Très bonne entrée en compétition européenne des Yellow Tigers

 

Les Yellow Tigers ne pouvaient mieux entamer ces championnats d’Europe féminines qu’elles ne l’ont fait. Face à une équipe ukrainienne qui ne donna jamais l’impression d’avoir été préparée pour cette compétition, nos compatriotes ont livré une prestation de fort bonne tenue. Dès le début de la rencontre, il fut permis de se rendre compte que chacune de nos représentantes connaissait bien et appliquait bien la partition qui lui avait été dévolue par le staff. Les services étaient tendus et visaient à bon escient les éléments les plus faibles en réception, notre réception était consistante avec une Britt Ruysschaert qui effectuait une joyeuse rentrée au poste de libéro, nos deux centrales , Strumilo et Janssens complètement rétablie, bougeaient rapidement tandis que nos attaquantes alternaient balles placées et attaques via les mains ou en puissance.

Ce cocktail idéal, et bien réalisé, n’a pas tardé à rapidement porter ses fruits et à rapporter des points. La première manche était enlevée par Ilka Van de Vijver et ses équipières sur la marque de 25-10 et, dans la deuxième, nos Tigers menaient largement 22-13 après avoir effectué le premier trou en faisant passer le score de 4-4 à 8-4 quand elles se mirent à moins bien réceptionner et à permettre ainsi à Rykhliuk et ses équipières de faire quelques points utiles pour atténuer la sévérité du score: 25-19.

Le troisième set fut un peu plus équilibré que les deux précédents dans la mesure où les Ukrainiennes commirent moins de fautes dans le même temps où nos compatriotes en faisaient un peu plus que lors des deux sets précédents. Nos Yellow Tigers conservaient toutefois le contrôle de la partie et réussissaient à faire trois quatre belles séries de points qui leur permettaient de se rapprocher idéalement de la victoire: 6-2, 11-7, 14-8, 18-11. A 20-13, après un ace de Grobelna, nos girls se mettaient à se prendre quelques fois les pieds dans le tapis et les Ukrainiennes en profitaient pour combler partie de leur retard : 22-18. Par l’entremise de Herbots, qui a marqué 20 points en attaque, et de Van de Vijver, nos joueuses se plaçaient devant le poteau de la ligne d’arrivée: 24-18. Elles mirent un petit temps avant de franchir celle-ci et c’est finalement sur la marque de 25-22 que Herbots mit un terme à cette rencontre qui aura été parfaitement maîtrisée par notre formation et très savamment encadrée par son staff.

Statistiques du match : https://www.cev.eu/Competition-Area/MatchStatistics.aspx?ID=32151

Absolut Sport Absolut Volley

Un beau titre national pour les U11 du VBC Waremme

 

 

Sur les cinq tournois disputés samedi à Torhout, trois avaient été remportés par une des équipes de Haasrode Louvain, un autre par Olen et celui dévolu aux jeunes filles U19 était revenu à la formation de Tchalou qui avait fait montre d’une belle maîtrise au cours des trois matches qu’elle avait dû livrer. Si l’on souligne le beau résultat obtenu par les jeunes garçons U17 du VBC Waremme qui avaient échoué de peu face aux Louvanistes pour le titre national, la première journée de ces Championnats de Belgique pour jeunes (qui mériteraient assurément une meilleure mise en exergue) avait fait chaud au coeur à celles et ceux qui, comme moi, aiment voir les clubs francophones se défendre avec bonheur dans toutes les compétitions nationales où ils se trouvent engagés.

Et qu’en a-t-il été ce dimanche ?

Chez les jeunes filles, il y avait deux tournois au programme.

En U13, le titre est revenu à la formation de VBC Zandhoven tandis que les équipes de Thimister et de l’ADS La Louvière se classaient en 3ème et 4ème position.

En U17, la palme est revenue à la formation de Gooik qui trouvait là consolation d’avoir vu le titre des U19 échapper à son équipe hier face à Tchalou. Quant à l’équipe U17 de Tchalou, elle a livré un très beau match face aux championnes (25-20/19-25/15-7) mais avait auparavant chuté face à Mendo Booischot qui termina le tournoi en deuxième position tandis que VBC Waremme se classa quatrième.

Du côté des jeunes garçons, c’est de la catégorie des U11 qu’est venue la belle surprise du jour pour le volley-ball francophone. En effet, le team du VBC Waremme l’a emporté en remportant tous ses matches sur le score de deux sets à zéro et en battant les seconds classés, les jeunes de Knack Roulers, sur le score de 25-19/27-25. Un très beau parcours que celui-là.

Dans la catégorie des U19, le titre est allé à la formation de Mendo Booischot qui devance celle d’Amigos Zoersel tandis que suivent dans l’ordre Axis Guibertin et Envol H.M.T VBC qui se sont livrés un beau duel lors du premier match du tournoi.

Pour ce qui concerne le tournoi des U15, je vous livrerai les résultats dès qu’ils seront publiés sur les sites des entités composant Volley Belgium.

A Hechtel, dans le cadre du Belgian Beachvolley Tour, la paire féminine Van den Vonder  – Cools a réédité le succès qu’elle avait remporté à Bruxelles la semaine passée. Cette fois, elle a battu en finale (21-15/21-15) le team formé de Kim Liekens -Leen Van Grinsven qui, au stade précédent du tournoi, avait réussi à prendre le dessus sur les championnes de Belgique Maud Catry – Els Vandesteen en trois sets. 

Chez les hommes, la finale opposa le duo Tim Degruyter – Gilles Vandecaveye, qui avait écarté les vainqueurs du tournoi de Bruxelles en trois sets en demi-finale, au team Joppe Paulides – Bob Douwen. La rencontre fut disputée à souhait et revint à l’équipe Degruyter-Vandecaveye qui détenait la grande forme ce dimanche : 21-1728-26.


Billet à coeur ouvert de Dominique Blairon qui dit, à titre personnel, toute sa tristesse de voir les responsables fédéraux ne pas avoir plus d’égards envers les jeunes et tou(te)s celles/ceux qui les encadrent et les entourent.

image (3)

Absolut Sport Absolut Volley

Greenyard Maaseik s’impose avec grande maîtrise à Roulers

L’équipe de Greenyard Maaseik a signé ce samedi à Roulers un succès qui a été à ce point significatif qu’elle a de bonnes raisons de penser que, mercredi prochain à l’occasion de la quatrième confrontation qu’elle va livrer contre Knack Roulers, le titre national est vraiment à sa portée. De fait, les Limbourgeois l’ont emporté en trois sets et, si ce n’est un peu dans la finale du troisième set, ils n’ont jamais rencontré grande opposition durant cette partie disputée devant une belle chambrée.

Dès les premiers échanges, il fut permis de réaliser que les visiteurs étaient aussi bien sur leurs jambes que dans leur tête. Ils livraient bien, réceptionnaient avec assurance et étaient efficaces au filet, tant en attaque qu’au bloc. Pour leur part, les Flandriens réussissaient certes de belles choses au filet mais montraient moins de fluidité dans leur jeu que leurs adversaires. La rencontrait ne s’annonçait donc déjà guère facile pour eux quand, à 9-11, ils devaient encaisser un très coup dur. En effet, lors d’une attaque au 4, Van Hirtum franchissait non seulement la ligne de milieu de terrain mais, de plus, se blessait très sérieusement en retombant. Il devait quitter le terrain porté par plusieurs de ses équipiers et Knack Roulers perdait ainsi l’homme qui avait été désigné “star of the game” lors du match de mercredi dernier. Holt prit alors sa place mais, à la vérité, ne put jamais le remplacer complètement.

Après avoir enlevé la première manche sur le score de 16-25, les Limbourgeois entamaient la deuxième en continuant à jouer très proprement, sans faute et sans fioriture, autrement dit avec beaucoup de maîtrise. Il creusaient rapidement un bel avantage, 9-14. Les locaux tentaient bien de revenir mais, malgré les efforts de Verhaneman, ne pouvaient empêcher Maan et ses équipiers de faire la course en tête. A 18-22, Baetens (qui jouera la saison prochaine à Haasrode Louvain) passait au service et les Limbourgeois se détachaient un peu plus encore, 18-24, avant de faire 19-25.

Le début du troisième set fut plus équilibré. A 9-8, Grozdanov mettait les Flandriens en difficulté avec ses services perçants et Maaseik reprenait la conduite des opérations, 9-12. Un rien plus tard, c’était au tour de l’autre joueur central de Maaseik, Tammemaa, de faire mal avec ses services et de permettre à son équipe de compter 5 points d’avance, 14-19. Le team de Roulers se débattait avec l’énergie de celui qui boit la tasse et revenait à 21-23. Tuerlinckx ratait alors son service. Cox (qui jouera la saison prochaine à Nice et qui sera remplacé par Lou Kindt de Knack Roulers !) ratait également le sien, 22-24. Maan se faisait contrer ensuite mais Cox, désigné “star of the game” à l’issue de la rencontre, faisait mouche à la troisième balle de match, 23-25.

Greenyard Maaseik remportait de la sorte, c’est-à-dire de manière très convaincante, une partie au cours de laquelle elle commit un minimum de fautes et fit rimer homogénéité avec efficacité.

Absolut Sport Absolut Volley

Un spectaculaire retournement de situation à Moscou

Notre Beachvolleyteam Koekelkoren – van Walle a, face au team russe Semenov-Leshukov, laissé s’échapper une victoire que, jusqu’à 7-11 dans le deuxième set après avoir enlevé le premier 17-21, il avait bien dessinée et construite. Que s’est-il passé alors?
En l’espace de deux ou trois minutes, les Russes ont comblé les quatre points de retard qu’ils comptaient sur nos compatriotes et ensuite, à 14-14, ont pris la tête du marquoir. Les nôtres ont encore bien mené une fois à 15-16 mais ne conduisaient plus les opérations comme ils l’avaient remarquablement fait jusqu’à ce 7-11 du deuxième set. A 17-17, les deux Russes, très encouragés par leurs supporters, faisaient la différence, 19-17, et filaient vers le gain de la manche, 21-18.
Ils entamaient le tie-break en faisant immédiatement 3-0. La cause était entendue, Dries et Tom avaient perdu le fil de la rencontre et tout le bénéfice de leur début de match qui fut tonitruant. le duo Semenov-Leshukov creusait insensiblement les écarts et signait finalement un 15-9 qui ne manque pas de laisser un goût amer dans la bouche de toutes celles et de tous ceux qui, pendant un set et demi, ont eu raison de croire que Dries et Tom étaient partis pour réaliser un très bel exploit.

Tel n’est pas le cas malheureusement mais il ne faut néanmoins pas oublier que, grâce à cette 17 ème place, ils engrangent 320 nouveaux points qui sont de nature à stabiliser leur classement actuel dans le ranking mondial.

Absolut Sport Absolut Volley

Dries et Tom ont franchi un obstacle russe à Moscou

Notre Beachvolleyteam Koekelkoren – van Walle a franchi le cap de la poule de qualification pour entrer dans la phase du tournoi où c’est la victoire et la poursuite dans le tournoi ou la défaite et l’élimination directe.

Dans cette poule, nos compatriotes ont tout d’abord mordu la poussière du sable moscovite face aux Brésiliens Ricardi – Guto. Ils ont livré un très mauvais premeir set, qu’ils ont perdu sur le score sans appel de 21-10, avant de faire beaucoup mais pas assez pour égaliser au niveau des sets: 21-19.

Dans le second match de cette poule, contre les Russes Yarzutkin – Sivolap, ils ont fait la partie parfaite, du premier échange jusqu’au dernier. Le score est d’ailleurs là qui témoigne de la belle domination qui fut la leur durant cette rencontre : 14-21/17-21.

Dans peu de temps, c’est-à-dire dans une quinzaine de minutes, ils affronteront une autre paire russe sur le court numéro 1 du stade: Semenov – Leshukov. Il s’agit là d’un obstacle d’une autre dimension même si, dans un contexte autre que celui d’un tournoi disputé à Moscou, les chances de victoire de nos champions de Belgique seraient semblables à celles de leurs adversaires. Ici, le contexte est quelque peu différent car les deux Russes auront à coeur de ne pas décevoir leurs fans et auront l’avantage d’être fortement supportés par ceux-ci. Toutefois, Dries et Tom savent qu’ils se doivent de réaliser des exploits pour avancer dans la hiérarchie de l’élite mondiale et c’est pourquoi il n’y a pas lieu de considérer que nos représentants ne seront pas appelés à rencontrer, à l’échelon suivant de la compétition, les Qataris Cherif – Ahmed Tijan dont j’ai déjà eu l’occasion de vous entretenir il n’y a pas longtemps encore.

Il suffit donc d’attendre sereinement la suite de la compétition moscovite. A tout à l’heure.

Absolut Sport Absolut Volley