L’équipe de Jaraco Limburg fera-t-elle trébucher celle du VC Oudegem ?

Tandis que le championnat de la Ligue Dames ne comportera que deux matches, continuant à avancer à la vitesse d’un escargot handicapé par une coquille trop lourde à porter, celui de la Ligue Messieurs présente quatre rencontres à son affiche.

Elles se dérouleront toutes quatre ce samedi à partir de 20h30 sauf celle qui, à partir de 19h30, opposera Decospan Menin à Tectum Achel. Les visités devraient normalement profiter de la venue des Limbourgeois pour renouer avec le fil de leurs victoires qui a été interrompu ce mercredi par le team de Knack Roulers quand, on le sait, celui-ci l’a emporté au bout d’une partie longue de cinq sets et d’un tie-break où Coolman se mit particulièrement en évidence dans les derniers moments du derby.

Parlant de Knack Roulers, restons-y. Les Flandriens accueilleront dans leurs installations les joueurs de Lindemans Alost qui, au cours de ces deux dernières années, n’étaient pas loin de penser qu’ils pouvaient jouer d’égal à égal avec ceux qui les vainquirent à deux reprises consécutives dans le cadre des finales de la Coupe de Belgique. Cette saison, les Alostois font de (nettement) moins bons résultats mais il faut toujours se méfier d’une bête blessée et c’est pourquoi les hommes de St.Vanmedegael feront bien de ne pas prendre ce match à la légère s’ils veulent l’emporter aisément.

Face à Caruur Gand à qui elle rend visite, la formation de Greenyard Maaseik connaîtra le même problème que celle de Roulers dans la mesure même où, pour autant qu’elle évite de jouer au niveau de son adversaire, elle ne devrait pas être trop inquiétée et enlever la totalité de l’enjeu de cette confrontation.

Quant au VBC Waremme, il n’aura pas à effectuer un trop long déplacement puisqu’il se rendra à Louvain. Les Louvanistes restent sur une belle série de très bons résultats tandis que les Liégeois alternent très belles et moins bonnes prestations. Quel visage aura le team drivé par Sacha Koulberg et Frédéric Servotte ? Abinet sera-t-il plus fringant que ce mercredi à Maaseik ? Les deux jeunes centraux se montreront-ils plus efficaces au bloc qu’ils ne le furent mercredi face aux attaquants limbourgeois ? La clé du match tient aux réponses à toutes ces interrogations et, aussi, à l’état de forme de Baetens qui, on s’en souvient, fut l’homme qui permit à son équipe de ne pas connaître la défaite quand elle affronta il n’y a pas longtemps les Wawas au Pôle Ballon.

Chez les dames, la rencontre entre Interfreight Anvers et VDK Gand (à partir de 20h30) ne sera pas un cadeau pour les Anversoises. Etant encore loin d’avoir beaucoup de matches dans les jambes, elles auront à affronter des Gantoises qui chercheront à leur faire payer la note de la lourde défaite qu’elles ont subie mercredi face aux joueuses d’Asterix Beveren qui, il est vrai, ont alors étincelé dans les domaines du bloc et de la défense.

Quant au match qui, à partir de 17 heures, verra face à face les équipes de VC Oudegem et de Jaraco Limburg, il sera la juste réplique de celui qui, la semaine passée, vit les joueuses de Fien Callens éliminer de la Coupe celles de Julien van de Vijver sur le score de trois sets à un. Les Limbourgeoises auront-elles tiré les leçons de cet échec et seront-elles en mesure de faire beaucoup mieux face à une équipe qui, pour l’instant, donne l’impression de marcher sur l’eau tant elle joue avec une grande confiance en ses moyens et un système de jeu très offensif qui fait mal dès la mise en service ? La partie vaudra assurément la peine d’être suivie en streaming même si le reportage sera farci d’un très (sinon trop) grand nombre d’insertions publicitaires.

Absolut Santé Absolut Sport Absolut Volley

Decospan Menin crée la surprise en s’imposant à Maaseik

Des deux matches féminins qui ont eu lieu ce samedi en fin d’après-midi, le choc entre Asterix Beveren et VC Oudegem fut le plus intéressant à suivre car il fut le plus disputé.

Les deux équipes déployèrent un très beau jeu et, de la sorte, c’est à une très belle promotion pour le volley-ball féminin qu’il fut permis d’assister. La partie fut équilibrée à souhait, et ce, à tel point que, à l’entame du tie-break, les joueuses de Kris Van Snick n’avaient remporté qu’un seul point de plus que celles de Fien Callens : 23-25/25-22/30-28/23-25.

La victoire se joua de fait dans les tout derniers points de ce tie-break. Après le changement de terrain, les visiteuses prenaient un avantage de 2 points : 8-10. Avec Janssens en vedette, les joueuses locales repassaient devant : 11-10. Pas pour longtemps car Coolman était au filet : 11-12. Après un temps-mort, Asterix reprenait la tête : 13-12 mais Van Sas et ses équipières ne voulaient pas connaître leur première défaite de la saison : 13-13. Elles se ménageaient même une balle de match : 13-14 mais ne pouvaient la concrétiser. Van Avermaet faisait ensuite 15-14 et, à l’issue d’un très beau rally, les joueuses et le staff d’Asterix Beveren pouvaient lever en l’air les bras de la victoire : 16-14. Oui, ce fut une très belle rencontre entre deux équipes de valeur assez égale.

Quant à la confrontation entre VDK Gand et Modal Charleroi, elle tourna court après que les Hennuyères eurent réalisé un très beau deuxième set et eurent rétabli l’égalité au niveau des manches gagnées : 25-16/19-25. Que se passa-t-il ensuite ? Les joueuses de Dimitri Piraux connurent au début du troisième set de gros problèmes en réception et en attaque, surtout au poste 4. Les Gantoises firent ainsi passer le score de 7-3 à 13-3. Les visiteuses avaient reçu là un gros coup de matraque dont elles ne se remirent pas en dépit de quelques belles parades de De Valkeneer, de Castano et des deux centrales qui ne purent malheureusement pas être sollicitées fort souvent du fait que les réceptions n’arrivaient pas en bonne place pour développer un jeu plus varié. Comme, du côté du VDK Gand, Catry, Vandesteen et Flament tenaient la bonne forme, les visitées enlevèrent les deux dernières manches de manière assez tranchante : 25-11/25-17. A noter également le très bon commentaire réalisé de cette partie par Valérie Courtois qui préférait la qualité d’analyse du jeu à la projection de ses sentiments à l’endroit d’une équipe ou de l’autre.

Du côté masculin, c’est à Maaseik que se déroula l’événement du jour. En effet, au terme d’un match fort volontaire de la part de l’équipe de Decospan Menin, celle-ci est parvenue à créer la surprise en remportant fort méritoirement le tie-break qui servit à départager les deux équipes. Le premier set avait été fort disputé ainsi que l’indique le score: 28-30. Les Limbourgeois ne se laissèrent pas démonter par ce court échec et eurent vite fait de prendre à leur compte les deux sets suivants : 25-19/25-19.

A ce moment, Joël Banks, dont on sait qu’il aime composer de nouvelles équipes en cours de match comme s’il s’agissait d’un jeu de lego, modifia alors son équipe assez sensiblement. Les Flandriens se virent ainsi invités à reprendre espoir en leurs chances. Ce dont ils ne se privèrent pas. Comme, au surplus, les Limbourgeois rataient de nouveau, comme à Waremme mercredi dernier, beaucoup de services, les joueurs de Frank Depestele, qui faisaient jeu égal avec leurs adversaires dans le jeu, remportaient la quatrième manche sur le score de 23-25 avant de se ménager, dans le tie-break, deux balles de match à 12-14.

Par Verhees et, ensuite, par Martinez, les locaux revenaient à 14-14, sauvaient une nouvelle balle de match à 14-15 mais, à 15-16, Sinnesael réalisait un beau kill block sur Stahl. C’était le point de la victoire pour la formation flandrienne au sein de laquelle le jeune Rotty effectua une prestation cinq étoiles en inscrivant pas moins de 23 points à l’attaque et en rentrant ainsi une carte avec une efficacité de 60 % !!! Joli vraiment.

Quant aux deux autres rencontres, elles ont vu les victoires des deux équipes visitées.

L’équipe de Caruur Gand n’a pas permis aux Louvanistes de Haasrode de faire la passe des trois succès consécutifs : 25-19/25-22/26-24. Elle a grimpé de la sorte de la septième à la sixième place au classement.

Pour ce qui concerne la formation du VBC Waremme, elle fut assez inexistante face à Knack Roulers qui avait pourtant laissé au repos Tuerlinckx et Verhanneman, et ce, en fonction des trois gros matches que les hommes de Steven Vanmedegael livreront ces mardi, mercredi et jeudi à domicile dans le cadre de la CEV Men Champions League. Le score se passe de tout commentaire : 25-13/25-11/25-16.

Absolut Sport Absolut Volley Non classé

Saturday Night Fever …

Le tableau des rencontres comptant pour les championnats de la Ligue A Dames et de l’EuroMillions Volley League présente de fait la même configuration que celui de la semaine dernière. En effet, tant chez les dames que chez les hommes, les rencontres importantes concerneront les mêmes équipes que celles qui avaient été citées il y a huit jours dans cette même rubrique.

Ceci signifie que chez les dames, ce seront les matches Modal Charleroi – VDK Gand et VC Oudegem – Ladies Limbourg qui retiendront tout spécialement l’attention de tout qui s’intéresse de près à la compétition féminine tandis que ce sont les rencontres Greenyard Maaseik – Decospan Menin et Haasrode Louvain – Tectum Achel qui seront suivies avec la plus grande attention par les amateurs de la joute masculine.

Pour ce qui concerne le championnat féminin, qui verra donc se disputer ce week-end les matches de la dernière journée de la première phase de son calendrier, les quatre équipes qualifiées pour jouer le Final 4 lors de la deuxième phase sont connues : Ladies Limburg, Asterix Beveren, VDK Gand et Hermes Ostende.

Le classement est tel pour le moment mais il pourrait encore varier entre les deux premières équipes citées si, d’aventure, les Limbourgeoises venaient à être battues en moins de cinq sets par les joueuses du VC Oudegem à qui elles rendent visite ce samedi. Dans ce cas, et pour autant bien évidemment que les joueuses de Kris Vansnick ne perdent pas de plumes lors du match qu’elles livreront contre , cela voudrait dire qu’Asterix Beveren terminerait la première phase de la compétition en tête du classement et que les championnes de Belgique entameraient le Final 4 avec six points à leur compteur tandis que les Limbourgeoises n’en auraient que quatre (pour deux à VDK Gand et aucun pour Hermes Ostende).

Ce n’est pas tout. Le succès de VC Oudegem signifierait aussi que les joueuses de Fien Callens termineraient la première phase à la cinquième place et que, même victorieux de VDK Gand ce samedi, Modal Charleroi ne pourrait que terminer dans leur sillage, à la sixième place donc.

Par contre, en supposant que VC Oudegem n’enlève aucun point ce samedi et que les joueuses de Dimitri Piraux battent les Gantoises (même en cinq sets), le classement serait assez bien modifié puisque Asterix Beveren devancerait Ladies Limburg d’une part tandis que Modal Charleroi se trouverait dans la même situation par rapport à VC Oudegem d’autre part.

Comme on peut s’en rendre compte, les deux matches Modal Charleroi – VDK Gand et VC Oudegem – Limburg Ladies ont toutes les allures de films de grand suspense ou d’une musique endiablée….

Chez les Messieurs, l’enjeu des deux rencontres au menu de ce samedi relève de la plus haute importance pour chacune des quatre équipes concernées. En effet, les deux vainqueurs seront qualifiés pour le Final 4 qui sera lui-même qualificatif pour le Final 2 tandis que les deux perdants se trouveront versés dans le tournoi qui, lors de la deuxième phase de la compétition de L’EuroMillions Volley League, aura pour seul enjeu l’obtention d’un ticket européen.

Dans le cas de Greenyard Maaseik – Decospan Menin, on a peine à imaginer que les Champions de Belgique fassent moins bien que ce qu’ils ont fait la semaine passée en prenant assez largement le meilleur sur les Flandriens mais, pour arriver à leurs fins, ils ne devront évidemment pas se laisser envahir par le doute et par la furia des hommes de Frank Depestele qui, quant à eux, n’ont strictement rien à perdre dans ce match plus que capital pour les Limbourgeois…

Quant à la confrontation entre Haasrode Louvain et Tectum Achel, elle devrait donne lieu à une solide bataille tant ces deux équipes ont, la semaine passée à Louvain, montré qu’elles étaient de force assez égale.

Absolut Sport Absolut Volley Non classé

Un grand VBC Waremme à Alost et Modal Charleroi vainqueur à Michelbeke

Etant donné que Greenyard Maaseik a défait Decospan Menin par trois sets à zéro (25-17/25-17/29-27) et que Haasrode Louvain s’est imposé sur le fil face à Tectum Achel (22-25/25-22/23-25/25-23/15-12), les Limbourgeois comme les Louvanistes retrouveront donc ces mêmes adversaires samedi prochain pour disputer une belle. Ce n’est qu’alors que l’on saura qui rejoindra Knack Roulers et Lindemans Alost, qui a été mené par deux fois au score des sets avant de s’imposer de toute justesse face au VBC Waremme ce dimanche à l’occasion d’un match où l’on ne savait qui avait terminé la première phase de la compétition en première ou en dernière position (21-25/ 25-19/27-29/25-19/16-14), dans le groupe des 4 Mousquetaires qui disputeront le Final 4.

C’est dans pareille situation qu’il est permis de constater combien il est étonnant que la compétition belge n’applique pas les mêmes règles de classement que celles qui sont en vigueur à la FIVB et à la CEV. En effet, quand il y a rencontre entre deux équipes sous la forme d’aller et retour, la règle instaurée au niveau des instances internationales stipule que le premier critère de classement est le nombre de victoires et que le deuxième est le nombre de points.

Cela signifie que, dans le cas qui est celui de ce deuxième tour de la compétition de l’EuroMillions Volley League et avec une réglementation conforme à celle pratiquée dans les grandes compétitions, l’on connaîtrait déjà les quatre équipes qualifiées pour le Final.4. Il y aurait bien entendu Lindemans Alost et Knack Roulers qui comptent deux victoires après leurs deux matches d’une part et il y aurait Greenyard Maaseik et Tectum Achel qui, chacune de leur côté, comptent une victoire après deux matches mais ont 4 points contre deux pour leurs adversaires respectifs, c’est-à-dire Decospan Menin et Haasrode Louvain.

Comme on peut déjà s’en douter, les Limbourgeois de Maaseik et d’Achel ne seront guère heureux si, samedi prochain, ils ne devaient pas se retrouver finalement qualifiés parmi les 4 formations du futur Final 4. On n’en est pas là tant il a été permis de constater ce samedi qu’il y avait bien une grande différence de niveau entre Greenyard Maaseik et Decospan Menin et que Tectum Achel a été, par trois fois, à deux ou trois points de s’imposer sur le terrain des Louvanistes.

Chez les Dames, le match entre Tchalou Volley et Asterix Beveren a tourné court. Les joueuses d’Ugo Blairon n’ont pas fait 15 points de moyenne par set contre les championnes de Belgique chez qui elles avaient fait un meilleur résultat lors du match aller. Le score du match : 14-25/9-25/20-25.

Quant au match entre Hermes Ostende et VC Oudegem qui était aussi important pour les visiteuses que pour Modal Charleroi pour ce qui concerne le classement de ces deux dernières équipes après la prochaine journée de compétition qui sera la dernière de la première phase du championnat, il a vu l’étonnante victoire du VC Oudegem. Les joueuses de Fien Callens l’ont emporté au bout d’une longue bataille faite de 5 sets dont les trois derniers furent âprement disputés : 25-17/13-25/25-23/22-25/14-16. Grâce à ce succès, elles engrangent deux points qui leur permettent de se rapprocher de cette cinquième place du classement qui constitue leur objectif majeur de cette fin de première phase de compétition comme elle l’est tout autant pour les Hennuyères.

Celles-ci se trouvaient dans l’obligation de battre Saturnus Michelbeke, qu’elles affrontaient ce dimanche à partir de 17h30, si elles voulaient rester en mesure de dépasser les Flandriennes à la faveur de la dernière journée de cette première phase de compétition qui aura été haletante à souhait. Le premier set ne leur fut guère favorable tant elles furent rapidement menées par les joueuses d’Audry Frankart : 25-17. De Valkeneer et ses équipières laissaient passer l’orage et, dans la deuxième manche, prenaient à leur tour le commandement des opérations : 13-19:14-21/ 17-23/19-25. Dans la troisième manche, les joueuses locales prenaient un bon départ mais, à 6-4, les Carolos renversaient la vapeur : 6-8. Elles menèrent pendant quelques minutes mais les Flandriennes reprenaient la tête : 16-14 et ne devaient plus la lâcher : 25-20. Ce faisant, elles avaient peut-être pris un petit ascendant sur leurs adversaires mais celles-ci, très volontaires, répliquèrent comme il fallut et, après avoir égalisé au niveau des sets, 19-25, firent mieux encore en arrachant la victoire à force de ténacité et de volonté: 14-16.

Grâce à ce beau succès, les joueuses de Dimitri Piraux sont d’ores et déjà assurées de terminer la première phase de la compétition à la sixième place mais gardent le contact avec VC Oudegem dont elles ne sont séparées que de deux points avant la dernière journée de ce premier tour de championnat qui les verra affronter VDK Gand à domicile tandis que VC Oudegem se frottera à Ladies Limbourg qui, de son côté, cherchera à protéger sa première place de classement.

Suspense assuré donc. On en reparlera

Absolut Sport Absolut Volley

Pluie de sets en Ligue A Dames

Trois matches disputés en cinq sets et le quatrième en quatre sets, le public qui a été assister aux rencontres de cette seizième journée de la compétition de Ligue A dames a été plus que comblé ce mercredi soir.

Pour ce qui concerne les deux chocs qui voyaient les quatre premières équipes du classement sur les terrains, la victoire est finalement revenue aux deux formations qui avaient l’avantage de jouer à domicile .

Cela signifie que Asterix Beveren a battu VDK Gand et que Hermes Ostende a fait de même face aux leaders de cette première phase du championnat. Et, dans les deux cas, la victoire s’est jouée dans le tie-break.

A Beveren, les championnes de Belgique ont été menées deux sets à un (25-12/24-26/20-25) avant de se reprendre et de terminer la partie en force (25-14/15-5). A Ostende, les tenantes de la Coupe de Belgique ont dominé les échanges pendant les deux premiers sets (25-17/25-20) avant de fléchir , et ce, assez nettement même dans la quatrième manche 23-25/11-25). Les Côtières voulaient vaincre les Limbourgeoises et, au prix d’un beau redressement, sont parvenues à leurs dins : 15-11.

Au classement, les Limbourgeoises conservent la première place mais ne devancent plus les joueuses de Kris Vansnick que de deux unités. A la troisième place, on trouve le VDK Gand qui compte à présent trois points de retard sur son vainqueur du jour tandis que les Ostendaises ne sont plus distantes des Gantoises que de trois points également. Comme on le voit, il n’y a que huit points de différence entre les joueuses de Tongres et celles d’Ostende et cela veut dire que le Final 4 promet d’être plus disputé qu’il ne l’a été depuis très longtemps.

Quant au match entre Modal Charleroi et WBC Lendelede qui restait sur une série de beaux résultats, il a vu le succès des Hennuyères qui ont montré ce mercredi qu’elles valaient beaucoup mieux que ce qu’elles avaient laissé paraître samedi dernier face aux joueuses des Ladies Limbourg.

Certes, leur début de rencontre ne fut pas des plus fameux. Elles virent tout d’abord Camille Hannaert se blesser et les Flandriennes s’emparer de la première manche de 16-25. Heureusement, elles se reprirent de très belle manière et, dès lors qu’elles eurent trouvé la bonne carburation, elles filèrent vers une victoire qui ne fut plus à portée des visiteuses comme en attestent les chiffres des trois derniers sets : 25-21/25-16/25-18).

Enfin, je signalerai que, dans le cadre de la CEV Cup Messieurs, l’équipe de Lindemans Alost a, face à la solide équipe russe de Novosibirsk, bien résisté et a même mené 24-25 pendant le premier set (27-25) avant de perdre les deux suivants sur un double 25-16 qui est fait pour indiquer qu’il y avait une certaine différence de niveau entre les deux formations en présence. Le match retour aura lieu le 4 mars prochain et les Flandriens se devront donc de l’emporter en moins de quatre sets pour avoir le droit de disputer un Golden Set qui serait alors décisif pour l’accès aux ½ finales de la deuxième épreuve de la Confédération Européenne de Volley-Ball.

Absolut Sport Absolut Volley

Gros duels ce mercredi entre les 4 premières classées de la Ligue A

Les rencontres disputées durant ce dernier week-end pour compte de la Ligue A Dames n’ont pas donné lieu à des résultats autres que logiques en fonction du classement des équipes en présence l’une de l’autre. Cela signifie que les quatre premières équipes classées ont remprté assez confortablement les trois points de la partie qui les concernait directement.

Ainsi, Ladies Limburg, Asterix Beveren et VDK Gand n’ont fait qu’une bouchée de leur adversaire du jour, autrement et respectivement dit Modal Charleroi qui n’a récolté que 45 points au total des trois sets (25-16/25-20/25-9), Saturnus Michelbeke (25-15/25-20/25-20) et VC Oudegemn (25-22/25-23/25-19).

Pour ce qui concerne les joueuses de Hermes Ostende qui étaient opposées aux Hennuyères de Tchalou Volley, elles remportèrent également les trois points de la victoire mais elles rencontrèrent de la part des soeurs Moulin et de leurs équipières une résistance de plus grande consistance puisqu’elles furent dominées durant le premier set avant de prendre pleinement possession du commandement des opérations (25-22/18-25/13-25/15-25).

Quant au match entre l’équipe de Lendelede, qui a confirmé qu’elle ne participerait plus l’an prochain à la compétition de la Ligue A, et Interfreight Anvers, il fut disputé à souhait sauf dans le tie-break qui vit l’équipe locale émerger sans coup férir pour signer ainsi un de ses derniers succès à ce niveau de la compétition: 19-25/25-19/22-25/25-21/15-7.

Toujours à propos de WBC Lendelede, dont on ne peut que regretter son retrait futur du championnat de la Ligue A, on sera curieux de voir comment ses joueuses se comporteront ce mercredi dans la salle Ballens où elles iront affronter les Carolos qui n’ont pas été très brillantes samedi à Tongres. Modal Charleroi compte pour l’heure trois points d’avance au classement sur les Flandriennes en dépit du fait que De Valkeneer et ses équipières avaient été battues 3-1 lors du match aller contre leur adversaire de ce mercredi. On l’aura compris, ce match fournira une belle occasion aux joueuses de Dimitri Piraux de faire coup double, prendre leur revanche d’une part et assurer un peu plus encore leur actuelle sixième place du classement d’autre part.

Il y aura trois autres rencontres au programme de cette journée glissée ainsi en plein milieu de semaine. Et pas n’importe quelles rencontres puisqu’il y aura d’un côté Hermes Ostende – Ladies Limbourg et d’un autre Asterix Beveren – VDK Gand. Certes, ces quatre équipes sont déjà assurées de se retrouver dans le Final 4 qui suivra la présente première phase de la compétition. Il n’empêche que l’on sera curieux de voir comment elles vont se livrer l’une part rapport à l’autre dans le cadre de ces matches de fin de premier tour où l’on cherche soit à impressionner l’autre soit, au contraire, à ne pas trop montrer son jeu.

Absolut Sport Absolut Volley

Belles occasions de se distinguer pour Modal Charleroi et VBC Waremme

Au niveau de l’EuroMillions Volley League, c’est la rencontre entre le VBC Waremme et Hassrode Louvain qui est la plus attrayante du week-end. Certes, elle n’aura aucune incidence sur le classement, ou elle sera infime si elle devait en avoir une, mais elle ne devrait néanmoins pas manquer d’attrait. Pour quelle(s) raison(s)?

Tout d’abord parce qu’il sera intéressant de voir si l’équipe liégeoise est en véritable progrès par rapport à ses dernières prestations livrées dans le Pôle Ballon. On le sait, les Wawas sont toujours à la recherche de leur premier succès dans la présente compétition et très nombreux sont celles et ceux qui espèrent que celui-ci va tomber tout prochainement dans leur escarcelle. Comme les Brabançons semblent être ces derniers temps quelque peu dans le creux de la vague par rapport à leur brillant état de forme de début de saison, les hommes de Sacha Koulberg et de Frédéric Servotte ont, de toute évidence, une bien belle carte à abattre ce dimanche à partir de 14 heures.

Du côté des dames, c’est le match de ce samedi entre Modal Charleroi et Asterix AVO Beveren qui retiendra le plus l’attention. Les joueuses de Dimitri Piraux n’ont plus de grandes chances de terminer la première phase du championnat dans le quatuor de tête qui disputera par après le Final 4 décisif pour connaître les protagonistes du Final 2. Il n’empêche. Comme elles l’ont très bien fait mercredi dernier en battant sèchement VC Oudegem en trois sets (25/17, 25/20, 25/20), elles auront à coeur de montrer qu’elles caressent encore cet espoir et le mieux qu’elles puissent faire dans ce sens serait de se payer le scalp des championnes de Belgique en titre. Comme celles-ci ne peuvent se permettre de relâcher la pression sur leurs grandes concurrentes pour le titre que sont Ladies Limburg (qui jouera contre Interfreight Anvers), VDK Gand et Hermes Ostende (qui a été battue mercredi dernier sur son terrain en 5 sets par BWC Lendelede !), le public qui se rendra ce samedi soir à la salle Ballens est assuré de voir une rencontre où il y aura bel engagement de part et d’autre du filet.

Pour sa part, l’équipe de Tchalou Volley (qui a été battue mercredi 25-16/25-21/25-11 par Michelbeke) se rendra ce samedi soir à Gand où elle aura à affronter une formation du VDK dont on disait à pareille époque l’an dernier qu’elle était en passe d’arrêter de jouer au plus haut niveau de la compétition nationale mais qui occupe pour l’heure la troisième place du classement et qui entend bien la conserver, sinon à l’améliorer encore. Comme on s’en doute, les joueuses de Ugo Blairon n’auront pas la tâche facile ce soir.

Enfin, on épinglera également les deux rencontres de dimanche, Saturnus Michelbeke – Hermes Ostende d’une part et BWC Lendelede – VC Oudegem d’autre part, dans la mesure même où, je ne sais trop pourquoi, il est permis de s’attendre à l’un ou l’autre résultat qui ne respecterait pas la logique des classements du moment présent.

Bon week-end à toutes et à tous.

Absolut Sport Absolut Volley

Roulers l’emporte en 3 sets face à Maaseik et Charleroi fait de même contre Tchalou

Le choc Roulers – Maaseik, le cinquième classico de la saison, n’a donné lieu à aucun suspense et a ainsi vu une nouvelle victoire, la quatrième, des Flandriens sur les Limbourgeois. De fait, le succès des hommes de Steven Vanmedegael a été assez net tant dans la forme que dans les chiffres: 25-19/25-19/25-21.

Les joueurs de Roulers furent supérieurs à leurs adversaires dans quasi tous les compartiments de jeu et, pour n’en donner que deux exemples, il suffira de dire que les visités ont réalisé 12 blocs payants contre un seul aux visiteurs et que, au niveau de l’attaque, tous les pointeurs flandriens ont atteint ou dépassé un pourcentage de 50% alors qu’il n’y a que Maan qui ait fait aussi bien du côté limbourgeois.

Ces succès à répétition de Roulers sur Maaseik signifient-ils que les champions de Belgique sont nettement moins bons que les tenants de la Coupe? Bien imprudent serait celui qui se livrerait à une telle conclusion. En effet, du fait que Kindt est toujours en revalidation et que Wojcik n’a plus la confiance de son coach, Maaseik a joué ce samedi sans un opposite patenté et, par conséquent, Kvalen n’a pu être utilisé à son poste d’ailier-réceptionneur. Chacun sait qu’une hirondelle ne fait pas le printemps mais il est un fait que Maaseik se portera beaucoup mieux quand il pourra à nouveau compter sur les services de Kindt et c’est pourquoi il faudra attendre les matches de la deuxième phase du championnat pour savoir si l’on retrouvera bien ou non les champions de Belgique, actuellement troisièmes au classement, dans le Final 2 décisif pour l’attribution du titre 2020.

Chez les dames, toutes les équipes qui étaient sur les terrains de la Ligue A et qui étaient mieux classées que leurs adversaires du jour ont renforcé leur positionnement. Cela signifie que quatre des cinq premières classées, Asterix Beveren, Ladies Limbourg, Hermes Ostende et VDK Gand, l’ont emporté en ajoutant trois points à leur compteur tandis que les joueuses de Modal Charleroi, actuellement sixièmes au classement, n’ont laissé aucune chance à celles de Tchalou Volley à qui elles rendaient visite.

De fait, alors que l’on pouvait s’attendre à ce que les joueuses d’Ugo Blairon allaient mener vie dure à celles de Dimitri Piraux, le score de ce derby hennuyer, qui est exactement le même que celui du match entre Roulers et Maaseik (19-25/19-25/21-25), est fait pour indiquer que c’est finalement sans éprouver trop de difficultés que les Carolos ont enlevé les trois points. Pour les joueuses de Tchalou, qui ont été habituées dans le passé à connaître beaucoup plus de succès que de défaites, ce nouvel échec signifie que la nouvelle année ne commence pas mieux que ne s’était achevée l’année écoulée. En effet, elles avaient été battues alors sur leur terrain par les joueuses de Interfreight Anvers qui occupaient avec elles la dernière place du classement avant ce match-là. Elles auraient cependant grand tort de se décourager car, on ne doit pas manquer de leur rappeler dans leur entourage, la saison ne commence en réalité qu’à partir de la deuxième phase du championnat, c’est-à-dire quand les rencontres auront, plus que ce n’est le cas dans l’actuelle première phase, une incidence directe sur tout ce qui touche les verdicts décisifs pour le titre ou pour la descente. Courage à elles donc.

Absolut Sport Absolut Volley

Gros derby hennuyer ce samedi en Ligue A dames

Alors que les dames de la Ligue disputeront ce samedi soir leur premier des matches retour de la première phase de la compétition, les hommes de l’EuroMillions Volley League verront se jouer certaines rencontres assez importantes au niveau du classement de cette compétition.

Ainsi, alors que la formation de Lindemans Alost a battu ce vendredi soir celle de Gand et a renforcé sa position de leader du championnat, ceux que l’on continue à appeler les deux Grands, Knack Roulers et Noliko Masseik, s’affronteront ce samedi soir à Roulers.

L’enjeu de ce qui fait toujours figure de classico n’est pas encore déterminant pour l’orientation définitive de la compétition. Il est cependant certain que les deux équipes auront à coeur d’enlever cette confrontation qui seront aux prises pour la cinquième fois cette saison. Toutes deux ont mis à profit ce congé de fin/début d’année pour panser leurs blessés et recharger leurs accus avant les trois prochains matches importants qu’elles vont livrer dans une dizaine de jours dans le cadre de la CEV Champions League. On sera ainsi curieux de voir comment elles se comporteront ce samedi, à supposer bien entendu qu’elles alignent tous leurs meilleurs éléments sur le terrain.

Chez les dames, on pointera surtout le derby hennuyer entre Tchalou Volley et Modal Charleroi.

Les soeurs Moulin et leurs coéquipières n’ont pas encore remporté le moindre succès dans le cadre de la présente compétition et occupent la dernière place du classement. Elles gardent néanmoins, et très heureusement au demeurant, le moral. Via différents canaux d’information, elles ont ainsi laissé entendre qu’elles attendaient de pied ferme les joueuses de Dimitri Piraux et qu’elles espéraient bien étrenner ce samedi leur première victoire en Ligue A. Comme les visiteuses veulent pour leur part rester dans la course pour arriver à obtenir la quatrième place à la fin de la première phase de ce championnat, le choc entre les deux équipes qui représentent l’image du volley-ball francophone au plus haut niveau de la compétition nationale s’annonce, comme il est permis de le constater, disputé à souhait.

Bon match aux deux équipes.

EuroVolley League

samedi 18 janvier

Caruur Gand – Lindemans Alost : 1-3

20h30 Tectum Achel – VBC Waremme

20h30 Knack Roulers – Greenyard Maaseik

20h30 Haasrode Louvain – Decospan Menin

Ligue A Dames

samedi 18 janvier

19h30 Tchalou Volley – Modal Charleroi

20h30 VC Oudegem – Asterix Beveren

20h30 Hermes Ostende – Interfreight Anvers

20h30 VDK Gand – BWV Lendelede

20h30 Ladies Limbourg – Saturnus Michelbeek

Absolut Sport Absolut Volley

Nombreuses rencontres indécises en perspective chez les dames de Ligue A

C’est du côté de la compétition féminine que le programme du week-end apparaît comme étant le plus croustillant. En effet, quasi tous les matches se trouvant à l’affiche de la septième journée de la compétition présentent un bel intérêt.

La rencontre la plus attendue est incontestablement celle qui opposera VDK Gand à Asterix AVO Beveren, c’est-à-dire les deux équipes qui occupent pour l’heure les deux premières places du classement. Les Gantoises talonnent les championnes de Belgique avec une unité de retard seulement et cela signifie donc qu’elles pourraient les supplanter en tête du classement si elles parvenaient à battre les joueuses de Kris Vansnick en moins de cinq sets et à revenir à leur hauteur si elles l’emportaient précisément en cinq sets. Comme on le voit, l’enjeu est réel même si, compte tenu du fait que nous ne sommes encore qu’au tout début de la compétition, le résultat de cette partie au sommet ne pourra être considéré comme étant déjà déterminant.

Le choc entre les Ladies Limburg et les Ostendaises d’Hermes sera, lui aussi, très intéressant à suivre. Tant les Limbourgeoises que les Flandriennes lorgnent le titre national cette saison et savent qu’elles ne peuvent se permettre de lâcher trop de lest dans la première phase du championnat pour être en mesure d’aborder la deuxième en bonne position d’outsiders. Autant dire autrement que, pour cette bonne raison, la partie entre ces deux équipes promet d’être plus que disputée.

Tchalou Volley, qui occupe la neuvième place du classement avec trois points à son actif, affrontera ce samedi également la formation du VC Oudegem qui compte dix points après les six premières journées du championnat. Les joueuses d’Ugo Blairon se voient présenter là une belle opportunité de glaner de nouvelles unités pour leur classement et, plus encore, celle de se convaincre qu’elles peuvent faire jeu égal avec une équipe qui est en construction pour rejoindre, la saison prochaine, le niveau de celles qui se disputeront les premières places du présent championnat.

A propos des formations qui briguent l’une des quatre premières de la compétition, on pense évidemment à celle de Modal Charleroi qui a réalisé samedi dernier un joli coup en prenant le meilleur sur les Ladies du Limbourg. Ce dimanche, elles joueront à partir de 14h30 contre les joueuses du BWC Lendelede et se devront de prendre cette confrontation très au sérieux car les Flandriennes ont réalisé la semaine passée contre Interfreight Anvers un meilleur résultat que celui qu’avaient obtenu les championnes de Belgique huit jours plus tôt dans la même salle.

Enfin, toujours dimanche mais à partir de 17h30, Saturnus Michelbeke – Interfreight Anvers mettra aux prises deux équipes qui sont en manque de points par rapport à leurs ambitions de début de saison et qui, au-delà des points à gagner, chercheront à requinquer leur moral.

Chez les Messieurs, l’affiche du week-end ne comprend pas de matches où il y a grand doute quant à savoir qui en sortira victorieux, seul celui qui verra Lindemans Alost face à Tectum Achel pouvant faire exception. On suivra avec attention ce que feront les joueurs du VBC Waremme face aux tenants de la Coupe, les Flandriens de Knack Roulers. Les Liégeois n’ont pas encore remporté le moindre succès dans cette compétition mais ont montré au cours de ces deux dernières semaines qu’ils étaient en progrès. Réussiront-ils à jouer ce dimanche un ou deux sets sans connaître de brusque défaillance comme ce fut le cas contre Alost il y a quinze jours et à Louvain la semaine passée alors qu’ils étaient chaque fois en position d’enlever l’une ou l’autre des mises partielles de ces deux matches ? On l’espère pour les joueurs de Sacha Koulberg et de Frédéric Servotte dans la mesure où il se fait temps pour eux de réaliser des résultats autrement probants que ceux qu’ils ont alignés jusqu’à présent.

Absolut Sport Absolut Volley