Très belle victoire de Modal Charleroi à Michelbeke

Le match qui opposait Caruur Gand à VBC Waremme donna lieu à une partie assez particulière das la mesure même où, pour des raisons liées à la mise en quarantaine des joueurs U20 qui étaient revenus de Brno, les deux équipes ne purent aligner Van Elsen et Plaskie d’un côté et Fafchamps et Perin de l’autre. Le match n’en fut pas désagréable à suivre pour autant. Et, dans la première manche, on eut même la belle surprise de voir que, avec Zoodsma dans son nouveau rôle à l’attaque, la formation liégeoise affichait une belle efficacité. Cela lui permit d’ailleurs de remporter le premier set après avoir mené la valse pendant le premier tiers de celui-ci et être passé de 23-22 à 23-25. Par la suite, la réception des Liégeois manqua quelque peu de précision tandis que le bloc ne parvenait pas à faire assez obstacle aux attaques de Jente De Vries et de Gilles Vandecaveye. Faute de grands changements possibles, la rencontre ne changea pas de physionomie et c’est ainsi que, graduellement mais inexorablement, les Flandriens prirent le meilleur sur leurs opposants dans chacun des trois sets suivants : 25-20/25-19/25-17.

L’autre match du jour mettait en présence Greenyard Maaseik et Lindemans Alost. Il a vu la nette victoire des Limbourgeois qui s’alignèrent avec Thys et Kindt au centre, tout comme cela avait été le cas à Amriswil. Même si ces deux joueurs ne rapportèrent, comme bloqueurs, que deux points au total des trois sets au team limbourgeois, cela n’empêcha pas celui-ci de dominer une équipe alostoise qui ne lui résista que pendant la première manche. On retiendra de cette confrontation que Esfandiar ne commit qu’une seule erreur au cours de toute la partie et qu’il marqua la bagatelle de 19 points sur un total de 22 attaques tandis que Cox fit à peine moins bien avec un score de 15 points sur 20 attaques.

Du côté alostois, Sidl et Rybicki soutinrent bien la comparaison au nombre de points marqués, respectivement 15 et 10, mais pas en terme d’efficacité par rapport au nombre d’attaques effectuées.

Par cette victoire, Greenyard Maaseik s’est ainsi quelque peu regonflé le moral après son élimination du de la CEV Champions League. A ce propos, je vous dois des excuses car je vous ai signalé que le premier tour de l’épreuve européenne se déroulait en trois tournois disputés chez chacune des trois équipes d’une poule alors que, de fait, le premier tour, comme le second d’ailleurs, se déroulait, et se déroulera, en un seul tournoi organisé chez l’une des trois équipes des poules concernées. Dans le cas de Maaseik, c’était à Amriswil avec les résultats que je vous ai détaillés durant la semaine écoulée.

Chez les dames, il y avait deux matches au programme de la première journée de la compétition. Comme on le sait, les deux équipes hennuyères étaient appelées à se produire, Modal Charleroi à Michelbeek et Tchalou Volley à Asterix Beveren. Les résultats obtenus par les deux porte-fanions du volley-ball francophone au plus haut niveau de la compétition féminine sont plus qu’encourageants. En effet, si les joueuses de Tchalou ont été battues en trois sets par les championnes de Belgique, on notera également qu’elles ont fait mieux que se défendre dans la troisième manche qu’elles n’ont perdue que par le plus mince des écarts : 25-19/25-15/24-26.

De leur côté, les joueuses de Modal Charleroi ont fait mieux encore puisque, après avoir loupé complètement leur premier set (25-18), elles ont bataillé dans chacun des quatre sets suivants dont elles ont remporté le principal, le tie-break. Quand vous aurez pris connaissance du détail de ces quatre sets, vous aurez compris que la rencontre fut plus que disputée : 25-27/26-24/23-25/15-17.

La joie de la victoire n’en fut que plus savoureuse.

Absolut Sport Absolut Volley

Fin heureuse pour Tchalou Volley

Le Président de Volley Belgium a fait savoir, ce vendredi 24 avril, que le CA de Volley Belgium se rangeait à la proposition d’ accord amiable que le Parquet fédéral avait faite dans le cadre de l’action administrative lancée par le club de Tchalou. Vous vous souviendrez certainement que le CA de Volley Belgium avait décidé d’arrêter les classements des différents championnats nationaux à un moment tel que la date qu’il avait retenue avait pour effet de mettre, au niveau de la Ligue A Dames, l’équipe de Tchalou dans la position d’équipe descendante.

Cette prise de position était d’autant plus « étonnante » que le programme des rencontres prévues pour les play-offs de ce championnat faisait clairement apparaître que l’équipe de WBC Lendelede, dont les dirigeants avaient signalé quelques semaines auparavant qu’ils retireraient leur équipe de la compétition à l’issue de la première phase de celle-ci, ne faisait plus partie du programme des rencontres à venir et était ainsi déjà considérée comme dernière du présent championnat 2019-2020.

S’arc-boutant sur une interprétation de textes qui reposait sur de mauvaises bases , les administrateurs de Volley Vlannderen ne voulurent rien entendre et, malgré les arguments développés par trois des quatre administrateurs émanant de la Fédération de Volley Wallonie Bruxelles, imposèrent leurs vues et maintinrent Tchalou à la dernière place du classement de la Ligue. D’où le recours du club hennuyer devant les instances judiciaires de Volley Belgium et l’avis rendu assez rapidement par le Parquet fédéral qui est cet organe qui analyse en premier lieu les dossiers introduits pour être jugés.

Dans son avis, le Parquet s’était montré très sévère à l’encontre du Conseil d’Administration de Volley Belgium et, en conclusion d’une analyse dans laquelle il considérait que le CA n’avait pas agi en respectant le principe de bonne administration, proposait de corriger le classement contesté et d’inverser les positions des équipes de Tchalou Volley et de BWC Lendelede. Mettant ainsi celle-ci en dernière position et non plus l’équipe hennuyère.

Pour que ceci soit coulé en forme de décision finale, il fallait que le CA Volley approuve cette proposition qui n’avait que valeur de règlement à l’amiable.

Ce qui est donc chose faite à présent. Mettant ainsi un point final à ce malencontreux épisode dont Volley Belgium aurait pu aisément se passer avec un minimum de bon sens, à défaut même d’esprit de bonne administration.

Absolut Politique Absolut Sport Absolut Volley

Tchalou Volley menacé de descendre en Ligue B

Il y a quelques jours, j’avais eu l’occasion de vous rapporter que les décisions prises par les membres du Conseil d’Administration de Volley Belgium avaient fait quelques vagues dans le landerneau du volley-ball francophone. C’est ainsi que, à la requête de deux de ses membres, le Conseil d’Administration de la Fédération de Volley Wallonie Bruxelles a tenu un nouveau Conseil d’Administration ce jeudi. C’est, confinement oblige, par voie de vidéo-conférence que cette réunion s’est tenue.

Selon différentes sources d’information, elle se déroula sans anicroche. Elle fut même considérée comme utile par d’aucuns dans la mesure où elle permit, en dépit de la difficulté qu’il y a de dialoguer par le truchement de cette forme de consultation très utilisée pour l’heure, d’aplanir les points qui faisaient “problèmes” aux yeux de certains.

Parmi ces deux ou trois points épineux figurait principalement la décision arrêtée par les membres du CA de Volley Belgium d’appliquer stricto sensu le règlement de la compétition pour la partie relative aux descentes des équipes faisant désormais partie des échelons nationaux de la pyramide du volley-ball en Belgique.

Si, de fait, il n’y avait finalement pour les membres du CA de la FVWB que matière à regretter que les dirigeants de Volley Belgium aient cru bon d’actionner les dispositions relatives aux descentes, ils s’accordèrent pleinement pour dénoncer les invraisemblances de certains classements qui avaient déjà circulé dans certaines travées de Volley Belgium.

Quels sont ces foyers de grand feu ?

Je n’en épinglerai qu’un seul ici tout en spécifiant bien dès l’abord que cela ne veut nullement dire que les autres ne méritent pas d’être considérés avec la même attention.

Ce feu est celui qui menace l’équipe première de Tchalou Volley. En effet, celle-ci est, pour l’heure, considérée comme étant en situation d’être reléguée en Ligue B. Cela est pour le moins surprenant, sinon plus que heurtant à vrai dire. En effet, avant même d’aborder les playdowns, le club de Lendelede avait fait savoir au responsable de la compétition nationale que son équipe représentative ne prendrait pas part au deuxième volet de la compétition, celui des playdowns. C’est d’ailleurs sur la base de cette information que le calendrier des playdowns ne faisait déjà plus mention de l’équipe flandrienne.

Alors, comment se fait-il que, aujourd’hui, l’équipe hennuyère se retrouve ainsi dans cette situation où, après avoir eu pendant quelques semaines toutes les assurances qu’elle ferait encore partie du championnat de la Ligue A lors de la prochaine saison, elle est virtuellement reléguée en Ligue B? Tout simplement parce que, les playdowns n’ayant pas encore débuté, le classement arrêté à la fin de la première phase du championnat est là, marquant, pour indiquer qu’elle a terminé celle-ci en dernière position.

Comme on peut le voir, il s’agit là d’une interprétation du règlement qu’il est permis de qualifier d’extrêmement « pointue »et qui, faite par on ne sait trop qui puisque les trois responsables de la Cellule nationale des Rencontres ont présenté conjointement leur démission à la suite de la décision prise par les membres du CA de Volley Belgium, ne tient donc pas compte de la communication faite par le club flandrien avant même la fin de la première tranche du championnat.

Est-il besoin de le dire, les discussions vont être chaudes, d’ici le prochain Conseil d’Administration de Volley Belgium qui est prévu le 16 avril, pour permettre à l’équipe hennuyère de rester la saison prochaine au plus haut niveau de l’élite nationale féminine, et ce , en compagnie de Modal Charleroi et de VBC Aubel qui, on ne l’a pas assez souligné jusqu’à présent, a plus que dominé la compétition de la Ligue B au cours de cette dernière saison.

En dehors de ce cas brûlant qu’est celui de Tchalou, il en est deux ou trois autres qui prêtent également à remise en bon état car, dans le cadre d’autres divisions que celle de la Ligue A Dames, il n’a pas été tenu compte, là, de décisions judiciaires pendantes ou de résultats acquis après la première phase des compétitions concernées.

Cela étant et sachant qu’ils seront sans doute appelés à subir l’une ou l’autre correction, les classements ajustés que vous pourrez trouver ci-après en cliquant sur les liens vous permettront de vous faire une idée sur les mouvements qui vont être opérés et qui dégageront la configuration générale de la compétition dite nationale lors de la prochaine saison.

Classements Messieurs

Classements Dames

Prenez bien soin de vous et de votre entourage. Bon dimanche déjà.

Absolut Sport Absolut Volley

Gros duels ce mercredi entre les 4 premières classées de la Ligue A

Les rencontres disputées durant ce dernier week-end pour compte de la Ligue A Dames n’ont pas donné lieu à des résultats autres que logiques en fonction du classement des équipes en présence l’une de l’autre. Cela signifie que les quatre premières équipes classées ont remprté assez confortablement les trois points de la partie qui les concernait directement.

Ainsi, Ladies Limburg, Asterix Beveren et VDK Gand n’ont fait qu’une bouchée de leur adversaire du jour, autrement et respectivement dit Modal Charleroi qui n’a récolté que 45 points au total des trois sets (25-16/25-20/25-9), Saturnus Michelbeke (25-15/25-20/25-20) et VC Oudegemn (25-22/25-23/25-19).

Pour ce qui concerne les joueuses de Hermes Ostende qui étaient opposées aux Hennuyères de Tchalou Volley, elles remportèrent également les trois points de la victoire mais elles rencontrèrent de la part des soeurs Moulin et de leurs équipières une résistance de plus grande consistance puisqu’elles furent dominées durant le premier set avant de prendre pleinement possession du commandement des opérations (25-22/18-25/13-25/15-25).

Quant au match entre l’équipe de Lendelede, qui a confirmé qu’elle ne participerait plus l’an prochain à la compétition de la Ligue A, et Interfreight Anvers, il fut disputé à souhait sauf dans le tie-break qui vit l’équipe locale émerger sans coup férir pour signer ainsi un de ses derniers succès à ce niveau de la compétition: 19-25/25-19/22-25/25-21/15-7.

Toujours à propos de WBC Lendelede, dont on ne peut que regretter son retrait futur du championnat de la Ligue A, on sera curieux de voir comment ses joueuses se comporteront ce mercredi dans la salle Ballens où elles iront affronter les Carolos qui n’ont pas été très brillantes samedi à Tongres. Modal Charleroi compte pour l’heure trois points d’avance au classement sur les Flandriennes en dépit du fait que De Valkeneer et ses équipières avaient été battues 3-1 lors du match aller contre leur adversaire de ce mercredi. On l’aura compris, ce match fournira une belle occasion aux joueuses de Dimitri Piraux de faire coup double, prendre leur revanche d’une part et assurer un peu plus encore leur actuelle sixième place du classement d’autre part.

Il y aura trois autres rencontres au programme de cette journée glissée ainsi en plein milieu de semaine. Et pas n’importe quelles rencontres puisqu’il y aura d’un côté Hermes Ostende – Ladies Limbourg et d’un autre Asterix Beveren – VDK Gand. Certes, ces quatre équipes sont déjà assurées de se retrouver dans le Final 4 qui suivra la présente première phase de la compétition. Il n’empêche que l’on sera curieux de voir comment elles vont se livrer l’une part rapport à l’autre dans le cadre de ces matches de fin de premier tour où l’on cherche soit à impressionner l’autre soit, au contraire, à ne pas trop montrer son jeu.

Absolut Sport Absolut Volley

Belles occasions de se distinguer pour Modal Charleroi et VBC Waremme

Au niveau de l’EuroMillions Volley League, c’est la rencontre entre le VBC Waremme et Hassrode Louvain qui est la plus attrayante du week-end. Certes, elle n’aura aucune incidence sur le classement, ou elle sera infime si elle devait en avoir une, mais elle ne devrait néanmoins pas manquer d’attrait. Pour quelle(s) raison(s)?

Tout d’abord parce qu’il sera intéressant de voir si l’équipe liégeoise est en véritable progrès par rapport à ses dernières prestations livrées dans le Pôle Ballon. On le sait, les Wawas sont toujours à la recherche de leur premier succès dans la présente compétition et très nombreux sont celles et ceux qui espèrent que celui-ci va tomber tout prochainement dans leur escarcelle. Comme les Brabançons semblent être ces derniers temps quelque peu dans le creux de la vague par rapport à leur brillant état de forme de début de saison, les hommes de Sacha Koulberg et de Frédéric Servotte ont, de toute évidence, une bien belle carte à abattre ce dimanche à partir de 14 heures.

Du côté des dames, c’est le match de ce samedi entre Modal Charleroi et Asterix AVO Beveren qui retiendra le plus l’attention. Les joueuses de Dimitri Piraux n’ont plus de grandes chances de terminer la première phase du championnat dans le quatuor de tête qui disputera par après le Final 4 décisif pour connaître les protagonistes du Final 2. Il n’empêche. Comme elles l’ont très bien fait mercredi dernier en battant sèchement VC Oudegem en trois sets (25/17, 25/20, 25/20), elles auront à coeur de montrer qu’elles caressent encore cet espoir et le mieux qu’elles puissent faire dans ce sens serait de se payer le scalp des championnes de Belgique en titre. Comme celles-ci ne peuvent se permettre de relâcher la pression sur leurs grandes concurrentes pour le titre que sont Ladies Limburg (qui jouera contre Interfreight Anvers), VDK Gand et Hermes Ostende (qui a été battue mercredi dernier sur son terrain en 5 sets par BWC Lendelede !), le public qui se rendra ce samedi soir à la salle Ballens est assuré de voir une rencontre où il y aura bel engagement de part et d’autre du filet.

Pour sa part, l’équipe de Tchalou Volley (qui a été battue mercredi 25-16/25-21/25-11 par Michelbeke) se rendra ce samedi soir à Gand où elle aura à affronter une formation du VDK dont on disait à pareille époque l’an dernier qu’elle était en passe d’arrêter de jouer au plus haut niveau de la compétition nationale mais qui occupe pour l’heure la troisième place du classement et qui entend bien la conserver, sinon à l’améliorer encore. Comme on s’en doute, les joueuses de Ugo Blairon n’auront pas la tâche facile ce soir.

Enfin, on épinglera également les deux rencontres de dimanche, Saturnus Michelbeke – Hermes Ostende d’une part et BWC Lendelede – VC Oudegem d’autre part, dans la mesure même où, je ne sais trop pourquoi, il est permis de s’attendre à l’un ou l’autre résultat qui ne respecterait pas la logique des classements du moment présent.

Bon week-end à toutes et à tous.

Absolut Sport Absolut Volley

Roulers l’emporte en 3 sets face à Maaseik et Charleroi fait de même contre Tchalou

Le choc Roulers – Maaseik, le cinquième classico de la saison, n’a donné lieu à aucun suspense et a ainsi vu une nouvelle victoire, la quatrième, des Flandriens sur les Limbourgeois. De fait, le succès des hommes de Steven Vanmedegael a été assez net tant dans la forme que dans les chiffres: 25-19/25-19/25-21.

Les joueurs de Roulers furent supérieurs à leurs adversaires dans quasi tous les compartiments de jeu et, pour n’en donner que deux exemples, il suffira de dire que les visités ont réalisé 12 blocs payants contre un seul aux visiteurs et que, au niveau de l’attaque, tous les pointeurs flandriens ont atteint ou dépassé un pourcentage de 50% alors qu’il n’y a que Maan qui ait fait aussi bien du côté limbourgeois.

Ces succès à répétition de Roulers sur Maaseik signifient-ils que les champions de Belgique sont nettement moins bons que les tenants de la Coupe? Bien imprudent serait celui qui se livrerait à une telle conclusion. En effet, du fait que Kindt est toujours en revalidation et que Wojcik n’a plus la confiance de son coach, Maaseik a joué ce samedi sans un opposite patenté et, par conséquent, Kvalen n’a pu être utilisé à son poste d’ailier-réceptionneur. Chacun sait qu’une hirondelle ne fait pas le printemps mais il est un fait que Maaseik se portera beaucoup mieux quand il pourra à nouveau compter sur les services de Kindt et c’est pourquoi il faudra attendre les matches de la deuxième phase du championnat pour savoir si l’on retrouvera bien ou non les champions de Belgique, actuellement troisièmes au classement, dans le Final 2 décisif pour l’attribution du titre 2020.

Chez les dames, toutes les équipes qui étaient sur les terrains de la Ligue A et qui étaient mieux classées que leurs adversaires du jour ont renforcé leur positionnement. Cela signifie que quatre des cinq premières classées, Asterix Beveren, Ladies Limbourg, Hermes Ostende et VDK Gand, l’ont emporté en ajoutant trois points à leur compteur tandis que les joueuses de Modal Charleroi, actuellement sixièmes au classement, n’ont laissé aucune chance à celles de Tchalou Volley à qui elles rendaient visite.

De fait, alors que l’on pouvait s’attendre à ce que les joueuses d’Ugo Blairon allaient mener vie dure à celles de Dimitri Piraux, le score de ce derby hennuyer, qui est exactement le même que celui du match entre Roulers et Maaseik (19-25/19-25/21-25), est fait pour indiquer que c’est finalement sans éprouver trop de difficultés que les Carolos ont enlevé les trois points. Pour les joueuses de Tchalou, qui ont été habituées dans le passé à connaître beaucoup plus de succès que de défaites, ce nouvel échec signifie que la nouvelle année ne commence pas mieux que ne s’était achevée l’année écoulée. En effet, elles avaient été battues alors sur leur terrain par les joueuses de Interfreight Anvers qui occupaient avec elles la dernière place du classement avant ce match-là. Elles auraient cependant grand tort de se décourager car, on ne doit pas manquer de leur rappeler dans leur entourage, la saison ne commence en réalité qu’à partir de la deuxième phase du championnat, c’est-à-dire quand les rencontres auront, plus que ce n’est le cas dans l’actuelle première phase, une incidence directe sur tout ce qui touche les verdicts décisifs pour le titre ou pour la descente. Courage à elles donc.

Absolut Sport Absolut Volley

Lourde défaite d’Astérix Beveren en Coupe de Belgique

 

Les protégées d’Ugo Blairon ont connu ce mercredi soir, contre les joueuses de Saturnus Michelbeke, une aventure inversée de celle qu’elle avaient vécue samedi dernier. On se souvient, contre WBC Lendelede, elles avaient été dominées pendant les deux premiers sets de la partie avant de renverser complètement le cours du jeu et de s’imposer finalement en cinq sets. Ce mercredi, contre les joueuses dirigées par Audry Frankart, elles ont fait le parcours inverse. Elles ont conduit les opérations pendant les deux premières manches (25-21/25-23) avant de subir la pression et la domination des visiteuses qui ont enlevé les trois suivantes: 16-25/11-25/12-15. Comme il est permis de le constater, les Hennuyères ont raté le coche dans le tie-break. Toutefois, elles doivent voir le bon côté de la pièce dans la mesure où elles ont non seulement ajouté une nouvelle unité à leur capital de points mais ont pu se rendre compte qu’elles seront plus performantes encore dès lors qu’elles afficheront plus de constance dans le développement de leur meilleur jeu.

L’autre choc féminin de ce mardi dans le cadre du championnat était constitué de l’affiche entre les Ladies du Limbourg et celles du VDK Gand. De fait, le match a été placé sous le signe du chiffre 17. En effet, les Limbourgeoises ont enlevé les deux premières manches en ne laissant, à chaque fois, que 17 points à leurs adversaires tandis que celles-ci ont fait de même, mais à leur avantage cette fois, dans le troisième set. Et que s’est-il passé dans le quatrième set ? Il s’est encore terminé sur le score de 25-17 mais, pour la troisième fois, en faveur des joueuses des Ladies Limburg qui, de ce fait, empochent trois points supplémentaires aux 5 qu’elles avaient avant la rencontre et passent ainsi en tête du classement devant VDK Gand et Modal Charleroi qui jouera ce soir à VC Oudegem comme je vous l’ai signalé hier.

Dans mon billet de ce mercredi, je vous ai parlé des faits saillants à venir pour les soirées de mercredi et de ce jeudi mais n’avais pas évoqué, mea culpa, le match de Coupe de Belgique Dames qui a eu lieu mercredi soir à Deurne et qui a opposé les joueuses d’Interfreight Anvers à celles d’Astérix Beveren. Cette rencontre comptait pour les 1/4 de finale de la Coup et a vu les Anversoises donner une sérieuse fessée aux Championnes de Belgique qui n’ont pu faire mieux que 25-19/25-18/25-21 à cette occasion. Cela ne signifie pas que les joueuses de Kris Vansnick sont éliminées pour autant puisqu’il y aura encore le match retour (le 3 novembre) mais cette lourde défaite tend à indiquer que l’équipe qui avait terminé le championnat dernier en boulet de canon a connu hier soir à Anvers ce que l’on peut appeler un « jour sans ».

Absolut Sport Absolut Volley

Excellent début de saison pour Modal Charleroi

Comme on le sait, les joueuses de la Ligue A dames sont rentrées dans le bain de la compétition nationale depuis la fin de la semaine passée pour certaines et, pour d’autres, depuis ce dernier mercredi dans le cadre de la Coupe de Belgique tandis que c’est ce samedi qu’ont eu lieu les deux dernières rencontres de la première journée du championnat C’est un peu décousu mais c’est ainsi. A ce propos, il est assez dommage que toutes les équipes ne puissent disputer toutes ensemble, du moins durant le même week-end, les rencontres d’une même journée de championnat ou les rencontres d’un même tour de Coupe de Belgique tant ces résultats livrés ainsi de manière éparse ne sont pas faits pour donner une bonne image de ces différentes épreuves. Cela étant dit avec l’espoir que les clubs chercheront davantage par eux-mêmes à entrer dans un moule d’organisation mieux charpenté, voyons ce que ces premiers résultats nous ont déjà livré comme premiers renseignements.

Trois équipes ont remporté tout à la fois leur match de championnat et leur match de Coupe. Il s’agit de VDK Gand , Modal Charleroi et de Hermes Ostende. Asterix Beveren, qui jouera ce dimanche à Courtrai contre Hermes Ostende avant le match Messieurs Knack Roulers-Greenyard Maaseik dans le cadre d’une après-midi placée sous l’étiquette de la Super Coupe,  ne fait pas partie de ce groupe d’équipes ayant réussi le doublé. Pour se retrouver dans cette situation, l’équipe dirigée aujourd’hui par Kris Vansnick se devra de remporter le dernier match du programme des huitièmes de finale de la Coupe de Belgique qu’elle disputera ce prochain mercredi sur le terrain de Tchalou Volley. où les joueuses d’U.Blairon attendent les championnes de Belgique avec la ferme intention de leur livrer belle bataille.

Deux équipes ont perdu leurs deux matches. Il s’agit de VC Oudegem et de BWC Lendelede.  Quant aux trois autres que sont Ladies Limburg, Saturnus Michelbeke et Interfreight Anvers, elles ont alterné succès et défaite.

Au-delà de ces simples constats, on pointera surtout que le VDK Gand a remporté ses deux succès en dehors de ses bases et que Modal Charleroi les a enlevés tous deux dans ses installations. A cet égard, on se doit de relever également que, au niveau de la Coupe, les joueuses entraînées par Dimitri Piraux ont réalisé une très belle opération en prenant le meilleur sur les Ladies de Tongres quand il est permis de voir que ces mêmes Limbourgeoises ont gagné ce samedi sur le terrain de Michelbeke dans le cadre du championnat. Les Hennuyères ont ainsi très bien entamé leur saison 2019-2020 et l’on ne peut que s’en réjouir pour elles (et leurs fidèles supporters)  tant ces victoires ne peuvent être que bénéfiques pour leur moral et leurs prochaines prestations.

Au rayon des sujets d’étonnement, on pointera, du côté négatif, les deux revers subis à chaque fois en trois sets par les joueuses du VC Oudegem qui sont à présent entraînées par Fien Callens et, du côté positif, la belle résistance fournie pendant les deux premiers sets de leur match de Coupe de Belgique  par les Liégeoises du VC Aubel face aux tenantes de ce trophée, les Flandriennes de Hermes Ostende.

 

Coupe de Belgique Dames

Mercredi 9.10.19

Wevoc Welle – Interfreight Anvers : 1-3 (22-25/25-19/18-25/27-29)

Beobank Roulers – Volley Kalmthout A : 2-3 ( 25-23/25-18/17-25/11-25/13-15)

Modal Charleroi – Ladies Limburg : 3-1 (23-25/25-21/25-21/25-22)

Haasrode Louvain – BWC Lendelede : 0-3 (22-25/19-25/18-25)

SIKS Blaasveld – Saturnus Michelbeke : 0-3 ( 14-25/15-25/18-25)

Aubel VC – Hermes Ostende : 1-3 (24-26/25-21/18-25/17-25)

Jeudi 10.1019

VC Oudegem – VDK Gent :  0-3 (16-25/23-25:17-25)

Championnat Ligue A Dames

Samedi 5.10.19

Asterix Beveren – VC Oudegem : 3-0 (26-24/15-14/25-18)

Interfreight Anvers – Hermes Ostende : 1-3 (16-25/20-25/26-24/19-25)

Modal Charleroi – Tchalou Volley : 3-0 (25-21/25-16/25-22)

Samedi 12.10;19

WBC Lendelede – VDK Gent : : 0-3 (25-27/20-25/19-25)

Saturnus Michelbeke – Ladies Limburg : 1-3 (16-25/15-25/25-19/20-25)

Absolut Sport Absolut Volley