Dernières nouvelles de Nanjing

C’est à Nanjing en Chine que se déroule actuellement la phase finale de la Volley Nations League Dames.

Seules les équipes classées aux six premières places du tour préliminaire de cette grande compétition mondiale sont de la partie. Ces six équipes ont été réparties en deux poules et c’est demain que se joueront les demi-finales qui opposeront, en deux matches croisés, les quatre équipes ayant terminé leur tournoi respectif aux deux premières places.

Quelles sont ces quatre demi-finalistes ?

Dans la poule A qui regroupait les USA, le Brésil et la Pologne, ce sont les joueuses de Karch Kiraly qui ont enlevé la pemière place après avoir battu successivement la Pologne sur le score de 3-1 ( 21-25/25-16/25-15 et 26-24) grâce à un « great service game » et une très belle prestation de Drews et de Robinson et, ensuite, le Brésil sur la même marque de 3-1 (25-18/25-19/20-25 et 25-21). Dans ce match où Gabi et Beatriz n’ont que très peu été appelées au jeu, ce sont les Américaines Thompson et Larson qui ont crevé l’écran avec respectivement 33 points et 13 points à leur actif. On retiendra également que ce sont surtout les blocs et les services qui firent la différence entre les deux teams qui, lorsqu’elles se sont rencontrées, étaient déjà assurées de disputer les demi-finales. En effet, la veille, le Brésil avait battu la Pologne sur le score de 3 sets à 2 (22-25/25-21/22-25/25-19/15-10), et ce, en dépit d’un très gros match livré par Smarzek (33 pts) et Medrzyk (16 pts).

Dans la poule B dans laquelle figuraient la Chine, l’Italie et la Turquie, la surprise est venue de la Turquie qui a enlevé ses deux rencontres : 1-3 le premier jour contre la Chine (sans Zhu Ting sur le terrain et sans Lang Ping au coaching) et le deuxième jour contre l’Italie sur la marque de 0-3, excusez du peu ( 21-25/15-25/21-25). Dans ces deux rencontres, Karakurt joua un grand rôle puisqu’elle marqua 16 points contre les Chinoises et 17 contre les Italiennes qui alignaient pourtant Egonu (12 pts) et Sylla (9pts).

La rencontre entre la Chine et l’Italie était donc décisive pour l’accès à la demi-finale et ce furent les Chinoises qui, toujours sans Zhu Ting et lang Ping, l’emportèrent en quatre sets : 25-17/25-22/22-25/25-22.

Dans cette partie, Egonu, assez effacée la veille, se fit très productive, 38 points au compteur, mais ce ne fut néanmoins pas suffisant pour venir à bout d’une formation chinoise au sein de laquelle Xiaofong Liu et Yanham Liu firent jeu égal au niveau des points victorieux (18).

Tout ceci pour vous dire que les deux demi-finales seront Turquie – Brésil d’une part et USA – Chine d’autre part. On a déjà vu des affiches moins alléchantes .

Absolut Sport Absolut Volley