées, sera désignée comme victorieuse l’équipe qui aura battu par deux fois son adversaire. C’est dire toute l’importance de chacun de ces premiers matches même s’il faut savoir que, en cas d’égalité après les deux premières rencontres, il y aura une « belle ». Celle-ci se jouera alors sur le terrain de l’équipe qui était la mieux classée à l’issue de la phase classique du championnat, c’est-à-dire sur le terrain de la formation qui, au cours de ce week-end, évoluera à l’extérieur de ses bases.

Voilà ainsi planté le décor, la parole et les actes sont à présent du ressort des joueurs.

Absolut Sport Absolut Volley

Situation décantée en Ligue A Dames

Ligue A Dames

Depuis que Amigos Zoersel et Interfreight Anvers ont perdu le contact avec la tête du classement de la Ligue A Dames, le suspense n’est plus grand du tout pour savoir qui participera au Final 4 qui, à l’issue de la première phase de la compétition féminine, réunira les quatre premières équipes classées. De fait, il s’agit de Hermes Ostende qui mène la danse en devançant de trois unités Asterix Avo Beveren, Datovoc Tongres de 12 points et VDK Gand de 14 points. Comme on le voit, les écarts sont nets entre les deux premières classées et les deux autres qui se rencontraient précisément ce dimanche. Si les Limbourgeoises ont enlevé le premier set de cette partie, qui voyait donc face à face une équipe qui a annoncé qu’elle ne participerait peut-être pas au championnat de l’an et une autre qui va faire fusion avec le club de Jaraco As, la suite a tourné tout à l’avantage des Gantoises qui donnent l’impression de renaître avant même d’avoir envoyé leur faire-part de décès.

Des autres matches du week-end, on relèvera que Asterix AVO Beveren a peiné pour venir à bout d’Interfreight Anvers qui lui avait déjà causé bien des soucis lors du match aller et que les joueuses de Modal Charleroi ont fait un beau carton lors du premier set qu’elles ont livré face à Michelbeke mais qu’elles n’ont pu empêché les finalistes de la Coupe de Belgique de l’emporter finalement en quatre manches. Enfin, on notera également que, lors du dernier match de ce dimanche, Lendelede a été surprendre VC Oudegem sur son terrain, et ce, au terme d’une partie dont quatre des 5 sets furent très disputés.

Résultats du week-end

Amigos Zoersel – Jaraco As : 3-0 (25-11/25-22/25-19)

VDK Gand – Datovoc Tongres : 3-1 (23-25/25-17/25-21/25-22)

Asterix AVO Beveren – Interfreight Anvers ; 3-1 (17-25/ 25-22/25-18/25-23)

Hermes Ostende – Sedisol Farciennes : 3-0 (25-12/25-14/25-11)

VC Oudegem – Lendelede : 3-2 (22-25/21-25/25-17/30-28/15-11)

Saturnus Michelbeke – Modal Charleroi : 3-1 (18-25/25-23/25-22/25-21)

EuroMillions Volley League

Du côté de la ligue masculine, il y avait également un match au programme, Axis Guibertin – Par Ky Menin. Ce match aurait dû, en fonction des règlements, avoir lieu hier soir mais il fut reporté à ce dimanche pour des motifs, de salle sans doute, qui permettent à d’aucuns de dire que le club de Mont-St-Guibert n’est pas toujours le plus respectueux des conditions posées pour faire partie de l’EuroMillions Volley League. Cela étant, cette rencontre ne présentait aucune importance pour le classement des deux équipes. Par Ky Menin, qui se déplaça avec 8 joueurs seulement, le prit-il au sérieux ? Nul ne le sait mais toujours est-il que les joueurs de Filip Van Der Bracht l’ont, sans Knigt sur la feuille et sans Urnaut sur le terrain, emporté en trois sets et en l’espace de 62 minutes (25-10/25-17/25-20). Ils auront ainsi fait le plein de confiance avant les deux ou trois confrontations qu’ils auront à livrer tout prochainement, à partir de dimanche prochain très précisément, contre le VBC Waremme dans le cadre de ces rencontres qui seront déterminantes pour désigner les deux équipes qui auront à s’affronter finalement pour savoir alors laquelle se maintiendra à ce niveau de la compétition.

Axis Guibertin – Par Ky Menin : 3-0 (25-10/25-17/25-20)

Absolut Sport Absolut Volley

VBC Waremme se prend les pieds dans le tapis et loupe le coche

L’équipe du VBC Waremme a mal joué ce samedi face à Caruur Gand et a laissé échapper l’occasion qu’elle avait de terminer la première phase de la compétition parmi les six premiers classés et d’assurer du même coup déjà son maintien au plus haut niveau de la compétition masculine.

Elle ne doit s’en prendre qu’à elle-même car, hormis pendant les vingt premières minutes de la partie, elle n’a pas déployé un jeu suffisant pour prendre le meilleur sur une formation gantoise qui, de fait, a dominé les débats après avoir perdu 25-21 la première manche qu’elle avait très mal entamée. En effet, après une dizaine de minutes, le marquoir indiquait 9-2 en faveur des Wawa et les supporters locaux nageaient dans le bonheur. Les Liégeois conservaient ces 7 points d’avance pendant un bon nombre d’échanges encore mais quand le score approcha les vingt points, les Gantois se mirent à réduire quelque peu ce gros écart. Ils s’inclinaient néanmoins 25-21 mais ne tardaient pas à prendre un départ fulgurant dans la deuxième manche. Ils prenaient une grosse avance de l’ordre de 8 points et ce fut au tour de Coosemans et de ses équipiers d’entamer une course poursuite. Ils ne devaient jamais arriver à les rattraper  et s’inclinaient 20-25 face à un ensemble au sein duquel le hollandais Van Schie se faisait de plus en plus efficace. Du côté du VBC Waremme, le coach Barca-Cysique essayait bien de trouver le moyen de donner plus d’homogénéité à son team mais rien n’y faisait et ce d’autant que la réception laissait grandement à désirer d’une part et que les attaquants manquaient singulièrement de poudre ce samedi d’autre part.

Dans la fin du troisième set, à 22-22, les supporters liégeois donnèrent de la voix et du tambour pour amener leurs favoris à empocher cette manche qui leur aurait valu l’accès au paradis mais les Gantois voulaient davantage la victoire que les Liégeois ou, du moins, commettaient moins d’erreurs qu’eux et finissaient ainsi par s’imposer 24-26 après avoir eu une balle de set à 23-24. Tous les espoirs de qualification pour le Final 6 n’étaient pas perdus pour autant pour les Liégeois. La quatrième manche fut particulièrement crispante car, en dépit du fait que les Flandriens rataient énormément de services, le score restait toujours en équilibre. A 20-20, l’équipe liégeoise s’effondrait tandis que les visiteurs se faisaient de plus en plus imposants, tant au service qu’au filet. Le match était plié 20-25 et les espoirs de qualification des Liégeois pour le Final 6 étaient réduits à rien en dépit du fait que, malgré cette défaite, ils comptent bien au classement une victoire de plus que leurs adversaires du jour. C’est assurément dommage mais, cela étant, l’objectivité commande à dire que les Gantois ont assurément mérité la victoire de ce samedi.

Le VBC Waremme aurait encore pu obtenir cette qualification si Tectum Achel n’avait pu battre Amigos Zoersel en moins de cinq sets mais les Limbourgeois ne tremblèrent pas et, en s’imposant en quatre sets (25-22/25-21/23-25/25-16), réussirent ainsi à empocher les trois points qui leur permettaient de dépasser, eux aussi, les Liégeois sur le fil au classement.

  1. ectum Achel 18 8 10 29 41 21 pts
  2. Caruur Gand 18 7 11 28 38 21 pts
  3. VBC Waremme 18 8 10 30 40 20 pts

Quant au choc entre Greenyard Maaseik et Knack Roulers qui devait décider qui, de Greenyard Maaseik ou de Lindemans Alost, se qualifierait directement pour le Final 4 qui se jouera après la deuxième phase de la compétition, il a vu un plantureux succès des Limbourgeois. Ceux-ci l’ont emporté en quatre sets et, si ce n’est au cours du deuxième set que les Flandriens ont enlevé 21-25, ils n’ont jamais permis à leurs grands rivaux de mettre en péril leur qualification directe pour le Final 4 ainsi qu’en atteste le détail des trois manches qu’ils ont survolées : 25-14/21-25/25-21/25-15

Après ce classico, la situation se présente comme suit en tête du classement :

  1. Greenyard Maaseik 18 16 2 50 13 47 pts
  2. Knack Roulers 18 15 3 49 15 45 pts
  3. Lindemans Alost 18 14 4 48 18 45 pts

Ce dimanche aura lieu à Mont-St-Guibert le match entre Axis Guibertin et Par Ky Menin dont le résultat n’aura aucune incidence sur la position qu’occupe aujourd’hui chacune des 2 équipes, la quatrième pour les Flandriens et la dixième pour les Brabançons.

Absolut Sport Absolut Volley