Fumée blanche au-dessus de Beez

 

L’oracle a parlé. Par la voix de son Président, le Conseil d’Administrattion de la FVWB a rendu son verdict : Herman Vleminckx a été désigné ce jeudi soir nouveau Directeur technique de la Fédération.

On s’en souvient, celle-ci avait lancé, fin janvier de cette année, un appel à candidature pour constituer « une réserve de recrutement d’un directeur technique sport de haut niveau (H/F) en volley-ball ». Comme les candidatures devaient être remises avant le 15 février, il fut ainsi permis de savoir assez rapidement que quatre personnes avaient rentré leur candidature. Il s’agissait de Ugo Blairon, Nicolas Bodard, Philippe Halleux et de Sacha Koulberg. C’est cependant un cinquième larron qui, à la surprise de beaucoup (son mail de candidature s’était trouvé noyé paraît-il parmi d’autres mails du Président), est sorti du sac des candidats en la personne de Herman Vleminckx.

Celui-ci est bien connu dans le milieu du volley-ball belge depuis un bon bout de temps dans la mesure où, après avoir été joueur, il a opté pour la carrière d’entraîneur. C’est ainsi qu’il a dirigé plusieurs clubs masculins (Lanaken, Haasrode, Puurs, Axis Guibertin, Everbeur) et féminins (Haasrode, Lummen) en Belgique . Il a également entraîné l’équipe française de St Quentin qui jouait alors en Pro A et, pour clore le tableau, il est actuellement au poste de commande de la sélection nationale du Grand Duché de Luxembourg.

Herman Vleminckx est le fils de feu Julien Vleminckx qui fut une des grandes figures de volley-ball national quand, faisant partie du célèbre trio « Nicolau, Vleminckx, Vanden Eede » , il se trouva à la tête de l’équipe nationale belge qui se qualifia pour les Jeux olympiques de Mexico en 1968 et obtint une huitième place aux Championnats du monde de 1970 disputés en Bulgarie.

Quand Herman Vleminckx entrera-t-il en fonction ? Rien n’est dit à ce propos dans le communiqué qui a été posté aujourd’hui sur le site de la FVBW. Le contrat sera discuté mardi prochain et l’on devrait sans doute en savoir plus alors tant sur la durée de cet engagement que sur ce qu’il va advenir de Adrian Cotoranu qui occupe ce poste de directeur technique depuis une bonne dizaine d’années déjà.

Dans l’attente, souhaitons déjà le meilleur à Herman Vleminckx dans la nouvelle étape de sa carrière professionnelle. Ce qu’il en fera ne pourra être que bénéfique pour le volley-ball du Sud et du Centre du pays tant la tâche à y mener est de grande dimension. Très grande dimension même.

Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

Recruter et former des jeunes, un grand chemin à tracer et à suivre

Le volley-ball vit des moments difficiles dans notre pays, au Nord comme au Sud sans parler du Centre où il n’est pas logé à aussi bonne enseigne que celle d’autres disciplines sportives. Du côté du Nord, la préoccupation est surtout d’ordre financier tant gérer un club – avec ses charges de location de salles, de coûts administratifs, de frais d’entraîneurs, de défraiements de joueuses et de joueurs, de factures de matériel et d’équipements et d’autres coûts de (re)présentation – s’avère de plus en plus lourd à assumer dans un contexte ambiant qui se fait de plus en plus exigeant, tant en matière de contraintes administratives que de normes sportives. A cet égard, il faut mettre en exergue l’initiative prise par Volley Vlaanderen qui vient de lancer un appel à candidature pour engager un membre de personnel qui serait spécialement destiné à apporter aux clubs flamands toute aide possible dans ces domaines.

Du côté du Sud et du Centre, le problème du financement des clubs est plus aigu encore dans la mesure où le soutien financier, direct ou indirect, des Autorités publiques y est moindre qu’au Nord et où l’environnement économique de ces deux parties du pays n’est pas du même niveau que celui du Nord, ce qui rend plus compliquée la recherche de moyens financiers dans le secteur du sponsoring.

Ce constat général n’est cependant pas ce qui est le plus frappant, sinon le plus inquiétant, dans le tableau sportif des clubs du Sud et du Centre du pays tel qu’il ressort de ce qu’il est permis de lire de plus en plus sur leurs différents supports digitaux . En effet, partout, il n’est question que d’appels lancés pour accueillir de nouvelles joueuses et de nouveaux joueurs et, ce, pour renforcer telle ou telle équipe quand il ne s’agit pas de toutes les équipes d’un même club. Quand, par ailleurs, on sait que le nombre des affiliations FVWB a connu, entre 2017 et 2018, une baisse de quelque 1000 unités alors que les chiffres sont en hausse dans bon nombre d’autres disciplines sportives aussi bien dans le Sud que dans le centre du pays, on ne peut manquer de remarquer qu’il y a là un sérieux problème de recrutement. Et de voir, en toile de fond, qu’il y a aussi une grande urgence à aider les clubs à assurer par eux-mêmes le renouvellement de leurs effectifs, c’est-à-dire à avoir, dans cette perspective, une politique de formation de jeunes menée par des « encadrants » de qualité. Le chantier est vaste comme chacun(e) peut s’en rendre compte.

Sur ce, je laisse la parole, ou plutôt l’écrit, à Marc Cloes qui, en tant que responsable de la CFEVB, a envoyé il y a peu en maintes directions une nouvelle newsletter. Celle-ci contient grand nombre d’informations intéressantes pour favoriser précisément l’accès à différents modules de formation ou de développement pour tout qui fait partie ou veut faire partie de la mouvance des entraîneurs de volley-ball. Tant mieux tant mieux.

—————————————————————————————————————

Bonjour,

Voici des informations relatives à des activités organisées dans les prochaines semaines au niveau de la formation des entraîneurs. N’hésitez pas à en parler avec les coaches que vous rencontrez et à nous faire parvenir vos commentaires et suggestions !!!

 

Voici les informations collectées depuis le 10/03/19 (le contenu est très important …):

 Formations initiales

 * Formation d’entraîneurs organisées en 2019 par la FVWB.

Les programmes de formation volley-ball 2019 viennent d’être publiés : 5 formations Animateur (une par province), 1 formation Moniteur Sportif Initiateur, 1 formation Moniteur Sportif Educateur. Les informations sont en ligne sur les sites internet de la FVWB et de ses entités (provinces).

 Par ailleurs, un fichier .ZIP comprenant l’ensemble des programmes peut être téléchargé jusqu’au 20/04/19 en cliquant ICI. En plus des programmes, ce fichier compressé propose une figure illustrant l’organisation générale des formations : un moyen de s’y retrouver facilement (cfevb_2019_schema_formations_entraineurs_volley_ball.pdf).

 Attention, en raison d’un retard indépendant de notre volonté, les délais d’inscription sont TRES courts !!!! Les premières activités de formation commencent FIN AVRIL !!!! Veillez donc consulter les programmes mis à votre disposition le plus rapidement possible …

 Une deuxième formation MSIn sera proposée pendant le dernier trimestre de 2019 et il vraisemblable qu’une ou l’autre formations Animateur le soient aussi.

 * Rappel de la structure de formation des coaches organisée par la FVWB.

 A la demande de nombreux entraîneurs, une description des principes de formation des entraîneurs est proposée dans ce n° des VB-Coaches-News. Vous devriez trouver votre situation dans les cas présentés au point 5 …

 1) Il y a cinq ‘niveaux’ : attestation de réussite du module Basic, brevet Animateur, brevet Moniteur Sportif Initiateur en volley-ball (MSIn VB), Moniteur Sportif Educateur en volley-ball (MSEd VB), et Moniteur Sportif Entraineur en volley-ball (MSEn VB). Les brevets sont homologués par l’ADEPS et doivent respecter un cahier des charges.

 2) Chaque attestation/brevet donne accès à une carte de coach. Dans l’ordre : Basic, D, C, B, et A. Il faut toujours veiller à toujours faire la part des choses entre attestation/brevet et carte de coach puisque détenir une carte de coach ne signifie pas que l’on a obtenu l’attestation/le brevet correspondant dans la liste précédente !!!).

 3) A l’exception du module Basic qui est obligatoire pour recevoir la carte Basic, des cartes de coach D, C, B, et A peuvent être accordées provisoirement (dérogation) aux entraîneur(e)s qui s’engagent à entreprendre la formation requise pour obtenir le brevet exigé. Pour le brevet Animateur, la formation doit être effectuée pendant la saison en cours ; pour les trois autres brevets, l’entraîneur(e) peut étaler sa formation sur quatre saisons mais, à l’issue de chaque saison, il/elle est tenu(e) d’apporter la preuve qu’il/elle a réellement concrétisé au moins une des étapes de la formation concernée.

 4) L’obtention d’un brevet permet au coach de récolter des points de formation qui s’ajoutent ainsi à ceux qu’il va collecter en participant à toute une série d’activités de formation continue. Pour recevoir sa carte de coach au début de saison, un(e) entraîneur(e) doit avoir un décompte de points positif. En sachant qu’il/elle en perd automatiquement à la fin d’une saison, il convient donc de s’investir régulièrement dans sa formation, ce qui garantit évidemment un renouvellement des idées et un enrichissement des pratiques.

 5) Exemples de situations de coaches :

 – Je suis recruté au début/en cours de saison et je n’ai aucune formation …

 è soit je demande au secrétariat de la CFEVB (Mme Alexandra Sepp – coaches@fvwb.be) de m’envoyer un formulaire d’inscription que je complète, je verse 5€ à la FVWB et effectue un parcours de formation en ligne, le module Basic (3 à 4 heures, selon les personnes et leur éventuel recours à l’aide d’un référent, sorte de parrain/marraine que l’on peut appeler si nécessaire). L’attestation que j’envoie au secrétariat après avoir finalisé le parcours me permet de recevoir une carte de coach ‘Basic’. Elle me permet de coacher la saison en cours. Si je veux poursuivre la saison suivante, il faut que je m’engage dans une formation me donnant accès à un brevet : soit Animateur (16h moins les 4h que j’ai déjà faites – le Module Basic), soit Moniteur Sportif Initiateur (voir ci-dessous – moins les 4h du Module Basic).

è soit je m’engage tout de suite à entreprendre une formation pour obtenir un brevet Animateur ou MSIn. Le brevet Animateur (16h : 4h en ligne pour le module Basic + 12h en présentiel) doit être effectué pendant la saison. Je peux étaler l’ensemble de ma formation MSIn volley-ball sur quatre saisons. Je dois commencer par les cours généraux ADEPS MSIn (cliquer ICI pour les infos) et poursuivre par les cours spécifiques organisés par la CFEVB (60,5h : 32,5h d’activités en présentiel + 8h d’activités en non-présentiel à savoir module Basic en ligne, séances de cours en ligne, travaux à domicile + 10h de stage en contexte ou compagnonnage) et le module ‘1ers soins en milieu sportif’ (8h organisées par la LFBS ou l’AES). Je peuxfaire une partie de la formation spécifique une saison et le stage la suivante.

 – J’ai l’attestation délivrée à l’issue du module Basic :

 è Pour continuer à coacher la saison suivante, je dois m’engager à faire la formation Animateur volley-ball. Je suis dispensé de la partie ‘Basic’. Il ne me reste donc que 12h en présentiel à suivre (et réussir l’évaluation, bien sûr ;-))).

 – Je suis déjà Animateur volley-ball :

 è Je peux m’engager dans la formation MSIn. Je dois commencer par obtenir le certificat de réussite des cours généraux ADEPS du niveau MSIn (cliquer ICI pour les infos) et poursuivre par les cours spécifiques organisés par la CFEVB. Etant dispensé des 16h de la formation Animateur, il me reste 20h d’activités en présentiel + 4h d’activités en non-présentiel + 10h de stage en contexte ou compagnonnage. Pour obtenir mon brevet, je devrai aussi réussir, à ma meilleure convenance, le module ‘1ers soins en milieu sportif’ (8h organisées par la LFBS ou l’AES). Je peux faire une partie de la formation spécifique une saison et le stage la suivante.

 – Je suis déjà MSIn en volley-ball :

 è Je peux m’engager dans la formation MSEd. Je dois commencer par obtenir le certificat de réussite des cours généraux ADEPS du niveau MSEd (cliquer ICI pour les infos) et poursuivre par les cours spécifiques organisés par la CFEVB. Ceux-ci comprennent un total de 60,5h de formation : 31h en présentiel, 9,5h en non-présentiel et 20h de stage.

 – J’ai un ancien brevet ADEPS Initiateur en volley-ball (obtenu avant la réforme des formations qui a découlé sur la mise en place de cours généraux pour le niveau MSIn) et je veux être reconnu comme MSIn en volley-ball :

 è Je dois contacter le secrétariat de la CFEVB pour m’inscrire à l’examen des cours généraux ADEPS du niveau MSIn. Grâce à un accord spécial de l’ADEPS, je serai dispensé de sept modules (CG 1.1.3, CG 1.2.1, CG 1.2.2, CG 1.3.1, CG 1.3.3, CG 1.4.1 et CG 1.5.1 – pour savoir à quoi cela correspond, voirICI). Cette mise à niveau me permettra, par exemple, de pouvoir commencer la formation MSEd.

 – J’ai un ancien brevet ADEPS Initiateur en volley-ball (avant la réforme des formations qui a découlé sur la mise en place de cours généraux pour le niveau MSIn) et j’ai fait le module Technico-tactique pour obtenir l’attestation C1 et je veux obtenir le brevet MSEd en volley-ball :

 è Je dois d’abord être reconnu comme MSIn volley-ball. Pour cela, la première étape consiste à obtenir l’attestation de réussite des cours généraux ADEPS du niveau MSIn (voir ci-dessus – cas des anciens Initiateurs). Ensuite, je peux passer les examens des cours généraux ADEPS de niveau MSEd et, sur demande au secrétariat de la CFEVB, je peux bénéficier d’une dispense (CG 2.2.3 – voir ICI pour savoir à quoi cela correspond). Dès que j’aurai transmis l’attestation de réussite des cours généraux MSEd, je pourrai m’inscrire à la formation spécifique volley-ball. A ce niveau, il me restera 15h de formation (12h d’activités en présentiel + 3h d’activités en non-présentiel) pour obtenir mon brevet MSEd.

 – J’ai un brevet de Moniteur Sportif Educateur en volley-ball et je veux poursuivre ma formation :

 è Je dois m’inscrire aux cours généraux ADEPS de niveau Moniteur Sportif Entraîneur (cliquer ICI pour les infos). Lorsque j’ai mon attestation de réussite, je peux m’inscrire à la formation spécifique MSEnt en volley-ball. A ce sujet, la CFEVB est occupée à finaliser le cahier des charges qui devra être validé par l’ADEPS. Il est prévu que ce processus soit finalisé pour la fin de l’année.

 – J’ai un ancien brevet d’Aide-Moniteur en volley-ball et je veux poursuivre ma formation :

 è Je dois passer les cours généraux ADEPS de niveau Moniteur Sportif Educateur (cliquer ICI pour les infos – une négociation est en cours avec l’ADEPS pour vérifier s’il n’est pas possible de proposer une valorisation des acquis d’expérience). Lorsque j’ai mon attestation de réussite, je peux m’inscrire à la formation spécifique MSEnt en volley-ball. A ce sujet, la CFEVB est occupée à finaliser le cahier des charges qui devra être validé par l’ADEPS. Il est prévu que ce processus soit finalisé pour la fin de l’année.

* Rappel : Organisation des examens pour les cours généraux ADEPS

– Les prochains examens des cours généraux ADEPS Moniteur Sportif Initiateur (MSIn) et Moniteur Sportif Educateur (MSEd) se dérouleront les samedi 04 mai 2019 à 09h00 (accueil à partir de 08h00) à l’Université de Louvain-la-Neuve (auditoires Sud, place Croix du sud 1 à 1348 Louvain-la-Neuve) pour la première session et le samedi 22 juin 2019 à 09h00 (accueil à partir de 08h00) à l’Université de Louvain-la-Neuve (auditoires à confirmer ultérieurement). Les inscriptions sont ouvertes depuis la semaine dernière et plus de 300 des 1100 places ont déjà été réservées !!!! Nous conseillons donc à tous les entraîneurs de la FVWB qui souhaitent poursuivre leur formation de s’inscrire le plus rapidement possible. Cliquer ICI pour MSIn et ICI pour MSEd.

 Formations continues (ordre chronologique)

 Rappel : Les 5ème journées « Gilles Cometti » se tiendront à la Faculté des Sciences du Sport de Dijon les 18 et 19 mai 2019. Le thème de cette édition est ‘La Préparation Physique : Force et Optimisation de l’Entraînement’. PAF : 170€. Inscription et paiement avant le 20/04/19. Informations en cliquant ICI. Cette formation rapportera 6 points de formation pour les coaches A et B. Valorisation par la CFEVB : 10 points.

* Au cours de la prochaine année académique, le Département des Sciences de la motricité de l’ULiège organisera la première édition du Certificat d’université en Ingénierie de l’Activité et de la Préparation physique, dès la prochaine année académique 2019-2020.  Cette formation (17 crédits) favorisera les échanges avec des experts de terrain ainsi que le partage d’expériences et le développement de compétences de terrain.  Les cours commenceront dès le vendredi 20 septembre 2019 pour se terminer en avril 2020. Ces cours seront dispensés environ une fois par mois durant 2 jours consécutifs (vendredi, samedi). Le certificat est accessible aux détenteurs d’un diplôme de l’enseignement supérieur dans l’un des domaines suivants : éducation physique, sciences de la motricité. En l’absence d’un des titres précités, une admission par Valorisation des Acquis de l’Expérience (VAE) est envisageable. Date limite d’inscription auprès de la Cellule Formation continue de ULiège, après acceptation du dossier : 13/09/2019. Droit d’inscription : pour l’ensemble des modules : entre 1000 et 2000€ (selon le statut). Possibilité de s’inscrire à des modules isolés. Infos : cliquer ICI. Valorisation par la CFEVB : 50 points.

Informations diverses

* De nombreuses propositions de formations continues sont disponibles sur le volley-ball sont disponibles sur le site Voltraweb/clinics : http://www.voltraweb.be/clinics.htm

Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

Que la fête soit belle

C’est durant ce prochain week-end que se dérouleront les finales des championnats jeunes de la Fédération Volley Wallonie-Bruxelles. C’est dans les spacieuses installations du Spiroudôme de Charleroi qu’auront lieu, samedi et dimanche, les rencontres qui désigneront les équipes championnes de la Communauté française d’une part et les deux équipes qui, les premières et secondes classées dans chaque catégorie, seront qualifiées pour disputer les finales du championnat de Belgique qui auront lieu une semaine plus tard à Gembloux d’autre part.

Les finales des championnats FVWB de jeunes sont toujours un moment très attendu par toutes celles et tous ceux qui s’intéressent à l’évolution du volley-ball dans le sud et dans le centre du pays comme les finales des championnats jeunes de Volley Vlanderen sont aussi prisées dans le nord par celles et ceux qui viennent chercher la consécration des efforts fournis pendant toute une saison pour amener leurs jeunes recrues à leur meilleur niveau. C’est aussi l’occasion de voir quels sont les clubs qui se montrent les plus actifs en matière de formation et de développement ou quelles sont les entités qui sont à la traîne ou à l’avant-plan dans ce domaine.

A cet égard, il est déjà permis de constater que, dans certaines catégories de jeunes, les entités du Luxembourg et de la RVV n’ont pas présenté d’équipes et que ces défections ont fait le bonheur d’équipes qui ont pu ainsi être repêchées pour prendre part à ces finales. Si l’on peut se réjouir que, de la sorte, les finales présenteront un programme cohérent dans chaque catégorie d’âge, on ne peut manquer de s’inquiéter de voir que, plus de 40 ans après la création de l’Association Interprovinciale Francophone de la FRBVB, il puisse encore se trouver des endroits sur la carte du pays francophone où il n’y a pas d’équipes minimes garçons ou de juniores filles. Voilà qui indique assurément que la FVWB ferait bien d’investir plus qu’elle n’envisage de le faire dans la formation des entraîneurs et dans l’aide à apporter aux clubs pour que ceux-ci puissent recruter et former davantage de jeunes.

Cela étant, réjouissons-nous de voir que les grands clubs formateurs sont à nouveau bien représentés dans la grille des matches prévus ces samedi et dimanche et de relever que de nouveaux noms de clubs apparaissent dans ce championnat qui constitue pour eux comme pour les habitués de ce grand rendez-vous, et ce avant même les premiers coups de sifflet, comme une espèce de reconnaissance pour le travail effectué par leurs dirigeants et leurs entraîneurs.

Que la fête soit belle.

Absolut Sport Absolut Volley